Une brigade virtuelle

Pour la première fois au Québec, un détaillant en alimentation met de l'expertise virtuelle à la disposition des consommateurs. Les marchands IGA ont dévoilé le 14 avril dernier, lors d'un événement de presse sur Twitter, les cinq experts qui forment sa toute nouvelle brigade gourmande virtuelle. Le réseau de supermarchés IGA amène ainsi son service client à un autre niveau en créant une extension de l'expérience en magasin. L'arrivée de cette brigade est la suite logique de la version revampée de l'épicerie en ligne qui a été lancée en février dernier. Les cinq membres de la brigade ont chacun leur secteur d'expertise : boulangerie, boucherie, poissonnerie, fruits et légumes et conseils culinaires. La brigade est disponible sept jours sur sept de 8 h à 22 h pour répondre aux questions en temps réel. Chaque expert a ses propres profils Facebook et Twitter et interagit avec ses collègues et les consommateurs sur tous les sujets connexes à l'alimentation. Les informations diffusées par la Brigade gourmande sont rédigées par des professionnels passionnés d'alimentation. On aperçoit les experts sur la photo : de gauche à droite, Micheline Painchaud, Bernard Bordeleau, Olivia Romano, Jacques Lebœuf et Nicolas Laverdure.

Catégorie : |

 

Des vins généreux à la SAQ

Dès aujourd'hui, et ce jusqu'au 19 avril, les Québécois sont invités à visiter leur succursale SAQ afin de se procurer une bouteille de vin blanc. En effet, la Société des alcools du Québec (SAQ) remettra 1 $ au réseau des Banques alimentaires du Québec (BAQ) pour chaque bouteille de vin blanc vendue. Cette campagne des « vins généreux », qui célèbre cette année son 5e anniversaire, a pour but de contribuer à la lutte contre la faim. Pour une deuxième année, les clients seront invités à tartiner « généreusement » un toast symbolique lors de leur passage à la caisse : 1 $ pour du beurre d’arachide, 2 $ pour de la confiture, 3 $ pour du miel, 4 $ pour du cheddar et 5 $ pour de la terrine. Les plus enthousiastes combineront les saveurs, parce qu’un toast terrine et cheddar a ce petit quelque chose de spécial… qui fera toute la différence pour une famille en difficulté!

Catégorie : |

 

Un appui d’un million de dollars aux collectivités rurales

Les organismes de bienfaisance enregistrés et les organismes sans but lucratif du secteur rural canadien sont invités à présenter une demande de financement en ligne au titre du fonds AgriEsprit de Financement agricole Canada (FAC). Les demandes sont acceptées depuis le 13 avril. Les groupes communautaires en milieu rural peuvent consulter les critères d’admissibilité et présenter une demande en visitant le www.fondsAgriEspritFAC.ca afin d’obtenir du financement. En effet, FAC s’est engagée à verser un million de dollars pour la réalisation de projets d'immobilisations. Pour être admissibles à un financement, les projets doivent répondre à des critères précis et être terminés d’ici le 31 décembre 2017. Cette année, la période de présentation des demandes se terminera le 18 mai 2015, et FAC dévoilera les projets sélectionnés au mois d’août 2015.

Catégorie : |

 

Investir pour aider le secteur des grains à accroître ses exportations

Le ministre de l'Agriculture Gerry Ritz a annoncé le 14 avril dernier un investissement de 1,4 million de dollars de Cultivons l'avenir 2 dans deux projets menés par le Conseil des grains du Canada (CGC) pour aider le secteur des grains à démontrer sa conformité aux exigences mondiales en matière de durabilité et à élargir son accès aux marchés internationaux. Le CGC recevra une contribution de plus de 1 million de dollars pour mettre au point des outils qui aideront les producteurs de grains à démontrer que leurs pratiques culturales sont durables. Le CGC recevra une contribution additionnelle de plus de 325 000 $ pour collaborer avec d'autres intervenants de l'industrie des céréales et des oléagineux dans les dossiers communs concernant le commerce et l'accès aux marchés, de façon à accroître les débouchés à l'exportation.

Catégorie : |

115 000 $ amassés lors du Festival des vins de Californie

Une véritable vague de générosité a déferlé au Terminal de croisière Ross Gaudreault le 7 avril dernier alors que près de 700 personnes étaient réunies dans le cadre du Festival des vins de Californie, événement phare de la Fondation Élan. Lors de cette neuvième édition, 115 000 $ ont été amassés pour les usagers de l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ), un nouveau record! Les sommes amassées seront entièrement consacrées à combler des besoins prioritaires, parfois urgents, et à répondre à des demandes de soutien financier pour des usagers démunis, ainsi qu’à acquérir des équipements ou permettre l’aménagement de salles pour l’IRDPQ. Depuis les cinq dernières années, près de 600 000 $ ont été récoltés par le biais de cet événement pour soutenir les personnes qui vivent une situation de handicap. Lorsque parler, marcher, entendre ou voir sont des défis quotidiens, c’est là que cette grande vague de générosité prend tout son sens.

Catégorie : |

 

Nature’s Path célèbre ses 30 ans d’expertise au Canada

Nature's Path, la plus grande entreprise de céréales biologiques en Amérique du Nord, fête ses 30 ans d'expertise dans la création de produits alimentaires au Canada. Alors que certaines grandes entreprises alimentaires achètent des marques biologiques pour ajouter un halo plus sain à leur portefeuille de produits, Nature's Path travaille depuis 1985 à la promotion de ce secteur en pleine effervescence. Ce souci de mettre en marché des produits biologiques et sans OGM est inscrit à même l'ADN de l'entreprise.

Catégorie : |

 

La Fromagerie St-Guillaume versera 50 000 $ à
la Fondation du cancer du sein du Québec en 2016

La Fromagerie St-Guillaume et la Fondation du cancer du sein du Québec ont annoncé, le 31 mars dernier, une entente de partenariat majeur entre les deux organisations. En 2016, l'entreprise s’engage à verser plus de 50 000 $ à la Fondation du cancer du sein du Québec par le biais de la vente de son cheddar 340 grammes St-Guillaume, dont le nouvel emballage aux couleurs de la cause a été dévoilé récemment. Avec l'aide des différentes chaînes d’alimentation, une somme de 0,15 $ sera remise à la fondation pour chaque produit vendu.

Catégorie : |

 

Éric Salvail « récupéré »!

Éco Entreprises Québec (ÉEQ) lançait le 31 mars dernier une campagne publicitaire qui a pour but de faire connaître aux citoyens l'importance et les succès de la collecte sélective au Québec. Éric Salvail, nouveau porte-parole de ÉEQ, est la vedette dans cette publicité diffusée à la télévision et sur Internet. Dans cette publicité humoristique, Éric Salvail se transforme en contenant de lait qui passe à travers chacune des étapes de la récupération jusqu'à la deuxième vie d'un nouveau produit fait à partir de contenu recyclé. D'abord ramassé sur les rayons d'une épicerie, il se retrouve dans la cuisine d'un consommateur, dans son bac de récupération et complète son parcours de contenant de lait recyclé en une bouteille d'assouplisseur.

Catégorie : |

Le CTAC devient le CTAQ

Le Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation (CTAC) a annoncé, le 20 mars dernier, un changement de dénomination sociale. Il devient ainsi le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ). Ce changement de nom a été adopté afin de mieux représenter, promouvoir et défendre les intérêts de l’ensemble de ses membres en plus de maintenir sa position de leader au sein de l’industrie de la transformation alimentaire au Québec. L’évolution de l’image de marque permettra d’augmenter la reconnaissance du CTAQ à travers ses propres activités et communications. Une identité visuellement forte et porteuse qui endosse celles de ses associations membres. L’objectif était simple, créer une identité distinctive, mémorable et facilement reconnaissable qui saura perdurer dans le temps.

Catégorie : |

À table avec Hubert Cormier

À Table Québec, une initiative de l’industrie alimentaire du Québec, lançait le 26 mars dernier la campagne Web « À Table avec Hubert Cormier ». De pair avec son porte-parole, le nutritionniste et conférencier Hubert Cormier, la campagne répond aux interrogations des Québécois sur leur alimentation via une plateforme interactive, accessible au www.faq.atable.quebec. Première initiative de la sorte au Québec, la campagne rapproche la population de ses transformateurs alimentaires, tout en éduquant à une saine alimentation. Grâce à l’expertise de son porte-parole Hubert Cormier, À Table Québec répond de façon personnalisée et avec la plus grande transparence à chaque question posée par les internautes, directement sur la plateforme Web.

Catégorie : |

Journée nationale des cuisines collectives

Moisson Québec soulignait le 26 mars dernier la 18e journée nationale des cuisines collectives sous le thème « Célébrons fièrement ensemble! ». Pour l'occasion, plus de 80 participants provenant de divers groupes de la région de Québec ont participé à des ateliers de discussion et d'informations portant sur le gaspillage alimentaire à la maison, le fonctionnement des cuisines collectives et les déclinaisons de recettes à partir d'un même ingrédient de base. On aperçoit, sur la photo, le comité organisateur de l'événement.

Catégorie : |

Échange entre le Canada et l’Ukraine

Le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz, rencontrait récemment Olexyi Pavlenko, ministre de la Politique agraire et de l’Alimentation de l’Ukraine, pour discuter de la coopération et d’autres questions d’intérêt mutuel pour le Canada et l’Ukraine dans le secteur agricole. Les deux pays négocient activement la conclusion d’un accord de libre-échange (ALE), qui pourrait profiter à de nombreux secteurs de l’économie canadienne, en particulier le secteur agricole. Le commerce bilatéral de produits agroalimentaires, de poisson et de fruits de mer avec l’Ukraine a totalisé 44,7 millions de dollars en 2014, soit une augmentation de 44 % depuis 2006.

Catégorie : |

Metro lance « Juste pour moi »

Après le lancement du premier écosystème numérique personnalisé en 2013, Metro consolide sa position de leader en matière d’innovation numérique et va encore plus loin en introduisant de nouveaux éléments à sa stratégie de personnalisation avec le lancement de Juste pour moi. Ces nouvelles fonctionnalités sur metro.ca, de même que sur les plateformes mobiles Android et iOS, permettent une expérience unique, en proposant maintenant plus de fonctionnalités et de contenu personnalisé à chaque utilisateur en fonction des produits qu’ils achètent. Les membres metro&moi au Québec et Air Miles en Ontario ont maintenant accès à deux nouvelles fonctionnalités : une circulaire personnalisée, qui présente les spéciaux de la semaine organisés selon leurs préférences d’achat; et les essentiels, soit les produits achetés fréquemment qu’on ajoute facilement à la liste d’épicerie. Les clients continueront d’avoir accès à leurs coupons personnalisés et à leur menu de la semaine, leur donnant ainsi plus de façons d’économiser et de se simplifier la vie.

Catégorie : |

 

Construction d’un nouveau supermarché à Loretteville

Le 4 mars 2015 avait lieu la première levée de terre du tout nouveau supermarché IGA Extra Convivio au coin de la rue Racine et du boulevard de l’Ormière dans le secteur Loretteville, Québec. La coopérative des consommateurs de Lorette exploite des marchés d’alimentation depuis plusieurs décennies. Le IGA existant sera entièrement démoli pour laisser place au nouveau IGA Extra Convivio, plus grand et selon les toutes dernières tendances des supermarchés IGA. Un investissement total de 13,5 millions de dollars. Le mandat de construction a été confié à l’entrepreneur Dutran Groupe-Expert en construction. Le bâtiment aura une superficie totale de 43 000 pi2. La livraison du bâtiment est prévue à l’automne 2015.

Catégorie : |

 

Boulangerie ACE : l’atout majeur du prochain FoodCamp de Québec

Boulangerie ACE annonçait, le 24 mars dernier, qu’elle renouvelait son appui à l’événement FoodCamp de Québec à titre de partenaire majeur. Cet événement en est à sa quatrième édition : il se déroulera pour la première fois sur tout un weekend, soit le samedi 18 et le dimanche 19 avril 2015, à l’hôtel Fairmont Le Château Frontenac de Québec. La boulangerie ACE accueillera les participants dans un Salon dégustation Boulangerie ACE qui occupera, à lui seul, une salle complète du Fairmont Château Frontenac. Là, le célèbre chef Martin Juneau du Pastaga de Montréal et son équipe concocteront et serviront des recettes originales à base de pains artisanaux ACE. « Au-delà des 14 présentations gastronomiques animées par des chefs et des producteurs admirés de tous, le FoodCamp voulait augmenter le nombre de dégustations parallèles, incluant des accords mets-vins, explique Philippe Gaudet, directeur du marketing de Boulangerie ACE. Nous avons donc fait appel à Martin Juneau qui travaillera avec des sommeliers pour créer des accords étonnants inspirés de notre vaste gamme de pains faits maison. Disons que les foodies de Québec seront servis mieux que jamais cette année! » D’autres partenaires se joindront à ce nouveau Salon dégustation, dont Nutra-Fruit, Fromages d’ici et Au Terroir.

Catégorie : |

 

Fleury Michon devient la première entreprise à signer une deuxième Charte d’engagements Melior

Symbole de son engagement envers le progrès alimentaire, l’entreprise Fleury Michon a récemment fait approuver sa deuxième Charte d’engagements par le comité de validation du programme Melior. Ainsi, la marque de produits cuisinés frais se positionne en chef de file pour l’amélioration de la santé des Québécois via leur assiette. En septembre 2013, Fleury Michon s’était engagé une première fois pour augmenter l’apport en fibres de ses produits en mettant en marché une nouvelle gamme de plats cuisinés « cuisine du monde », dont 50 % est riche en fibres. L’entreprise agira encore une fois afin de faciliter la vie des consommateurs soucieux de mieux s’alimenter, et ce, de deux façons : en rendant plus accessible le poisson grâce à une toute nouvelle gamme de poissons précuits en sauce, prêts à servir en trois minutes; et en offrant une nouvelle gamme de plats cuisinés individuels frais « Kilo Solution cuisiné par Fleury Michon » avec au minimum 4 g de fibres et au maximum 600 mg de sel par plat cuisiné individuel. Pour ce dernier projet, l'entreprise s'est associée à la nutritionniste Isabelle Huot pour créer ces 9 nouveaux produits.

Catégorie : |

 

Ça va shaker du 5 au 11 mai!

Invasion Cocktail, la semaine du cocktail de Montréal, revient en force du 5 au 11 mai prochain pour prendre d’assaut plus de 20 bars maîtrisant l’art de la mixologie. Présenté par MadeWithLoveTM, la plus importante compétition de cocktails au Canada, le festival envahira Montréal avec ses sympathiques personnages Miss Margarita, Major Martini, Capitaine Old-Fashioned et Colonel Collins pour conquérir de nouveaux adeptes des cocktails. Ce sera donc au total plus de 150 créations cocktails exclusives et originales qui seront à déguster toute la semaine dans plus de 20 bars participants. Que vous sortiez sur le Plateau Mont-Royal, Rosemont, Villeray, Ahuntsic ou dans le Vieux-Montréal, les établissements partenaires présenteront chacun 8 cocktails vedettes à leur image sur le menu Invasion Cocktail. Tous les détails ici.

Catégorie : |

 

Concours du meilleur artisan boulanger bio 2015

La Meunerie Milanaise, Aliments du Québec et Expo Manger santé et vivre vert ont dévoilé les gagnants de la deuxième édition du Concours du Meilleur Artisan Boulangier Bio qui s'est tenu au Palais des congrès le 20 mars dernier. Ce concours accueillait 11 boulangers professionnels provenant des quatre coins du Québec. Ces boulangers se sont démarqués par leur créativité, leur audace et leur immense talent : Benoît Thibault de la Boulangerie Les Enfarinés, gagnant de la meilleure baguette au levain; Charles Létang de la Boulangerie Mamie Clafoutis, pour le meilleur pain sucré à la farine de khorasan et pour le meilleur pain salé à la farine d'épeautre; Damien Agliata de la Boulangerie L'Amour du pain, récipiendaire du prix Meilleur Artisan Boulanger Bio 2015.

Catégorie : |

 

Une nouvelle épicerie-bistro dans Griffintown

Une nouvelle adresse verra le jour dans Griffintown dès mai 2015. Groupe Le Richmond ouvrira un espace épicerie-bistro dans le local industriel de 6000 p2 adjacent au restaurant Le Richmond. Marché Le Richmond offrira une cuisine d'inspiration italienne du côté bistro ainsi qu’une sélection de près de 2000 produits importés d'Italie et de produits locaux. Ce sera un espace pratique où l’on retrouvera un îlot central avec celliers, l'un pour des vins d'importation privée et l'autre pour des charcuteries/fromages, ainsi qu'un bar à antipasti à consommer sur place ou à emporter. Marché Le Richmond sera ouvert sept jours sur sept. Le Richmond restaurant ainsi que le nouveau venu, deviennent propriétés du Groupe Le Richmond inc., géré par Luc Laroche, Paul Soucie et Ertan Eren. L'entreprise emploie déjà quelque 70 employés et s’affaire présentement à mettre en place un processus d'embauche qui permettra de recruter 40 nouveaux employés d’ici l’ouverture de Marché Le Richmond en mai.

Catégorie : |

 

Du boeuf canadien au Vietnam

Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a conclu récemment sa mission commerciale agricole au Vietnam après avoir fait la promotion du bœuf sain de qualité supérieure du Canada et créé des débouchés commerciaux pour les entreprises représentées au sein de sa délégation. Le ministre Ritz a rencontré le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural du Vietnam, M. Vu Van Tam, à Hanoï. Ils ont discuté du besoin d'établir des approches scientifiques au chapitre du commerce et de l'accès des produits agroalimentaires canadiens aux marchés. Fait à noter : les exportations canadiennes de produits agroalimentaires et de produits de la mer au Vietnam ont totalisé 238,6 millions de dollars en 2014, ce qui représente une hausse de 149,8 % depuis 2006. Le produit agroalimentaire le plus exporté au Vietnam? Le soya, dont les exportations totalisaient 44,6 millions de dollars en 2014.

Catégorie : |

 

Éco-Délices devient Fromagerie Rang 9

Riche d’un savoir-faire de plus de 25 ans, la fromagerie artisanale Éco-Délices de Plessisville tourne une nouvelle page de son histoire en adoptant le nom de Fromagerie Rang 9. Faisant écho à l’emplacement actuel de la fromagerie, Rang 9 évoque la terre d’origine du produit, le lieu de création des artisans. Avec cette appellation, plus près de ses valeurs et de sa personnalité, l’entreprise familiale compte mieux s’affirmer sur la scène fromagère québécoise. Cet exercice de repositionnement s’est échelonné sur un an et demi. Il a donné naissance à un nouveau logo qui est composé du nouveau nom coiffé d’une girouette, symbole fort du paysage rural québécois et de son patrimoine agricole. On peut maintenant voir ce logo sur les nouveaux emballages des fromages, qui ont commencé à faire leur apparition dans les magasins d’alimentation du Québec en février dernier. La fromagerie artisanale s’est également dotée d’un nouveau site Web (www.fromagerierang9.com) qui affiche sa gamme de produits : Le Mamirolle, la Raclette des Appalaches, Le Louis Dubois, Le Délice des Appalaches, La Meule des champs, L’Arrière-cour, Le Champaître et Le Ballot.

Catégorie : |

 

Investissements dans la pomme de terre

Le secrétaire parlementaire Gerald Keddy, accompagné du député Mike Allen, a annoncé le 17 mars dernier, au nom du ministre de l'Agriculture Gerry Ritz, un investissement de 1,83 million de dollars dans une initiative de recherche internationale menée par le Canada. Cette initiative vise à permettre aux producteurs de pomme de terre de profiter des avancées technologiques qui les aideront à prévoir et à empêcher les pertes de rendement au champ et lors de l'entreposage. En collaboration avec plusieurs partenaires de l'industrie, les travaux de recherche concertée seront dirigés par des scientifiques du Centre de recherches sur la pomme de terre d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, situé à Fredericton. Des chercheurs du Canada, de la France et de la Nouvelle-Zélande se serviront des nouvelles découvertes sur l'ADN de la pomme de terre, la vie microbienne dans le sol et le comportement des insectes pour trouver de meilleures façons de mesurer la santé et la qualité des plants et des tubercules de pommes de terre.

Catégorie : |

Nos os peuvent-ils nous protéger contre le diabète et l’obésité?

Une équipe de chercheurs à l’IRCM dirigée par Mathieu Ferron, Ph. D., en collaboration avec des chercheurs à la Columbia University, a découvert une nouvelle fonction de l’os en lien avec le diabète et l’obésité. Leur percée scientifique, publiée en mars 2015 dans la revue scientifique The Journal of Cell Biology, démontre comment une hormone produite par l’os, et qui est contrôlée en partie par la vitamine K, réussit à influencer le métabolisme de l’énergie et du glucose. L’équipe du Dr Ferron étudie les ostéoblastes, soit les cellules responsables de la formation osseuse. Plus précisément, les chercheurs s’intéressent à une hormone sécrétée par ces cellules osseuses, nommée ostéocalcine, qui est impliquée dans le contrôle de l'insuline et du glucose. « Nos travaux antérieurs avaient démontré que l’ostéocalcine peut améliorer l’intolérance au glucose chez les souris diabétiques. En effet, nous avons montré que cette hormone augmente la production et la sécrétion d’insuline par le pancréas, ainsi que la sensibilité à l’insuline dans les tissus périphériques comme le muscle et la masse grasse », a expliqué le Dr Ferron, directeur de l’unité de recherche en physiologie intégrative et moléculaire à l’IRCM, que l'on aperçoit sur la photo en compagnie de deux membres de son équipe, Julie Lacombe et Amélie Germain.

Catégorie : |

Isabelle Plante, chef pâtissière, marraine d’honneur de
la Grande Collecte Moisson Québec

Moisson Québec annonçait récemment la tenue de sa 20e Grande Collecte qui aura lieu les 23, 24 et 25 avril. Isabelle Plante, chef pâtissière, en sera la marraine d’honneur. Par sa profession, Isabelle Plante est constamment en contact avec une clientèle qui peut s’offrir des repas variés et de grande qualité. Elle est sensible au fait que d’autres personnes n’ont même pas les moyens de s’offrir un bon repas par jour. Rappelons que, durant les trois jours de la Grande Collecte, plus de 2 000 bénévoles recueilleront les dons, en argent et en denrées non périssables, offerts par les clients des supermarchés participants de la grande région de Québec et de Lévis : Metro, Metro Plus, Super C, IGA, IGA Extra, Provigo, Provigo Le Marché, Maxi, Maxi & Cie et Costco. Sur la photo, on reconnaît Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec, et Isabelle Plante, chef pâtissière et marraine d’honneur de l'événement.

Catégorie : |

Naturellement imparfaits!

Les magasins Maxi et Maxi & Cie de la grande région de Montréal offrent maintenant des fruits et légumes de formes irrégulières ou plus petits que la normale, mais tout aussi délicieux et nutritifs. Les magasins participants proposent ainsi des pommes de terre du Québec de marque sans nomMD Naturellement imparfaitsMC. La gamme pourrait aussi s’élargir pour offrir dans un futur rapproché des pommes du Québec. Les produits sans noms Naturellement imparfaits sont jusqu’à 30 % moins chers que les fruits et légumes ordinaires actuellement offerts en magasin. Auparavant, la plupart des fruits et légumes maintenant offerts sous cette gamme servaient à préparer des jus, des sauces et des soupes. Certains n’étaient tout simplement pas cueillis parce qu’ils étaient trop petits. Grâce à ce programme, Loblaw veille à ce que les producteurs trouvent un débouché supplémentaire sur le marché pour les fruits et légumes qui sont trop petits ou de formes irrégulières, de sorte qu’ils ne soient pas jetés.

Catégorie : |

Lancement d’un nouveau guide pour les légumes cultivés
et transformés au Québec

La campagne « J’aime 5 à 10 portions par jour », en partenariat avec la Fédération québécoise des producteurs de fruits et légumes de transformation (FQPFLT), lançait récemment le nouveau guide d’information « Coup de cœur pour des légumes cultivés et transformés au Québec! », destiné aux consommateurs. Cet outil, pratique et gratuit, invite à découvrir toute la saveur et les bienfaits des petits pois, du maïs et des haricots cultivés au Québec, surgelés ou mis en conserve ici, afin d’être accessibles à l’année. L’auteure du guide, la nutritionniste et porte-parole de «J’aime 5 à 10 portions par jour» Julie DesGroseilliers, démontre que les légumes transformés sont une solution à la fois nutritive et pratique. Par exemple, saviez-vous que moins de quatre heures après leur récolte, les légumes sont lavés, préparés, blanchis (cuits à la vapeur) et vitement soumis à une température de -40°C, ce qui permet une surgélation quasi instantanée? Résultat : des légumes hyper savoureux aux qualités nutritionnelles grandement préservées. La transformation permet d’avoir des légumes prêts à l’emploi, sans perte, économiques et qui se conservent longtemps. Une solution sensée pour les familles pressées qui ne veulent pas pour autant sacrifier l’aspect santé des repas!

Catégorie : |

 

F. Ménard parmi les 50 sociétés Les Mieux Gérées au Canada

F. Ménard, chef de file dans le domaine de la production porcine, est l’une des entreprises à avoir été nommées au palmarès 2015 des 50 sociétés les mieux gérées au Canada. Nouvelle lauréate dans la catégorie « Les Mieux Gérées », F. Ménard a su se démarquer en démontrant qu’elle dispose d’un modèle d’affaires solide et qu’elle sait faire preuve d’une gestion rigoureuse de ses ressources en vue de maintenir sa croissance. Sa capacité à innover et les actions entreprises en vue d’optimiser ses infrastructures ont également contribué à sa nomination. Créé en 1993, ce concours est le principal palmarès des entreprises au pays. Il a pour but de reconnaître l’excellence des sociétés qui sont détenues et gérées par des Canadiens, et dont le chiffre d’affaires dépasse 10 millions de dollars. Chaque année, des centaines d’entreprises y participent dans le cadre d’un processus indépendant et rigoureux qui permet d’évaluer leurs capacités et pratiques de gestion. En tant que moteur économique de sa région, F. Ménard emploie près de 1000 travailleurs, répartis dans les différents secteurs de l’entreprise (alimentation animale, transport, élevage de porcs et de volailles, recherche et développement, usine d’abattage et de découpe et boucheries).

Catégorie : |

 

Les interdictions n’aident pas à cesser de fumer

Les fumeurs ont pris l’habitude de sortir des bars et des restaurants pour leur pause cigarette. Mais les nouvelles règles concernant les espaces publics clos en ont-elles incité suffisamment à fumer moins souvent chez eux, voire à cesser complètement leur consommation de tabac? Ces questions faisaient l’objet d’une étude récemment publiée dans Nicotine & Tobacco Research par une équipe comprenant Sylvia Kairouz, professeure agrégée du Département de sociologie et d’anthropologie de l’Université Concordia. Si les chercheurs n’ont découvert aucun changement significatif des habitudes domestiques à la suite d’une interdiction de fumer, une telle mesure pourrait cependant avoir des incidences plus complexes. « La présence d’un non-fumeur est ce qui distingue les gens qui limitent l’usage du tabac à la maison, explique Sylvia Kairouz. Le réseau social semble donc être un facteur plus important que la loi. » Sachant à l’avance qu’une interdiction de fumer entrerait en vigueur au Québec en mai 2006, l’équipe a pu recueillir des données auprès d’un échantillon représentatif de la province un mois auparavant, puis effectuer un suivi un an et demi plus tard. Ainsi, la motivation pour cesser de fumer est plus susceptible de provenir de proches qui montrent l’exemple en abandonnant eux-mêmes la cigarette. Cela dit, les tendances de la dernière décennie donnent à penser qu’un éventail beaucoup plus large de facteurs ont permis de réduire le nombre de personnes dépendantes de la nicotine, outre la loi forçant simplement les fumeurs à sortir plus souvent. « Il faut adopter une approche intégrée qui combine mesures écologiques, taxation, prévention et information, souligne-t-elle. Mais l’un des plus importants éléments est l’accès à des services de santé publique pour les personnes qui tentent de cesser de fumer. »

Catégorie : |

Ouverture d’un nouveau magasin Maxi à Brossard

Maxi procédait, le 26 février dernier, à l’ouverture du tout nouveau magasin Maxi de Brossard, situé au 1035, boulevard du Quartier. La construction de ce nouveau magasin de 30 000 pieds carrés a permis la création de 60 nouveaux emplois dans la région. « Partout au Québec, nos bannières sont reconnues comme des destinations de choix des consommateurs à la recherche non seulement de produits à prix compétitifs, mais aussi de fraîcheur et de grande qualité, indiquait Guy St-Pierre, vice-président responsable des bannières Maxi et Maxi & Cie, lors de l'ouverture. Le succès des bannières Maxi et Maxi & Cie s’explique par notre politique de bas prix, l’expérience de magasinage conviviale et sans souci que nous offrons, les projets d’investissements, l’amélioration constante de notre offre, mais d’abord et avant tout par la fidélité de notre clientèle et de nos collègues engagés et talentueux. » On aperçoit, sur la photo, Patrick Blanchette, directeur de groupe pour Maxi, Peter Sévigny, directeur de district pour Maxi, Paul Leduc, maire de Brossard, Stéphane Plante, directeur général de Mission Nouvelle Génération, et Guy St-Pierre, vice-président des bannières Maxi et Maxi & Cie.

Catégorie : |

 

SIAL Canada dévoile son programme de conférences

SIAL Canada, le salon international de l’alimentation, présentera des séances d’éducation gratuites du 28 au 30 avril prochains à Toronto. Les présentations porteront sur des thèmes importants pour le secteur de l’alimentation, comme l’innovation dans le domaine des produits alimentaires internationaux et locaux, l’innovation en matière de service alimentaire international, l’innovation dans le domaine du commerce électronique et du publipostage, l’innovation dans le secteur de l’emballage ainsi que les particularités locales. Parmi les conférenciers présents, notons Erik Thoresen de Technomic, Stéphane Ricoul de Sid Lee, Gary Morris de GS1 Canada, Andy Sampogna de Postes Canada, Serban Teodoresco de NSF International et Carol Zweep de GFTC. Pour connaître tous les détails de la programmation, consultez le www.sialcanada.com.

Catégorie : |

L’entreprise Les Jardins Paul Cousineau et fils honorée

L'entreprise Les Jardins Paul Cousineau et fils, située à Saint-Constant, dans la région de la Montérégie, a reçu le prix Meilleur partenariat pour le développement des fournisseurs de Loblaw pour son leadership dans l’industrie des fruits et légumes, notamment en matière de salubrité, de qualité, de responsabilité sociale et d’excellence du service à la clientèle. Le prix a été remis lors de l’assemblée annuelle des fournisseurs agricoles québécois de Loblaw, à Montréal, où plus de 120 producteurs agricole étaient réunis. Plus important producteur de brocoli au Canada, Les Jardins Paul Cousineau et fils fournit des fruits et légumes de qualité supérieure à Loblaw depuis plus de 20 ans. L’entreprise tire une grande fierté de ses pratiques écologiques durables et des technologies novatrices qu’elle utilise. En 2014, elle a travaillé en étroite collaboration avec Loblaw sur un projet d’évaluation, puis proposé un plan d’action concret. Le prix salue les résultats exceptionnels de cette initiative et le dévouement constant de Les Jardins Paul Cousineau et fils à l’amélioration du partenariat. On reconnaît sur la photo, de gauche à droite, Glenn Acton, vice-président, Promotions bannières Maxi et Maxi & Cie; Yan Branco, directeur principal, Développement des fournisseurs, Loblaw; Martin Cousineau, directeur des ventes, Jardins Cousineau et Fils; Judith Basque, directrice principale, Assurance qualité, Loblaw Québec; et Frank Pagliaro, vice-président de l’approvisionnement en fruits et légumes pour Loblaw.

Catégorie : |

Un nouveau Provigo Le Marché ouvre ses portes à Blainville

Un 13e magasin Provigo Le Marché au Québec a été inauguré le 19 février dernier à Blainville. Des producteurs régionaux, de nombreux fournisseurs nationaux, des partenaires de l’industrie et le maire de Blainville, Richard Perreault, se sont joints à l’équipe du magasin pour découvrir le nouveau marché d’alimentation. L’ouverture du magasin de Blainville a engendré la création de près de 135 nouveaux postes. Il emploiera un total de 150 travailleurs. « Au cours des deux dernières années, nous avons eu le plaisir de procéder à l’inauguration de douze magasins Provigo Le Marché dans différentes régions du Québec et de constater l’engouement des Québécois pour cette expérience novatrice reposant sur la découverte de nouveaux produits et saveurs, de même que sur un service à la clientèle exceptionnel, a déclaré Pierre Dandoy, vice-président principal responsable de l’exploitation des bannières Provigo, Provigo Le Marché et Loblaws du Québec. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’accueille aujourd’hui les résidents de Blainville et des Basses-Laurentides dans leur nouveau Provigo Le Marché. Je suis convaincu qu’ils seront séduits par leur visite et, surtout, par l’engagement de nos collègues à les servir ». Le nouveau magasin Provigo Le Marché est ouvert de 8 h à 22 h, sept jours sur sept. D’une superficie totalisant plus de 4 000 m2 et doté d’un vaste espace dédié aux produits frais, ce supermarché moderne au design épuré et à l’ambiance chaleureuse qui rappelle celle d’un marché public propose à sa clientèle une gamme complète de services prodigués par une équipe qui saura offrir une expérience de magasinage exceptionnelle. On aperçoit, sur la photo, Annie Lacerte, directrice du magasin Provigo Le Marché de Blainville entourée de ses collègues Pierre Dandoy, André Fortier et Nicolas Bruguier, ainsi que du maire de Blainville, Richard Perreault, des conseillers municipaux Patrick Marineau, Liza Poulin, Alain Portelance et Christian Goyer, du président de la Maison des Jeunes de Blainville, Michel Laurin, et de l’administrateur de la CCITB, Yves Da Silva.

Catégorie : |

 

Transfert de génération chez Congebec Logistique

Afin d’appuyer le transfert intergénérationnel de Congebec Logistique, Capital régional et coopératif Desjardins (CRCD), partenaire de l’entreprise depuis plus de 10 ans, en devient l’actionnaire majoritaire. Fondaction CSN se joint à l’actionnariat, alors qu’Investissement Québec continue d’être copropriétaire de l’entreprise. À la suite de cette transaction, le fondateur de Congebec Logistique, Laurier Pedneault, cède la direction de la compagnie à son fils Nicholas-P. Pedneault qui devient également actionnaire de l’entreprise. L’équipe de gestion demeure en place et le siège social de ce fleuron québécois demeure au Québec. Fondée à Québec en 1974, Congebec Logistique est le plus important fournisseur de services réfrigérés au Québec et se situe au 2e rang au Canada et au 12e rang en Amérique du Nord. Comptant près de 400 employés, l’entreprise est la seule à offrir de tels services à Montréal et à Québec. Ses clients peuvent compter sur 12 installations modernes totalisant 1,5 million de pieds carrés, réparties au Québec, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta.

Catégorie : |

 

Un Cassies d’argent pour le Porc du Québec

Les Éleveurs de porcs du Québec ont remporté le Cassies d’argent dans la catégorie « Succès prolongé » lors de la remise des prix récompensant le 19 février dernier les meilleures campagnes de communication marketing canadiennes. Les Éleveurs de porcs du Québec et l’agence lg2 figuraient parmi les 53 lauréats à travers le pays grâce au succès de leur campagne de promotion du porc du Québec « 32 coupes, 32 émotions ». Selon David Boissonneault, président des Éleveurs de porcs du Québec, « cette marque de reconnaissance montre tout le chemin parcouru pour faire du porc du Québec une viande prisée des consommateurs pour sa polyvalence et sa grande qualité ». Le succès et la popularité de cette campagne ont donné des résultats tangibles et positifs : des partenariats fructueux avec des personnalités « foodies », des relations d’affaires plus étroites avec les transformateurs et les détaillants, une augmentation notable de la consommation de porc et la mise en valeur de coupes exclusives au Québec comme l’osso buco ou la bavette de porc.

Catégorie : |

La Bleuetière Coopérative de St-Léon remporte le Méritas Bleuet d’Or

C’est dans le cadre de la Semaine horticole, qui se déroulait du 9 au 12 février à Boucherville, que La Bleuetière Coopérative de St-Léon a reçu le Méritas Bleuet d’Or du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec (SPBQ) pour son implication au développement et au rayonnement du bleuet sauvage du Québec. Ce prix lui a été décerné pour avoir intégré les familles de la municipalité dans ses projets, et créé un service d’auto cueillette avec service de navette, ainsi que pour avoir innové en fondant le Complexe touristique du bleuet. De plus, La Bleuetière Coopérative de St-Léon a créé un Sentier d’interprétation, qui comporte un système de signalisation afin que les visiteurs qui parcourent ses sentiers puissent en connaître davantage sur le bleuet sauvage, de la pollinisation jusqu'à sa mise en marché. On aperçoit, sur la photo, Gervais Laprise, directeur général du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, et Bernard Verret, sous-ministre adjoint aux politiques agroalimentaires au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Catégorie : |

Moisson Québec affiche ses nouvelles couleurs

Dans la perspective de rafraîchir, rajeunir et renforcer son image, c’est en collaboration avec l’équipe de Bleuoutremer que Moisson Québec a présenté sa nouvelle identité visuelle le 2 février dernier. Tout en conservant une parenté avec l’ancien logo, nous retrouvons le personnage et l’épi de blé plus enrobé et tout en couleur. Le bien-être des individus est au cœur des préoccupations de Moisson Québec et l’épi représente les aliments nutritifs essentiels à la vie. Il est formé d’épis attachés directement sur l’axe principal. Tout comme Moisson Québec est à la tête d’un grand réseau d’entraide réunissant de nombreux partenaires, fournisseurs agroalimentaires, organismes accrédités, bénévoles, sans oublier la population. L’objectif étant d’aider plus de 34 350 personnes qui chaque mois ont besoin d’aide alimentaire. La nouvelle identité visuelle est résolument optimiste et rassembleuse.

Catégorie : |

 

Le Festibière de Québec fête la St-Patrick

Inspiré par le fort achalandage et l’ambiance disjonctée de l’Oktoberfest Bitburger à l’intérieur de son événement estival, Festibière de Québec propose de teinter son édition printanière des traditions irlandaises avec l'événement « Festibière fête la St-Patrick »! Encore sous une formule intérieure pour contrer le froid, Festibière de Québec s’emparera du Pavillon du Commerce sur le site d’ExpoCité du 26 au 28 mars, en collaboration avec Le Défilé de la Saint-Patrick de Québec. « Nous souhaitons accueillir environ 10 000 festivaliers cette année alors que nous avons eu 7 500 visiteurs l’an dernier », expliquait le directeur général, Sébastien Huot.

Catégorie : |

 

Bilan du saumon au Québec

Les dernières données sur les montaisons de saumons atlantiques sauvages dans les rivières du Québec pour la saison 2014 rendues publiques récemment avivent l’inquiétude de la Fédération du saumon atlantique (FSA) au sujet de la baisse du nombre de saumons retournant dans nos rivières et de l’augmentation du nombre de captures sportives. Les données reflètent la situation qui prévalait sur un grand nombre de rivières d’Amérique du Nord en 2014 suscitant un tollé général et incitant le ministère des Pêches et des Océans à annoncer la mise sur pied d’un comité consultatif ministériel chargé de mener des consultations et de recommander des mesures concrètes. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs effectue un suivi rigoureux de l’abondance et de l’exploitation du saumon atlantique au Québec. En 2014, 19 173 saumons adultes ont été dénombrés dans les 36 rivières à saumon pour lesquelles des décomptes ont été effectués. Un total de 5 013 saumons ont été capturés par la pêche sportive, dont 3 670 étaient des madeleineaux (saumons ayant séjourné en mer seulement un hiver) et 1 343 étaient des grands saumons. En 2014, 56 % seulement des saumons ont été remis à l’eau comparativement à 60 % en 2013. Ces données sont incomplètes puisque la remise à l’eau des saumons ne fait pas l’objet d’une déclaration obligatoire. « Ces données montrent que les rivières du Québec sont tout aussi vulnérables que de nombreuses autres rivières d’Amérique du Nord qui malheureusement n’ont pas atteint le seuil de conservation en 2014, mentionnait Charles Cusson, directeur des programmes au Québec de la FSA. Pour mettre les choses en contexte, le nombre total de saumons capturés en 2008 est plus ou moins identique au nombre total de saumons qui sont retournés à nos rivières en 2014. Sur les 36 rivières sur lesquelles un décompte a été effectué, 11 seulement ont dépassé le seuil de conservation. »

Catégorie : |

La saison de l’érable est lancée!

C’est à l’occasion de la Fête de l’érable ayant eu lieu le 3 février dernier que la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) a lancé sa saison 2015, sous le thème Le grand cirque gastronomique de l’érable, mettant en vedette les nouvelles créations culinaires de 20 Créatifs de l’érable. L’événement, qui a lieu au Cirque Éloize, se voulait un hommage à l’érable, dont la personnalité profonde est marquée par son caractère alliant authenticité et innovation. Cette année, l’innovation prend la forme d’un nouveau programme de recherche en collaboration avec le Fonds de recherche du Québec — Nature et technologies, d’un nouveau partenariat avec la Fédération québécoise des sports cyclistes et du dévoilement des résultats de récents sondages auprès de consommateurs d’ici et d’ailleurs. On aperçoit, sur la photo, Louis Barbeau, directeur général de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), Geneviève Béland, directrice promotion et développement des marchés de la FPAQ, Maryse Lassonde, directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies, et Serge Beaulieu, président de la FPAQ.

Catégorie : |

 

6 février 2015 : Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires

La Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) a calculé que le Canadien moyen avait gagné suffisamment d'argent, le 6 février dernier, pour payer son entière épicerie pour l'année. D'après les estimations, en 2014, les Canadiens auraient consacré 10,4 % de leur revenu disponible à la nourriture. Cette année, la journée que la FCA a baptisée « Journée d'affranchissement des dépenses alimentaires » mettait l'accent sur l'une des plus importantes ressources dans la chaîne de valeur agroalimentaire au Canada, à savoir les sols. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), qui a déclaré que 2015 serait l'Année internationale des sols, a estimé que jusqu'à 95 % des aliments produits dans le monde le sont grâce aux sols. Toutefois, les pressions constantes exercées par les êtres humains sur les sols — comme l'urbanisation — sont en voie de devenir un problème critique. D'après Statistique Canada, de 1971 à 2011, la superficie des terres agricoles au Canada a reculé de 39 millions d'hectares. La situation est pire ailleurs, puisque la FAO estime qu'autour de la planète jusqu'à 50 000 kilomètres carrés de sols sont perdus chaque année. Au Canada, un important pourcentage des terres arables est exploité par des fermes familiales réparties à travers le pays. Évidemment, les agriculteurs jouent un rôle énorme dans les efforts de conservation. Mais en dépit des importantes mesures déjà en place, il ne fait aucun doute qu'il y a lieu d'intensifier l'investissement dans les mesures de conservation de cette ressource primordiale.

Catégorie : |

 

Le gouvernement Harper investit dans l’industrie des pâtes alimentaires

Le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé le 11 février dernier un investissement de 3,4 millions de dollars à l’entreprise Italpasta Limited, un fabricant de pâtes alimentaires sèches de Brampton en Ontario, pour aider cette dernière à acheter et à installer l’équipement d’emballage et de production de pâtes alimentaires nécessaire à la fabrication de macaroni au fromage et de pâtes longues. Cet investissement effectué dans le cadre de Cultivons l’avenir 2 permettra à l’entreprise de devenir un chef de file dans la production de macaroni au fromage et de fournir des pâtes alimentaires faites au Canada à un plus grand nombre de détaillants. Il devrait également lui permettre de créer huit emplois à temps plein et d’accroître la demande de semoule et de fromage produits localement.

Catégorie : |

 

Année charnière pour Agropur coopérative

Agropur coopérative a tenu le 11 février dernier sa 76e assemblée générale annuelle et annoncé des revenus de 4,7 milliards de dollars et un BAIIA (bénéfices avant intérêts, impôts, amortissement et coentreprises) redressé de 270,6 millions de dollars pour l'exercice terminé le 1er novembre 2014. Les revenus et le BAIIA ont donc progressé de 21,3 % et de 3,1 %, respectivement. En 2014, Agropur a déclaré un montant de 92,3 millions de dollars en ristournes à ses membres, dont l'avoir se situe à 1,2 milliard de dollars. « L'année 2014 a certes été une année historique et stratégique pour Agropur, a souligné Robert Coallier, chef de la direction d'Agropur. La Coopérative a dépassé pour la première fois de son histoire la barre des 4 milliards de dollars de chiffre d'affaires. Alors que l'industrie laitière mondiale poursuit sa consolidation accélérée et que le marché canadien demeure hautement compétitif, nous avons su tirer profit des possibilités de croissance et nous assurer une position de leadership en Amérique du Nord. »

Catégorie : |

 

Le gouvernement Harper soutient les procédés innovateurs de transformation des aliments

Le ministre de l’Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé le 11 février dernier un investissement de 3 millions de dollars afin de soutenir une nouvelle grappe de recherche dirigée par le groupe Innovateurs canadiens en alimentation (ICA). Cet investissement aidera le secteur de la transformation des aliments et des boissons à mettre au point de nouveaux procédés qui amélioreront la qualité tout en gérant les risques liés à la salubrité des aliments et à développer de nouveaux produits offrant aux consommateurs des bienfaits pour leur santé et leur bien-être. Les activités de recherche se concentreront sur les secteurs suivants : œufs, viandes, fruits, légumes et céréales.

Catégorie : |

 

La Coop Agrilait célèbre ses 75 ans

La Coop Agrilait fête, cette année, ses 75 ans de service et de coopération auprès de ses membres. Elle donne également le coup d’envoi d’une année anniversaire ponctuée d’initiatives en faveur de ses membres, de ses employés et de ses clients pour valoriser l’esprit de coopération, d’innovation et de collaboration auprès de chacun. Nathalie Frenette, directrice générale, a déclaré lors du lancement des premières célébrations : « Nos 75 années d’existence ont été jalonnées par les compétences, l’engagement et la passion de nos ressources humaines. En s’investissant entièrement dans l’entreprise, dans le respect de ses valeurs, tous et au premier plan, tant les membres que nos employés, ont mis leur talent à contribution afin de réaliser la mission de l’entreprise. » Fondée en 1940, La Coop Agrilait est une entreprise importante dans plusieurs secteurs du marché de détail, dont la fabrication et commercialisation du fromage, la commercialisation de la poudre de lactosérum, la commercialisation des grains, les productions végétales, les productions animales et les quincailleries et matériaux. Elle a un chiffre d’affaires d’environ 50 millions de dollars et emploie 145 personnes.

Catégorie : |

 

La cuisine à l’honneur

Les Éditions Trancontinental annonçaient récemment que le livre La Cuisine de mon enfance, publié sous la direction de Lynne Faubert, est finaliste et représente le Canada francophone dans la catégorie « Best Historical Recipes Cookbook » à la prestigieuse compétition internationale des Gourmand World Cookbook Awards. Au total, 70 pays participent aux à ce fameux concours qui célèbre l'excellence et la qualité des œuvres écrites dans le domaine des arts de la table. La cuisine de mon enfance se mesurera ainsi à ses rivaux du monde entier afin de déterminer quels sont les meilleurs livres de cuisine publiés en 2014. Les résultats seront dévoilés le 9 juin 2015 à Yantai, en Chine.

Catégorie : |

Le leadership de «J’aime 5 à 10 portions par jour»
au Québec récompensé!

L'Association québécoise de la distribution de fruits et légumes (AQDFL) a remporté le 21 janvier dernier un prix DUX dans la catégorie « Communications – Association corporative » pour sa campagne de communication « Mieux manger, une portion à la fois », dans le cadre du programme « J’aime 5 à 10 portions par jour ». Lancée en mars 2013 par l’AQDFL, cette campagne de communication et d’éducation a pour objectif d’aider les Québécois à ajouter une portion supplémentaire de fruits et légumes à leur alimentation quotidienne. « Notre contact privilégié avec les consommateurs nous a permis de réaliser qu’ils savent de plus en plus qu’ils doivent consommer 5 à 10 portions de fruits et légumes par jour, mais le réel défi pour eux est d’y arriver concrètement! », explique Noémie Léveillé, coordonnatrice aux communications et marketing de l’AQDFL. C’est pourquoi la campagne mise sur une démarche positive et encourageante, en démontrant qu’il est facile d’ajouter une portion de plus de fruits et légumes, en plus d’être source de plaisir puisque ça ajoute saveur et couleur dans l’assiette. On reconnaît sur la photo, à l'arrière, Francis Bérubé (Sobeys Québec – président du comité promotion del’AQDFL), Sammy Cacciatore (Sun Grape Marketing – président de l’AQDFL) et Pierre Jr. Landry (Sobeys Québec – candidat de la relève de l’AQDFL). À l'avant, Noémie Léveillé (coordonnatrice aux communications et marketing de l’AQDFL) et Sophie Perreault (PDG de l’AQDFL).

Catégorie : |

 

S. Pellegrino dévoile le nom des participants
de son concours culinaire

S. Pellegrino a dévoilé, le 19 janvier dernier, le nom des 200 concurrents des rondes régionales de son concours Jeune chef 2015. Dix chefs canadiens de talent comptent parmi les candidats. Ce vaste concours, qui célèbre la culture gastronomique de tous les pays du monde, vise à trouver les meilleurs chefs de moins de 30 ans et à les aider à perfectionner leurs talents culinaires. Voici les noms des 10 participants canadiens qui s’affronteront dans le but de représenter leur pays à la finale du concours Jeune chef 2015 de S. Pellegrino, qui se tiendra à Milan du 25 au 27 juin : Randell Brandon (Epicurean Fine Dining), Jean-Philippe Cloutier (Le Cellier), Cara Davis (George), Nicol François-Emmanuel (Fonds de Bourse Cassandre Paquette), Subir Ghosh (Sheraton Hotel Red Deer), Hayden Johnston (Richmond Statio)n, Paul Moran (CMH-K2 Lodge), Adam Oliveira (The Spoke Club), Dominique Roy (Fairmont Le Château Montebello), Justin Tse (Social Restaurant).

Catégorie : |

Metro poursuit ses investissements dans le Bas-Saint-Laurent

Metro, de concert avec son franchisé Pierre Luc Arseneault, annonçait le 13 janvier dernier un investissement de près de 7 millions de dollars pour rénover entièrement le Metro Plus de Rimouski, situé au 92, 2e rue Ouest, à Rimouski. Cet investissement permettra de mettre au goût du jour le magasin inauguré en 1982 et surtout de bonifier l’expérience de magasinage en offrant plus de services et de produits dans un décor à la fine pointe des tendances alimentaires, tout en consolidant 122 emplois, dont la moitié sont à temps plein. Ces travaux de rénovation majeurs, qui s’échelonneront jusqu’en septembre 2015, mettront à profit les entreprises du Bas-Saint-Laurent puisque des fournisseurs régionaux seront privilégiés pour les travaux de rénovation et de construction. Cet investissement s’ajoute au quelque 25 millions de dollars investis par Metro dans son réseau de magasins dans la région du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie, depuis que l’entreprise avait fait l’acquisition des supermarchés du Groupe GP en 2009. Metro compte 11 magasins dans la région du Bas-Saint-Laurent, qui procurent de l’emploi à plus de 600 personnes. On reconnaît, sur la photo, Harold Lebel, député de Rimouski à l’Assemblée nationale; Chantal Pilon, présidente de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette; Pierre Luc Arseneault, propriétaire franchisé du Metro Plus Rimouski; Denis Brisebois, vice-président, opérations de détail, bannière Metro, Est du Québec, Metro; Éric Forest, maire de Rimouski; Karl-Hugo Pelletier, vice-président, Économie, Secteur services financiers, Banque Nationale et membre du comité exécutif de la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette.

Catégorie : |

 

Outiller le Québec pour mettre l’alimentation au cœur des collectivités

Vivre en Ville, une organisation d’intérêt public pour le développement de collectivités viables, lançait le 20 janvier dernier la publication Villes nourricières – Mettre l’alimentation au cœur des collectivités dans la collection Outiller le Québec. Afin de faire des collectivités québécoises des villes et des villages nourriciers, Vivre en Ville propose un ensemble de stratégies alimentaires de proximité durables. La démarche proposée vise à réunir cinq ingrédients indispensables à l’avènement de villes nourricières : un territoire productif, des entreprises prospères et responsables, un accès amélioré aux aliments sains, une demande de proximité accrue et un cycle de vie optimisé. Villes nourricières, ainsi que tous les titres des différentes collections de Vivre en Ville, sont disponibles à l’achat sur le site www.vivreenville.org.

Catégorie : |

 

Concours du meilleur artisan boulanger bio 2015

La deuxième édition du Concours du meilleur artisan boulanger utilisant des produits certifiés biologiques aura lieu le 20 mars prochain, lors de l’Expo Manger Santé et Vivre Vert, qui se tiendra au Palais des congrès de Montréal. Lors de la création de ce concours en 2014, la Meunerie Milanaise s’était donné comme mission de mettre en valeur le talent des nombreux artisans boulangers qui contribuent à faire rayonner la boulangerie artisanale faite à partir d'ingrédients biologiques du Québec. Cette année, les grains anciens seront à l’honneur. Les participants devront confectionner des pains et baguettes à partir de grains nobles tels que l’Épeautre et le Khorasan. La remise des prix aura lieu à 15h30 le jour même et récompensera le meilleur boulanger dans chacune des catégories et couronnera le grand gagnant, soit le meilleur artisan boulanger utilisant des produits certifiés biologiques du Québec.

Catégorie : |

 

Devenez champion de votre santé en relevant
le « Défi Santé 5/30 Équilibre »

C'est le 22 janvier dernier qu'avait lieu, au Musée des beaux-arts de Montréal, le lancement du Défi Santé 5/30 Équilibre, qui est de retour pour une 11e année afin de motiver les Québécois à viser l'atteinte de trois objectifs santé. Du 1er mars au 11 avril 2015, ces derniers sont invités à manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, à bouger 30 minutes par jour et à prendre une pause pour avoir un meilleur équilibre de vie. La dynamique porte-parole du Défi Santé 2015, la comédienne et animatrice Mélanie Maynard, lance un appel à tous à relever le défi en s'inscrivant dès maintenant à DefiSante.ca.

Catégorie : |

 

Le gouvernement Harper soutient l’élaboration d’aliments nouveaux
fabriqués à partir de légumineuses

Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz a annoncé le 23 janvier 2015 que le gouvernement Harper investira 950 000 $ dans la recherche sur les légumineuses pour aider l'Institut international du Canada pour le grain (IICG) à trouver de nouvelles utilisations innovatrices de cette catégorie de légumes à teneur élevée en protéines et en fibres. Cet investissement aidera l'IICG à mettre au point de nouveaux produits alimentaires à partir de farine de légumineuses obtenue par mouture sur cylindre dans le but d'accroître la capacité de transformation et de mouture du secteur. La mise au point d'une technologie innovatrice de mouture sur cylindre ainsi que de techniques précédant et suivant la mouture aux fins de la production de farine de légumineuses qui sera utilisée dans la fabrication de produits alimentaires devrait au final augmenter la part du marché international qu'occupent les légumineuses canadiennes.

Catégorie : |

 

Lancement du programme « Visez la moitié pour votre santé »

L’Association canadienne de la distribution de fruits et légumes (ACDFL) a célébré, le 15 janvier dernier, le lancement au Québec de son programme Visez la moitié pour votre santé lors d’un événement spécial organisé au Metro Plus de la Montagne. Cette initiative à pour but d’encourager les Canadiens de tous âges à manger davantage de fruits et de légumes afin d’améliorer leur santé tout en leur proposant des façons simples et faciles d’ajouter une variété de fruits et légumes à tous les repas et collations. Pour donner le coup d’envoi à sa participation au programme, Metro a distribué aux participants de l’événement des fruits, des échantillons de repas et des sacs-cadeaux. « La campagne Visez la moitié pour votre santé est en parfaite cohérence avec notre programme À votre santé! avec Metro, lancé en octobre 2013, dont l’un des piliers est justement d’inclure un maximum de fruits et légumes dans son assiette, a commenté Marc Giroux, vice-président, marketing et communications de Metro inc. Les consommateurs comptent sur nous pour leur simplifier la vie lorsque vient le temps de faire des choix plus santé. Cette campagne, en plus des autres initiatives santé que l’on retrouve chez Metro, remplit parfaitement cet objectif. » Bien que les Canadiens soient de plus en plus conscients de leur alimentation, des études démontrent qu’ils consomment en moyenne de 3,5 à 4,5 portions de fruits et légumes chaque jour. Cependant, le Guide alimentaire canadien recommande aux adultes de consommer de 7 à 10 portions par jour, selon le sexe. Visez la moitié pour votre santé encourage les gens à penser à un repas à la fois et à analyser ce qui compose leur assiette plutôt que de réfléchir en terme de portion, puisque cela peut s’avérer confondant. La campagne Visez la moitié pour votre santé a été développée en collaboration avec des partenaires en matière de santé, la Société canadienne du cancer, l’Association canadienne de santé publique et la Fondation des maladies du cœur. Visitez www.visezlamoitie.ca pour tous les détails. La campagne est également sur Twitter, Facebook et Pinterest sous @halfyourplate.

Catégorie : |

 

Le gouvernement Harper crée des débouchés
pour l’industrie canadienne du canola

Le ministre de l'Agriculture, Gerry Ritz, a annoncé, le 14 janvier dernier, l'octroi d'une contribution maximale de 9,5 millions de dollars au Conseil canadien du canola pour appuyer des activités de développement permettant d'accroître la consommation et la valeur du canola sur les marchés nationaux et mondiaux. Les activités entreprises dans le cadre de ce projet aideront l'industrie canadienne du canola à atteindre son objectif de croissance de 26 millions de tonnes pour la production durable de canola d'ici 2025. Les activités en question consistent à réaliser des études de marché, à établir des partenariats stratégiques à l'échelle nationale et internationale, à participer à des conférences et à des salons professionnels, ainsi qu'à créer des recettes à base de canola pour une alimentation saine.

Catégorie : |

 

Nouveaux projets pour améliorer les perspectives
des légumineuses canadiennes

Le ministre de l’Agriculture Gerry Ritz a annoncé, le 13 janvier dernier, l’octroi d’une contribution de plus de 3,3 millions de dollars à l’association Pulse Canada pour promouvoir l’utilisation accrue des légumineuses et de leurs produits dans le secteur de la transformation des aliments et aider les producteurs de diverses industries à surmonter les obstacles non tarifaires sur les marchés étrangers. Pulse Canada recevra plus de trois millions de dollars du programme Agri-marketing de Cultivons l’avenir 2 (CA 2) au cours d’une période de cinq ans. Les projets financés sont notamment les suivants : un investissement de 1,3 million de dollars dans la création de nouveaux outils que les industries canadiennes des céréales, des oléagineux et des légumineuses utiliseront pour mesurer le rendement durable de l’agriculture canadienne, et dans l’utilisation des nouvelles données de rendement pour démontrer la conformité aux systèmes d’assurance de l’industrie alimentaire ainsi qu'un investissement de 870 261 $ pour stimuler la demande de légumineuses canadiennes en faisant la promotion de leur valeur nutritionnelle, de leurs bienfaits pour la santé et de leur durabilité.

Catégorie : |

 

SIAL Canada est de retour à Toronto du 28 au 30 avril prochain

Après un retour record à Montréal en 2014, la troisième édition de Toronto scellera sans aucun doute le positionnement du SIAL Canada comme le plus grand salon de l’alimentation au Canada et dans la région des Grands Lacs, se démarquant par son offre inégalée en produits internationaux, canadiens et québécois ainsi que par son rayonnement dans tout le Nord-est américain. Le pari était de réussir l’alternance entre les deux villes principales du Canada, Montréal en année paire et Toronto en année impaire, et le succès record de cette dernière édition permet de confirmer l’atteinte de cet objectif. Pendant trois jours, Montréal est ainsi devenue la capitale de l’industrie agroalimentaire et de la restauration. Avec 786 exposants provenant de 44 pays (le pavillon le plus important était celui du Québec) et près de 15 000 visiteurs professionnels de 61 pays, il ne fait aucun doute que l’édition 2014 du SIAL Canada a remporté un succès retentissant, qui témoigne aussi de l’importance du salon pour les professionnels de l’industrie alimentaire au Canada. Du 28 au 30 avril 2015, Toronto promet une source d’inspiration et d’innovations pour toute l’industrie agroalimentaire. Plus de 14 000 visiteurs de 60 pays sont attendus pour faire des affaires avec près de 800 exposants venus de 50 pays sur 230 000 pi2 de surface d’exposition. SIAL Canada annonçait aussi récemment que l’Indonésie sera le pays à l’honneur en 2015. Avec 249 millions d’habitants, l’Indonésie est le premier pays agricole et la première économie de l’ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) dont elle représente 38 % du PIB. Secteur stratégique en forte croissance et soutenu par une demande locale toujours en hausse, le marché de l’agroalimentaire (+ 57 % entre 2011 et 2015) représente un véritable enjeu non seulement pour le pays, mais également pour la zone ASEAN. « Le pavillon indonésien occupait 100 p2 en 2012, puis 400 p2 en 2013, pour atteindre 1200 p2 en 2014 à Montréal et finalement 1300 p2 pour la prochaine édition de Toronto », mentionnait d'ailleurs le ministre des Affaires de la République d’Indonésie, Rachmat Gobel.

Catégorie : |

 

Le Mondial des cidres SAQ se déplace à Montréal

La 8e édition du Mondial des cidres SAQ se tiendra du 13 au 15 février à la Grande-Place du Complexe Desjardins de Montréal. Après avoir célébré le cidre de glace pendant sept ans à Rougemont, le Mondial fait maintenant place à tous les cidres et s’installe dans la métropole. Présenté par la Société des alcools du Québec, le Mondial des cidres SAQ souhaite mettre de l’avant le savoir-faire des cidriculteurs artisans d’ici et, par le fait même, faire découvrir le cidre dans toutes ses déclinaisons (pétillant, tranquille, de glace) aux Québécois. Plus d’une vingtaine de cidreries d’ici participent à l’événement. Vous pouvez consulter la liste complète des cidreries participantes en cliquant ici.

Catégorie : |

 

Les amandes bénéfiques pour le tour de taille!

Depuis longtemps, l’amande est reconnue comme étant un aliment bénéfique pour la santé du cœur. Cependant, pour la première fois, une nouvelle étude démontre que les amandes réduisent également le gras abdominal et le tour de taille, deux facteurs de risque liés au syndrome métabolique et aux maladies cardiovasculaires. L‘étude en question, publiée dans le Journal of the American Heart Association, démontre que la prise d’une collation quotidienne de 42 grammes d’amandes (1,5 once), contre un muffin ayant le même nombre de calories, contribue non seulement à réduire le taux de cholestérol total et le mauvais cholestérol (LDL), mais aussi la masse adipeuse abdominale et le tour de taille. Durant l’étude, les participants se sont alimentés de façon saine en suivant un régime standard identique en tous points, sauf pour la collation qui était soit composée de 1,5 once d’amandes ou d’un muffin riche en glucides. «Cette étude a révélé que la substitution d’une collation riche en glucides par des amandes a contribué à réduire de nombreux facteurs de risque liés à la santé du cœur, y compris la nouvelle découverte qui indique que le fait de manger des amandes réduit la graisse abdominale, explique Claire Berryman, Ph.D. et chercheuse principale de l'étude. Choisir les amandes pour la collation peut être un moyen simple à prendre pour aider à combattre le syndrome métabolique et les maladies cardiovasculaires. »

Catégorie : |

 

Le ministre de l’Agriculture officialise deux fleurons
du savoir-faire québécois

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Pierre Paradis, reconnaissait officiellement, le 19 décembre dernier, deux nouvelles indications géographiques protégées (IGP) québécoises, à savoir le « Cidre de glace du Québec » et le « Vin de glace du Québec ». Grâce à ces nouvelles appellations réservées, les Québécois auront l’assurance de consommer des produits qui présentent des caractéristiques distinctives, qui proviennent d’ici et qui respectent des normes de production strictes. Seuls les alcools certifiés conformes à un cahier des charges précis seront désignés par l’appellation réservée « Cidre de glace du Québec » ou « Vin de glace du Québec ». Précisons que ces nouvelles IGP seront utilisées à l’égard des produits visés à partir du millésime 2014. Le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV) a juridiction sur les produits agricoles et alimentaires portant une appellation réservée et qui sont vendus sur le territoire du Québec. Le CARTV en assure également la surveillance, ce qui permet de garantir l’authenticité des produits aux consommateurs.

Catégorie : |

 

La Grande tournée du chocolat chaud

Le 17 et 18 janvier prochain, La Tablée des Chefs s’associera avec Valrhona pour une activité socialement savoureuse appelée La Grande tournée du chocolat chaud. Les meilleurs artisans et restaurateurs de la région montréalaise proposeront le temps d’une fin de semaine un chocolat chaud à 3 $, recette de leur choix réalisée à base de chocolat Valrhona. Les établissements participants verseront à l’organisme 0,50 $ par chocolat chaud vendu. Valrhona quant à lui donnera 60 g de matière première chocolat, pour chaque chocolat chaud acheté dans la fin de semaine par le grand public, pour les besoins de La Tablée des Chefs.

Catégorie : |

Arneg Canada remet un prix de présence au congrès de l’ADA

L'Association des détaillants en alimentation du Québec (ADA) a profité de son congrès annuel ayant eu lieu du 14 au 16 novembre dernier au Hilton Lac-Lemay à Gatineau pour remettre un prix de présence, soit un voyage pour deux d'une valeur de 3 000 $, à Richard Duchemin du marché Duchemin et frères inc. situé à Ville Saint-Laurent. Ce prix était offert gracieusement par Arneg Canada. On aperçoit le congressiste gagnant sur la photo, au centre, accompagné de Marc Pinsonneault de Arneg et Daniel Choquette, président de l'ADA.

Catégorie : |

 

Serres Sagami : des tomates et des emplois pour Noël à Charlevoix

Stéphane Roy,  président et chef de la direction de Serres Sagami, vient de conclure une entente avec Financement agricole Canada, afin de reprendre les opérations de production de tomates en serre de Serres Lacoste située aux Éboulements dans la région de Charlevoix. Serres Lacoste avait fermé ses portes, le 7 novembre dernier, après avoir passé les quatre derniers mois à tenter de redresser sa situation financière alors que l'entreprise était sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers. Serres Sagami, cette quatrième acquisition depuis le début des années 2000 fait de cette entreprise de productions de tomates en serre l'un des plus importants producteurs serricoles du Québec. En novembre 2012 elle avait acheté les installations de Savoura à Ste-Marthe, dans le comté de Vaudreuil-Soulanges et s'était implantée à Mirabel en février 2013. L'entreprise dont le siège social est situé à Ste-Sophie dans les Laurentides avait acquis au début des années 2000 les installations de Sagami au Saguenay et en avait conservé la marque de commerce actuelle. La superficie totale en culture conventionnelle et biologique représente maintenant près de treize hectares répartis sur l'ensemble du territoire québécois.

Catégorie : |

L’Ordre des Fournisseurs de la Bonne Table fait un dernier don

Après 40 ans d'existence, l'Ordre des Fournisseurs de la Bonne Table (OFBT) a récemment cessé ses activités. Cet ordre gastronomique fondé en 1973 par Fernand Léveillé, Jean-Guy Deaudelin, ex-président de H. Deaudelin inc., René Provost, fondateur de Provigo et Robert Bastien, ex-rédacteur de la revue L’Alimentation, avait pour but de regrouper fraternellement sous l'égide de la gastronomie, les fournisseurs de la bonne table. Pour souligner la fin de ses activités, l'OFBT a remis 960 $ à La Tablée des chefs pour les soutenir l'organisme dans sa mission. On aperçoit sur la photo, Daniel Chailler, Grand-Maître de l'OFBT, François Desroches, directeur du volet des formations culinaires à La Tablée des chefs, et Pierre Brault, Grand argentier de l'OFBT.

Catégorie : |

 

Première édition de la semaine « Porc du Québec »
dans la vieille Capitale

Du 8 au 14 décembre derniers, 19 établissements de la région de Québec ont participé à la toute première semaine « Porc du Québec » dans la vieille Capitale. Les chefs participants ont mis en valeur une ou plusieurs des 32 coupes du porc du Québec sur leur menu. Le porte-parole de l'événement, le chef Jean-Luc Boulay, a participé avec plaisir à cette semaine de mise en valeur de ce produit d'ici. « Le porc du Québec est régulièrement à l'honneur sur la carte du Le Saint-Amour et de Chez Boulay. C'est une viande d'une telle qualité qu'elle me permet de cuisiner des grands classiques, du flanc aux rillettes, en laissant toute la place au produit », soulignait le célèbre juge de l'émission Les Chefs.

Catégorie : |

 

Le Verger Labonté fait son entrée dans les Metro du Québec

Le Verger Labonté a fait son entrée officielle dans les épiceries Metro du Québec. Depuis le 11 décembre, les consommateurs y trouveront les muffins aux pommes emballés en boîte de six unités. Ces muffins, dont la réputation n’est plus à faire, sont entièrement fabriqués à partir de pommes fraîches dans la muffinerie du Verger Labonté de l’Île-Perrot. Pour la période des Fêtes, l'entreprise commercialise aussi les nouveaux muffins aux pommes fraîches et canneberges. Ils sont offerts en édition limitée depuis le 5 décembre.

Catégorie : |

 

Mc Cormick dévoile les saveurs de 2015

McCormick dévoilait récemment son rapport prévisionnel « Carnet de Saveurs » qui souligne les huit tendances alimentaires qui nous feront saliver en 2015. Parmi celles-ci, notons : les légumes aux saveurs umami (champignon, tomate, patate douce et algue nori), les épices fumées, les trempettes et tartinades moyen-orientales, les biscuits aux épices réinventés dans les desserts, l'aigre et le salé (gingembre mariné, cerises sures, zeste de citron), ou encore, les sept épices japonaises (shichimi togarashi). Pour trouver des recettes originales et une foule de suggestions pour explorer les saveurs clés de l'année, visitez le site saveur.ca.

Catégorie : |

Les lauréats des
Prix innovation en alimentation 2014 dévoilés

Le dévoilement des lauréats des Prix innovation en alimentation 2014 s’est déroulé le 26 novembre dernier lors du diner gala de l’Événement Marketing organisé par le Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation (CTAC). Le concours Prix innovation en alimentation reconnaît les efforts d’entreprises qui ont su, au cours de la dernière année, développer et/ou lancer un projet innovant répondant à différents critères. Le Grand lauréat du Prix innovation en alimentation 2014 est
VEG PRO International pour ses sautés santé de style asiatique. Consultez la liste complète des gagnants en cliquant ici. On aperçoit, sur la photo, les lauréats accompagnés des membres du jury.

Catégorie : |

 

Willy Haeck et fils récipiendaire du prestigieux prix Le Moisson d’or

L'Association des producteurs maraîchers du Québec a remis son prix Le Moisson d'or 2014 à l'entreprise Willy Haeck et fils le 21 novembre dernier lors de son banquet annuel de clôture de la saison. L'entreprise a été récompensée pour sa contribution exceptionnelle au développement du secteur horticole au Québec. Ce prix, remis annuellement par l'APMQ, s'adresse uniquement à une personne ou à une entreprise productrice membre de l'APMQ qui s'est distinguée par son implication dans le milieu horticole et qui a contribué à l'épanouissement du secteur. Les membres de la ferme Haeck, qui livrent annuellement des millions de plantes en divers formats et emploient une soixantaine d'employés, sont tous motivés par l'excellence et l'innovation, que ce soit pour les méthodes de culture et la mise en marché collective, la sécurité des employés et l'optimisation des postes de travail, la gestion des ressources humaines, le service à la clientèle ou l'environnement.

Catégorie : |

 

Magrebia offrira des pains berbères moins salés

Magrebia est une boulangerie qui fabrique une gamme de pains berbères aussi goûteux qu’exotiques! La boulangerie, située sur la rue des Carrières dans le quartier Rosemont à Montréal, a toujours eu à cœur d’offrir aux consommateurs un pain vraiment nouveau, sain et savoureux, qui s’intégrerait facilement dans le quotidien des gens. L’entreprise franchissait récemment un nouveau pas en signant une Charte d’engagements volontaire avec le programme Melior, qui vise à améliorer la santé des Québécois via leur assiette. Magrebia s’engage donc à réduire le taux de sodium de 4% dans toute la gamme des pains berbères. Le taux de sodium passera de 13% (320 mg) à 9% (221 mg).

Catégorie : |

 

Un nouveau pas pour l’environnement à Montréal

C'est le 27 novembre dernier que la Ville de Montréal et l'Association canadienne de l’industrie des plastiques (ACIP) ont annoncé le prolongement pour cinq ans du programme de récupération et de recyclage du polystyrène à l’écocentre LaSalle. Cette annonce a fait suite au vif succès remporté par le projet pilote « À la recherche du numéro 6 » qui a permis de récupérer, entre octobre 2013 et septembre 2014, plus de deux tonnes et demie de polystyrène, détournant ainsi cette matière des sites d'enfouissement. De plus, l'événement a aussi donné lieu à la présentation d'un nouveau partenariat entre la Ville de Montréal, l’ACIP et Polyform, qui permettra à l’entreprise de Granby d’utiliser le polystyrène entreposé à l’écocentre LaSalle dans la fabrication de produits de construction durables composés de polystyrène. Le programme « À la recherche du numéro 6 » permet aux Montréalais de rapporter leurs articles en polystyrène à l’écocentre LaSalle, situé au 7272, rue Saint-Patrick. Rappelons que ces articles doivent être propres et exempts d’emballage, d’étiquettes, de coussins absorbants et de couvercles d’aluminium. On peut reconnaître le polystyrène par un triangle à l’intérieur duquel le chiffre 6 est inscrit. Ce symbole apparaît sur de nombreux produits de consommation, sur les emballages alimentaires et sur la mousse rigide utilisée, par exemple, pour protéger les produits électroniques et les petits électroménagers. Les résidents peuvent consulter la liste des produits de polystyrène acceptés dans les écocentres en visitant le www.ville.montreal.qc.ca/ecocentres.

Catégorie : |

IGA des Sources de Boischatel : un concept unique

André Gagné, propriétaire de plusieurs supermarchés IGA des Sources dans la région de Québec, a misé sur l’ambiance pour son tout nouveau commerce situé à Boischatel. Avec la collaboration de Carlo Peirolo, archi­tecte chez Atelier 21, et Célyne Lavigne, de­signer chez Gestion IDS Design, le premier supermarché construit entièrement de bois massif québécois a vu le jour récemment. Niché en falaise à l’est des chutes Montmorency, offrant une vue impressionnante sur le fleuve Saint-Laurent, l’immeuble de 37 000 pieds carrés se déploie sur trois étages. Quelque 650 mètres carrés du bois québécois de Nordic Structures Bois, fabri­qué par Chantiers Chibougamau, ont été utilisés lors de la construction. Un investissement de 14,5 millions dollars qui créera 200 nouveaux emplois dans la région de Québec. Le concept unique construit par les Cons­tructions Dutran inc. comprend un stationnement intérieur chauffé de 90 places, un stationnement extérieur de 80 espaces, un restaurant « La Charpente », une section biologique et sans gluten, un bar laitier, un élévateur. Tout a été mis en place pour offrir aux clients une expérience de magasinage chaleureuse dans un environnement fluide et aéré. « Nous avons modifié le traditionnel concept d’allées d’épicerie à la verticale en direction des caisses enregistreuses pour une approche client axée sur les services », résume la designer Célyne Lavigne. On reconnaît, sur la photo, Carlo Peirolo, architecte chez Atelier 21, Alain Gagné, propriétaire des IGA des Sources, Célyne Lavigne, présidente de Gestion IDS Design, et Jean-François Bessette, consultant chez Gestion IDS Design et Meubles Busch.

Catégorie : |

Plus de 400 nouveaux produits du Québec à découvrir chez Metro

Metro étend désormais son programme de mise en valeur des produits régionaux à quatre régions du Québec. C’est maintenant plus de 400 nouveaux produits spécifiques à leur région qui sont offerts dans 39 magasins Metro et Super C. Au cours des derniers mois, Metro a travaillé étroitement avec différents organismes régionaux, dont le Conseil de développement bioalimentaire de Lanaudière, la Table Agroalimentaire de la Chaudière-Appalaches (TACA), Développement bioalimentaire Centre-du-Québec, et le Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie (CIBLE), pour identifier et accompagner les entrepreneurs participants. Ainsi, la présence des produits régionaux s’est accrue sur les tablettes des épiceries dans Lanaudière et Chaudière-Appalaches, deux régions où s’est déroulé le projet pilote dans les derniers mois, passant d’une soixantaine de produits à plus de 100. Les magasins des régions Centre-du-Québec et Estrie ont aussi adhéré au programme, en offrant maintenant respectivement 80 et 100 nouveaux produits. Dans le but d’aider ces nouveaux producteurs à faire connaître leurs produits auprès de la population locale et encourager les clients à acheter des produits du Québec, Metro a produit trois capsules qui racontent l’histoire des personnes derrière la confection des produits : les produits de l'érable avec Chantal et Sylvain, les rillettes de canard avec Sandra et Luc et les produits du sureau avec la famille Pinsonneault. On aperçoit, sur la photo, Michel Lefebvre, directeur des opérations du Groupe Plouffe; Marie-Claude Bacon, directrice principale, service des affaires corporatives responsabilité d’entreprise de Metro; Ghislain Lefebvre, directeur du Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie; Serge Boulanger, vice-président principal, centrales nationales d’achat et marques privées de Metro; Marie Beaudry, directrice générale d’Aliments du Québec; et Sylvie Cloutier, présidente-directrice générale du Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation.

Catégorie : |

Vins et fromages du Québec

Voici un survol bien guidé de plusieurs produits vinicoles et fromages du Québec, publié chez Québec Amérique. Des apéritifs aux rosés, en passant par les mousseux et les alcools de dessert, et même quelques bières, Jessica Harnois et André Caron présentent plusieurs artisans ainsi que leurs découvertes, bien identifiées à leur région. Et cela, en compagnie de mets, de fromages et de chocolats. En prime, des circuits touristiques et des conseils pour mettre sur pied une soirée réussie.

Catégorie : |

 

De nouveaux mets pour le temps des Fêtes

Forte de son nouveau cri de ralliement DÉSIREZ PLUSMC, la marque le Choix du PrésidentMD incite les consommateurs à découvrir une cuisine aux saveurs internationales pour le temps des Fêtes. Selon un récent sondage effectué par Technomic, deux Canadiens sur trois affectionnent tout particulièrement les plats qui fusionnent les cuisines de différents horizons culinaires. Pour ravir tous les palais, la marque le Choix du PrésidentMD a fait équipe avec quelques-uns des meilleurs chefs et gourmets au pays pour revisiter la traditionnelle dinde des Fêtes et lui donner des airs cosmopolites. Les chefs ont eu carte blanche pour créer leur recette; ils avaient pour seule directive d’utiliser une Dinde entière PCMD Simplement bonMD. Chaque chef a donc créé un plat exotique qui nous permet de goûter aux saveurs du monde pendant les Fêtes, sans quitter la maison. Pour obtenir les recettes complètes et les suggestions d’accompagnements, joignez-vous à la communauté à decouvertes.lechoixdupresident.ca. Vous trouverez aussi plus d’idées de recettes, de conseils et de trucs à pc.ca/nouvellecollection, et vous pouvez participer à la conversation grâce au mot-clic #plusdejoie.

Catégorie : |

Made in Quebec A culinary journey

La journaliste culinaire et gastronomique du journal The Gazette, Julian Armstrong, nous livre un ouvrage qui témoigne du chemin parcouru pour élever les produits de la cuisine saisonnière en nombre et en grâce. Par le biais de ses rencontres avec les artisans québécois, producteurs et cuisiniers, voici 135 recettes, magnifiquement illustrées, où se côtoient tant des souvenirs de notre enfance que des plats résolument actualisés. Publié chez HarperCollins.

Catégorie : |

 

Le programme Melior a trois ans

Pour souligner sa troisième année d’existence, le programme Melior dévoilait, le 20 novembre dernier, les résultats d’un sondage CROP sur les habitudes alimentaires des Québécois. Le portrait de la situation est préoccupant : ceux qui s’alimentent très bien persévèrent dans cette voie, mais ceux qui n’accordent que peu d’attention à leur alimentation ne modifient pas leurs habitudes. Au centre : une grande majorité de Québécois qui ont entrepris des changements positifs, mais qui se sentent freinés par la routine. Dans les deux dernières années, pas moins de 60 % des consommateurs de la belle province ont effectué des changements concrets, comme changer de marque pour acheter un produit meilleur pour la santé ou troquer un produit régulier pour une version améliorée de la même marque. Sans surprise, c’est le segment des insoucieux qui a le moins apporté de changements dans ses achats, dans une proportion de 61 %. Un consensus ressort par ailleurs du sondage : pas moins de 92 % des Québécois croient que les entreprises qui améliorent la composition nutritionnelle de leurs produits se préoccupent réellement de leurs consommateurs. Après trois ans d’existence, onze joueurs importants de l’industrie agroalimentaire ont adhéré au programme Melior et pris près de 45 engagements : Pacini, Commensal & Cie, IGA, Nutrifrance, Groupe Compass, Sélection du pâtisser, Fleury-Michon, Loblaws, Hypo Délices, Boulangerie St-Méthode et Metro. Les trois plus importants détaillants en alimentation au Québec, où s’effectue 70 % des achats alimentaires chaque semaine, sont désormais signataires Melior, ce qui ne manquera pas d’avoir un impact significatif sur la santé des Québécois.

Catégorie : |

 

Metro lance son application sur Android

Metro lançait, le 19 novembre dernier, son application Mon Metro pour téléphones Android. Identique à celle développée pour le iPhone, cette application bonifie l’écosystème numérique de Metro lancé il y a un an. Les utilisateurs d’appareils Android pourront ainsi gérer leurs achats avant, pendant et après leur visite à l’épicerie en plus d’accéder à leurs coupons personnalisés directement sur leur téléphone intelligent. L’application Mon Metro présente également les repères-sourires du programme À votre santé avec Metro, indiquant les bons et les meilleurs choix dans la liste d’épicerie. « Nous souhaitons répondre et même surpasser les besoins de nos clients en tenant compte de leurs goûts et de leur style de vie, peu importe le type de téléphone intelligent qu’ils possèdent, a commenté Gino Plevano, directeur principal, Stratégie et plateformes numériques de Metro inc. Et pour cause : le trafic provenant d’appareils mobiles sur le site metro.ca a augmenté de 57 % entre 2013 et 2014. »

Catégorie : |

 

Quinze nouvelles succursales pour Chocolats Favoris

Forte du succès sans précédent de ses nouvelles chocolateries à l’extérieur de la région de Québec, l'entreprise Chocolats Favoris annonçait le 18 novembre dernier une entente majeure avec le Groupe Serré pour accélérer son développement au Québec. L’entente prévoit en effet l’ouverture de plus d’une quinzaine de chocolateries Chocolats Favoris d’ici trois ans, générant ainsi des investissements de plus de 11 millions et la création à terme de plus de 600 emplois en saison forte. Ces ouvertures engendreront donc d’importantes retombées à travers le Québec. « Le Groupe Serré est un partenaire de choix pour le développement de notre entreprise. Étant déjà copropriétaires des chocolateries de Trois-Rivières et Boucherville, ils ont su s’approprier notre concept, mais surtout nos valeurs d’entreprise, en plus d’assurer un déploiement sans faille avec le souci de l’expérience client qui nous rend unique », a soutenu Virginie Faucher, directrice générale de la division détail de Chocolats Favoris. Déjà, deux nouvelles ouvertures sont prévues pour le printemps prochain. Un premier Chocolats Favoris verra en effet le jour dans la ville de Sherbrooke en Estrie. Un second s’établira dans la ville de Terrebonne, dans la banlieue nord de Montréal, avec comme copropriétaire Gino Chouinard, le célèbre animateur matinal derrière le succès retentissant de Boucherville.

Catégorie : |

Le potager du chef Wilkinson

Les légumes à l’avant, en entrée ou en plat principal, sans oublier les brunchs et les déjeuners. Matt Wilkinson, natif du Yorkshire, vit désormais à Melbourne, adore la cuisine saisonnière et fréquente les marchés publics. Il propose dans cet ouvrage publié chez Québec Amérique des salades alléchantes, notamment : feuilles de choux de Bruxelles, chou-fleur et saumon fumé, carottes anciennes et yaourt, etc. À défaut de pouvoir manger chez Pope Joan, à Melbourne…

Catégorie : |

Tout sur les légumes

Voici un ouvrage de référence sans pareil publié chez Québec Amérique, une version actualisée de l’Encyclopédie visuelle des aliments, le populaire recueil affectionné des Québécois. Ainsi, non seulement trouvons-nous les principales variétés disponibles, mais aussi un guide d’achat, des conseils d’utilisation, de cuisson, d’entreposage, de conservation et 130 recettes. Un incontournable!

Catégorie : |

Johanne Bousquet de Chagall Design honorée
au Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY

Johanne Bousquet, présidente et fondatrice de Chagall Design, remportait dernièrement les honneurs au Grand Prix de l'Entrepreneur d'EY Québec dans la catégorie Construction et immobilier. Le concours récompense les dirigeants d'entreprise qui bâtissent des entités commerciales prospères en pleine croissance, et ce, à l'échelle internationale. Pour la première fois en 20 ans, une entreprise de création d'environnements commerciaux remporte ce titre prestigieux. « Nous sommes fiers de reconnaître Johanne Bousquet comme une visionnaire qui, par ses nombreuses qualités entrepreneuriales, a propulsé Chagall Design parmi les grands joueurs de l'industrie », déclarait Luc Charbonneau, codirecteur du Grand Prix de l'Entrepreneur pour le Québec. « Créons aujourd'hui, livrons demain, voilà notre réalité! Nous vivons une croissance qui nous pousse à explorer de nouveaux marchés et à ouvrir un bureau à Toronto dans les prochains mois », annonçait d'ailleurs la lauréate lors de la remise du prix.

Catégorie : |

 

Nouveau site Web pour le veau de grain du Québec

Les producteurs de veaux de grain du Québec mettaient en ligne récemment un tout nouveau site Internet à l'adresse veaudegrain.com. Dynamique et moderne, le nouveau site facilite l'accès à l'information au grand bénéfice des consommateurs. Des icônes aux couleurs vives identifient clairement les sections à consulter. De nouveaux contenus viennent aussi enrichir le site : des capsules vidéo, des recettes ainsi que des informations sur les modes de cuisson.

Catégorie : |

 

La compétition de cocktails MADE WITH LOVE arrive à Montréal

Après une virée dans l'Ouest canadien cet été, la plus importante compétition de mixologie du pays, MadeWithLoveTM, poursuit sa tournée à travers le Canada et s'arrêtera à Montréal le 15 décembre prochain à la SAT sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal. Pas moins de 19 bastenders de la métropole s'affronteront pour impressionner les juges, mais aussi pour ravir les papilles de plus de mille amateurs de cocktails, avec des créations exclusives et inédites. Chaque cocktail sera jugé en fonction de son originalité, de sa créativité et de son goût. Tous les détails au www.enjoyMadeWithLove.com.

Catégorie : |

 

Distribution élargie pour les Vins Harmonie de François Chartier

Sélectionnés, assemblés et élevés par François Chartier, trois nouveaux vins européens de grande qualité inspirés « par et pour » les plaisirs de la table étaient offerts en exclusivité dans les IGA du Québec depuis le mois de septembre dernier. Voilà qu'on élargit maintenant leur distribution. Ils seront offerts dans les Rachelle-Béry, les Marchés Tradition et les Bonichoix de la province. Se retrouveront sur les tablettes La Pêche Mignonne, un vin blanc de France dominé par un profil aromatique qui guidera les harmonies avec les mets en empruntant, entre autres, la piste aromatique du homard, de la viande de porc, du saumon ou des fromages à croûte fleurie; L’Olivier d’Anis, un vin rouge de France dominé par un profil aromatique menant sur la piste harmonique de l’agneau, des grillades, du thym, de l’olive noire, de l’anis étoilé ou du poivre; Le Clou de Basile, un rouge d’Italie dominé par un profil aromatique invitant à créer des harmonies simplifiées et gourmandes avec la viande de bœuf grillée/rôtie, les épices à steak, la sauce tomate de longue cuisson, les tomates séchées, le basilic, le clou de girofle, la prune et le riz sauvage ou le riz brun.

Catégorie : |

 

Bernard Fortin reçoit la médaille de l’Assemblée nationale
pour sa contribution à l’industrie de la restauration

Bernard Fortin, qui a occupé le poste de directeur général de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) pendant près de 30 ans, s’est vu remettre le 10 novembre dernier la médaille de l’Assemblée nationale par Lise Thériault, vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique.

Catégorie : |

Lancement d’une deuxième trousse destinée
aux éducateurs des milieux préscolaires

L’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes (AQDFL) a offert récemment la trousse éducative « Mandoline t’invite à découvrir les fruits et légumes avec les 5 groupes couleurs! » à plus de 2 600 services de garde à la petite enfance du Québec (centres de la petite enfance, bureaux coordonnateurs et garderies), et ce, gratuitement. Destiné aux éducateurs, cet outil pédagogique a pour objectif de créer un environnement favorable à la découverte et à la culture du goût des fruits et légumes chez les enfants de 0 à 5 ans. La trousse est téléchargeable en cliquant ici.

Catégorie : |

 

Plus de 1,6 million de demandes d’aide alimentaire par mois au Québec

Le Bilan-Faim Québec, une enquête annuelle qui fournit des renseignements sur le taux d’utilisation des banques alimentaires, révélait récemment les données 2014. Dans un mois typique, les organismes et comptoirs alimentaires (banques alimentaires) du réseau des Banques alimentaires du Québec ont répondu à 1 601 115 demandes. Parmi ces demandes, 342 568 paniers de provisions ont été donnés pour des familles de 1 à 6 personnes en situation de pauvreté au Québec, 464 725 collations et 793 822 repas ont également été servis (incluant cuisines collectives et popotes roulantes). En terme de personnes différentes aidées, cela représente 156 895 personnes ayant reçu des provisions et plus de 127 546 personnes ayant reçu des repas. L'intégralité du Bilan Faim Québec 2014 se trouve à l'adresse www.banquesalimentaires.org/BilanFaimQc2014.

Catégorie : |

 

Le Groupe d’alimentation MTY et Keurig Canada
annoncent une entente

Le Groupe d'alimentation MTY, franchiseur et exploitant de plusieurs concepts de restauration rapide, et Keurig Canada, une filiale de Keurig Green Mountain, chef de file du secteur des cafés de spécialité, des thés et autres boissons avec sa technologie d'infusion innovatrice, ont annoncé le 7 novembre dernier la conclusion d'une entente concernant le réseau de franchises de cafés-bistros Van Houtte. Selon les modalités de l'entente, Keurig Canada demeurera propriétaire de la marque Van Houtte, de son image et des activités de vente au détail, tandis que MTY sera propriétaire du réseau de franchises des cafés-bistros Van Houtte afin de marquer une nouvelle ère en service de boissons et d'aliments de grande qualité.

Catégorie : |

Zweet : la nouvelle ère des coupons-rabais

Eduardo Mandri et Jérôme Guidollet, deux entrepreneurs du secteur numérique au Québec, ont procédé en novembre au dévoilement national de Zweet, une nouvelle application conçue pour remplacer les coupons d’épicerie traditionnels. Cofondateurs de Tuango.ca, le premier site d’achats groupés au Québec et le deuxième en importance au Canada, messieurs Mandri et Guidollet proposent aux fabricants de l’industrie alimentaire une toute nouvelle façon de promouvoir leurs produits. Le temps du dépouillement scrupuleux des circulaires hebdomadaires et des files interminables de clients qui fouillent leur sac à la recherche d’un coupon de 50 cents est maintenant révolu. Dorénavant, les consommateurs n’ont qu’à photographier leur reçu et à le télécharger dans l’application mobile Zweet pour voir les économies s’accumuler dans leur compte en moins de 24 heures! Offerte sur les appareils Apple et Android, l’application a été discrètement lancée en version bêta en avril 2014. Après quelques semaines seulement, elle figurait déjà en tête des applications de la catégorie « Style de vie ». Tout juste six mois plus tard, l’application – qui n’a pratiquement pas fait l’objet de promotion – compte pas moins de 250 000 utilisateurs au pays. Disponible en français et en anglais pour une utilisation d’un océan à l’autre, Zweet est la seule application du genre au Québec. Les produits d’entreprises comme Danone, Mondelēz, L’Oréal, Frito-Lay et Pfizer ont déjà figuré sur Zweet, et d’autres grands noms s’ajoutent jour après jour. Tous les détails au zweet.com.

Catégorie : |

 

Bilan du SIAL Paris : 50 ans de succès

Le 23 octobre dernier se terminait la 50e édition du SIAL Paris, salon incontournable de l'industrie alimentaire. Provenant du monde entier, quelque 6 500 entreprises ont présenté aux 150 000 visiteurs près de 400 000 produits innovants. Ce salon couvre l'ensemble de la filière agroalimentaire mondiale pour donner à voir et à goûter le meilleur de chaque marché avec 20 secteurs d'exposition, notamment les boissons, l'épicerie, les produits biologiques, les surgelés ainsi que les viandes, volailles et gibiers. Plus de 250 événements, conférences et rencontres ont eu lieu dans le cadre de ce rassemblement. La France, l'Italie, l'Espagne et la Turquie y étaient tout particulièrement bien représentées. Au grand concours de l'innovation, 1 757 produits ont été présentés en compétition et 675 ont été sélectionnés. Seize grands prix SIAL Innovation ont été remis, tout comme l'ont été les Grands Prix Or, Argent et Bronze. Pour connaître tous les gagnants, consultez le site www.sialparis.fr, sous la section « Presse ».

Catégorie : |

 

Les cupcakes Petits Gâteaux arrivent en exclusivité chez IGA

La bannière IGA propose depuis le 30 octobre une sélection exclusive de cupcakes Petits Gâteaux dans tous ses magasins dotés de comptoirs à pâtisserie avec service. Ce partenariat reflète la volonté d’IGA d’inciter les Québécois à choisir des produits d’ici et à découvrir de nouvelles saveurs, sans pour autant se priver de plaisir! Adoratrices des petits gâteaux confectionnés par leurs grand-mères, Christine Mitton et Claire Bélanger ont ouvert leur première boutique de cupcakes, Petits Gâteaux, sur l’avenue Mont-Royal Est à Montréal en 2007. Afin de rendre disponibles quelques-unes de leurs douceurs partout dans la province, IGA et Petits Gâteaux se sont associés et ont sélectionné six variétés pour faire fondre les gourmands : délice aux carottes, moelleux aux framboises et au chocolat blanc, red velvet, chocolat classique, douceur vanillée ainsi que bananes et sucre à la crème. Toujours confectionnés par l’équipe de Petits Gâteaux, les produits seront vendus exclusivement chez IGA au prix de 10,99 $ les six unités et 19,99 $ les 12.

Catégorie : |

Nouvelle marque de veau bientôt sur les tablettes des supermarchés

Mario Maillet, président et directeur général d'Écolait ltée, la plus grande entreprise de production et de transformation de veau de lait et de grain du Québec dévoilait, le 16 octobre dernier, VIVO, une toute nouvelle marque qui permettra aux consommateurs québécois d'identifier clairement un veau 100 % du Québec, élevé par des familles d'ici et nourri de lait et de grains exclusivement canadiens tout en respectant les plus hauts standards en matière de bien-être animal. D'ici quelques semaines, il sera possible de trouver dans l'ensemble des grandes chaînes de supermarchés plusieurs nouveaux produits du veau de lait sous l'appellation VIVO. On aperçoit, sur la photo, la porte-parole de la marque VIVO, la chef cuisinière, chroniqueuse et mère de famille Marjorie Maltais.

Catégorie : |

 

Dubé Loiselle fait une nouvelle acquisition

Dubé Loiselle, distributeur en alimentation, agrandit son pouvoir de distribution en procédant à l'acquisition d'un distributeur spécialisé en fruits et légumes. Seulement quelques mois après l'acquisition de l'entreprise Les Aliments Sylvain Pelletier, Dubé Loiselle acquiert le volet service alimentaire de l'entreprise Jardin du Mont, propriété du groupe Épicia. Cette transaction pouvait être à prévoir étant donné l'important partenariat entre les deux entreprises de la région de Granby. Avec cette transaction, Dubé Loiselle s'équipe d'un pouvoir d'achat beaucoup plus important, mais aussi s'assure d'offrir un service clé en main aux clients de sa région, celle des Cantons-de-l'Est.

Catégorie : |

 

De la viande plus sûre pour les Canadiens

Les chercheurs d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) étudient les produits de viande prêts à manger (PAM) comme les charcuteries pour assurer leur salubrité et trouver de nouvelles façons de fabriquer des produits plus sains.Une équipe dirigée par le Dr Sampathkumar Balamurugan du Centre de recherches sur les aliments de Guelph d'AAC est en train de réaliser deux études pour s'assurer que les techniques de transformation des viandes PAM utilisées par l'industrie offrent aux Canadiens les choix alimentaires les plus sûrs et les plus sains. Au Canada, les lignes directrices sur la salubrité des aliments à l'intention des entreprises de transformation des aliments sont établies par Santé Canada. Si elles s'écartent de ces lignes directrices, les entreprises de transformation des aliments doivent valider scientifiquement leurs méthodes de transformation en démontrant qu'elles contrôlent les populations bactériennes pathogènes dans leurs produits. Pour ce faire, la façon la plus courante est de chauffer le produit de manière à tuer les bactéries. Toutefois, certains produits de viande PAM, comme le salami, ne sont pas cuits, mais plutôt fermentés et salés à sec. « Grâce à cette recherche, nous pourrons mieux comprendre comment l'industrie alimentaire peut mieux prévenir les toxi-infections alimentaires et comment les agents pathogènes réagissent à la transformation des aliments, ce qui permettra éventuellement à l'industrie d'accéder à de nouveaux marchés », mentionnait le chercheur. Le sel présent dans les produits de viande PAM joue le rôle crucial d'agent de conservation des aliments afin d'améliorer la durée de conservation et la fonctionnalité sous l'angle de la saveur et du goût. De nos jours, cependant, les consommateurs veulent avoir des choix alimentaires plus sains, et c'est souvent en réduisant la teneur en sel des aliments qu'on peut notamment leur offrir ce choix. Dr Balamurugan étudie comment la réduction du chlorure de sodium (sel) dans les viandes PAM et son remplacement par un autre composé, comme le chlorure de potassium ou le chlorure de calcium, influenceront la durée de conservation des produits. Il s'intéresse tout particulièrement aux viandes PAM qui ont été traitées à haute pression, un procédé qui élimine toutes les bactéries présentes.

Catégorie : |

 

Des sushis à la maison

Les magasins IGA offrent maintenant aux consommateurs la possibilité de créer leurs propres sushis grâce à un ensemble de départ pour 4 personnes. Le choix des produits a été sélectionné par la chef sushi Geneviève Everell. La boîte contient les produits Mito : un napperon de bambou, un sac de 450 g de riz calrose, un paquet de 27 g de feuilles d’algues, un paquet de 200 g de tempura prêt à servir, un paquet de 40 g de chapelure panko, une bouteille de 296 ml de vinaigre de riz pour sushi et un paquet de 320 g de mélange à tempura. La boîtes est disponible dès maintenant en exclusivité dans l’ensemble des magasins IGA et IGA extra à 29,99 $. Rappelons que Geneviève Everell a été initiée à l’art des sushis à l’âge de 19 ans par un chef d’expérience et a travaillé dans quelques restos avant de lancer sa propre entreprise. Revisitant les sushis en y ajoutant sa touche bien particulière, elle s’est bâti une solide réputation qui en fait maintenant une des chefs sushis les plus en demande au Québec.

Catégorie : |

 

Journées portes ouvertes de l’ITA

Les visiteurs auront l’occasion d’apprécier la qualité de ses deux campus, alors que l’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) tiendra de nouveau cette année deux journées portes ouvertes, soit le samedi 15 novembre au campus de La Pocatière et le samedi 22 novembre au campus de Saint-Hyacinthe, de 10 h à 15 h. Le personnel enseignant, les professionnels au service des étudiants et les directeurs accueilleront les mordus de l’agroalimentaire pour leur montrer les avantages de choisir l’ITA comme établissement de formation. Il s’agit d’une activité incontournable pour toutes personnes qui se passionnent pour les technologies et l’agromécanique, l’alimentation et la transformation des aliments, le domaine équin, l’horticulture et l’environnement, le paysage et l’aménagement, les productions animales ou encore la gestion d’entreprise. Tous les détails des journées portes ouvertes de l’ITA se trouvent à l’adresse www.estuagro.ca.

Catégorie : |

 

FAC en campagne contre la faim recueille plus de
cinq millions de livres de nourriture

Financement agricole Canada (FAC) a amassé plus de cinq millions de livres de nourriture pour les banques alimentaires du Canada, dont plus de 1,7 million de livres au Québec, dans le cadre de la 11e édition annuelle de FAC en campagne contre la faim. En plus des dons en aliments et en argent qui ont été recueillis dans les 100 bureaux de FAC situés aux quatre coins du pays, des tournées en tracteur ont aussi été organisées dans la semaine du 13 octobre en Alberta, au Manitoba, en Nouvelle-Écosse, en Ontario, au Québec, en Saskatchewan ainsi qu’au siège social de FAC, à Régina, pour amasser des dons. FAC a aussi versé 100 000 $ à Banques alimentaires Canada. La moitié de cette somme sera consacrée au Programme de soutien rural, qui offre un appui et des ressources supplémentaires aux banques alimentaires situées en milieu rural. Banques alimentaires Canada utilisera l’autre partie du don, soit 50 000 $, pour aider les personnes et les familles qui ont recours aux banques alimentaires.

Catégorie : |

 

Le marché florissant du bleuet sauvage à l’international

La 4e édition du Symposium bleuet sauvage, en collaboration avec l'Association des producteurs de bleuets sauvages de l'Amérique du Nord — Wild Blueberry Association of North America (WBANA-Canada) et le Syndicat des producteurs de bleuets du Québec (SPBQ), battait son plein récemment alors que se réunissaient le 22 octobre dernier d’éminents chercheurs, producteurs et divers intervenants à Québec. Lors de cette journée entièrement dédiée à la perle bleue, les participants ont eu l’occasion d’échanger sur les orientations du marché et de faire état des résultats des dernières recherches relatives au bleuet sauvage. On y a présenté également les faits saillants concernant la production et les tendances de consommation du bleuet au niveau mondial, en plus de partager les activités de promotion du bleuet sauvage.

Catégorie : |

Le Metro Plus Centre-ville de Lac-Mégantic ouvre ses portes

C’est avec beaucoup de fierté que les associés du nouveau Metro Plus Centre-ville de Lac-Mégantic ont ouvert les portes de leur nouveau magasin le 16 octobre dernier. Situé au 6000, rue Papineau, le supermarché est le premier commerce à voir le jour dans le nouveau centre-ville unifié dans le quartier Fatima. Grâce à un investissement de plus de 12 millions de dollars, les Méganticois seront servis par quelque 125 employés, dont la majorité était à l’emploi de l’ancien magasin de la rue Frontenac. « Il était impératif pour nous de continuer à servir la communauté de Lac-Mégantic, et ce, le plus rapidement possible. C’est pourquoi nous avons travaillé très fort de concert avec la Ville pour bâtir le nouveau pôle commercial dans le quartier Fatima », a déclaré Christian Bourbonnière, vice-président, principal, division Québec, Metro inc. Les clients retrouveront les produits qu’ils appréciaient au Metro de la rue Frontenac mais aussi de nombreuses nouveautés. La fraîcheur des produits et la variété offerte sont à l’honneur. On y trouve, entre autres un comptoir à sushis, un bistro, un comptoir de viande avec boucher, un chef en magasin qui cuisinera de nombreux plats prêts-à-manger, le nouveau concept de fruits et légumes qui permet une plus grande variété et une plus grande fraîcheur, et bien sûr, plus de variétés dans l’ensemble des catégories de produits, le magasin étant plus spacieux que les anciens locaux. « L’ouverture du Metro Plus Centre-ville revêt un caractère symbolique pour toute la population de Lac-Mégantic. Pour nous, ça signifiait de retrouver nos employés et aussi nos clients, » soulignait Philippe Valiquette, associé principal du Metro Plus Centre-ville. « Durant les 15 derniers mois, pas une journée ne s’est passée sans qu’on me demande quand nous allions rouvrir. Je peux enfin dire : mission accomplie! » On l'aperçoit, sur la photo, coupant le ruban avec, entre autres dignitaires, Colette Roy-Laroche, mairesse de Lac-Mégantic, et Eric La Flèche, président et chef de la direction de Metro.

Catégorie : |

« FAC en campagne contre la faim » s’arrête en Montérégie

Octobre est le mois des récoltes au Québec et c’est la raison pour laquelle la 11e édition du programme FAC en campagne contre la faim de Financement agricole Canada (FAC) a choisi la région de Sherrington en Montérégie pour son passage au Québec le mercredi 15 octobre. Chaque année, lors des tournées effectuées dans chaque province, un tracteur à remorque parcourt diverses collectivités rurales pour recueillir de la nourriture et des dons en espèces destinés aux banques alimentaires partout au pays. Ces dons sont remis intégralement aux banques alimentaires canadiennes, en l’occurrence Moisson Rive-Sud, qui est l’organisme dédié à la récupération et à la redistribution des denrées pour la tournée québécoise, compte tenu de la région géographique visitée cette année. En tout, 79 355 kg de denrées et 296 $ ont été amassés lors de la collecte régionale, une journée qui a été jalonnée de cinq arrêts et qui a rassemblé plus de 150 personnes. Le premier arrêt a été effectué chez VegPro International, l’un des plus importants producteurs de légumes frais au Canada, suivi d’un bref arrêt à l’école Saint-Michel-Archange où les élèves avaient fait une collecte spéciale pour l’occasion. Le convoi s’est ensuite dirigé vers la ferme du Groupe Vegco à Sherrington, qui regroupe 14 producteurs maraîchers de la région, où une centaine de personnes étaient présentes pour témoigner de leur solidarité envers la communauté. Les arrêts subséquents ont été effectués à la Coop Uniforce de Sherrington et chez Delfland inc. de Napierville, des producteurs agroalimentaires reconnus dans la région.

Catégorie : |