Les grands gagnants du concours Dux 2016 dévoilés

Le 27 janvier 2016 avait lieu, au marché Bonsecours, la quatrième édition du Gala DUX. Présenté par Isabelle Racicot, animatrice bien connue, et Dan Nielsen, président d’Attitude Marketing, le Gala DUX a réuni plus de 450 professionnels représentant la crème des leaders de toute la chaîne alimentaire (producteurs, transformateurs, détaillants, distributeurs, restaurateurs, services alimentaires, OBNL, organisations institutionnelles, etc.) pour célébrer ceux dont l’offre s’est démarquée, en 2015. Les entreprises, organismes et institutions ont reçu des récompenses dans trois grandes catégories : Produits, Communications et Projets. Cette année encore, des prix « Précurseurs gagnants » ont été remis à des entreprises qui, par leur action à plus long terme, ont fait avancer un secteur, une idée ou un concept. Certains produits, projets et communications ont aussi reçu une « Mention spéciale » du jury, soulignant la qualité de leur offre. Pour connaître tous les gagnants, cliquez ici.

Catégorie : , |

 

IGA des Sources Cap-Rouge
 : un magasin à visiter avant de mourir!

Dans son édition de janvier-février 2016, la revue Canadian Grocer mentionne que le supermarché IGA des Sources de Cap-Rouge est l’un des 25 supermarchés qu'il faut avoir visités dans le monde avant de mourir. Seulement trois magasins d’alimentation au Canada font partie de ce club sélect, dont deux sont situés à Toronto. Pour Alain Gagné, propriétaire du magasin IGA des Sources, c’est un honneur d’être un leader mondial dans le secteur du détail en alimentation. Dès la conception des plans de son magasin, c’était le but de M. Gagné de faire vivre aux clients une expérience de magasinage unique. Il voulait que son magasin se démarque des standards habituels que l'on retrouve dans domaine de l’alimentation et qu’il soit un modèle d’aménagement efficace.

Catégorie : |

 

Le Village sucré du Village québécois d’antan : un endroit à visiter

Le Village québécois d’antan de Drummondville invite les Québécois à vivre une authentique expérience du temps des sucres lors de son Village sucré (cabane à sucre), qui se tiendra du 5 mars au 24 avril 2016 (les samedis et dimanches). Avec ses 40 bâtiments d’époque représentant le Québec des années 1810-1930, le Village sucré promet bien plus qu’un simple repas de cabane à sucre. Dès votre arrivée sur le site, un transport en carriole amène les visiteurs de la Chapelle au Relais d’antan, où un délicieux repas traditionnel du temps des sucres est servi à volonté. Pendant le repas, les musiciens du Village s’en donnent à cœur joie pour créer une ambiance festive en interprétant des chansons folkloriques québécoises. Tous les détails au www.villagequebecois.com.

Catégorie : |

 

Le Mondial des cidres SAQ

Le Mondial des cidres SAQ se tiendra du 25 au 27 février à la Grande-Place du Complexe Desjardins de Montréal dans le cadre de la programmation gastronomique de Montréal en lumière. Présenté par la Société des alcools du Québec, le Mondial des cidres SAQ souhaite mettre de l’avant le savoir-faire des cidriculteurs artisans d’ici et, par le fait même, faire découvrir le cidre dans toutes ses déclinaisons : pétillant, doux, sec, de glace, aromatisé, etc. Plus d’une vingtaine de cidreries d’ici participent à l’événement et sont prêtes à faire découvrir les différents cidres élaborés dans une ambiance festive et chaleureuse. La liste des participants est disponible ici : mondialdescidres.com/exposants.

Catégorie : |

Un million de dollars remis aux enfants du Québec
pour combattre la faim

La Fondation pour les enfants le Choix du PrésidentMD annonçait le 22 janvier dernier qu’elle offrait un don d’un million de dollars à l’organisme Déjeuner pour apprendre afin d’appuyer 29 371 enfants du Québec. Cet argent servira à élaborer, implanter et soutenir des programmes de nutrition en milieu scolaire, notamment en offrant 4 956 263 déjeuners, dîners et collations aux enfants dans le besoin. Les programmes de nutrition ne font pas que nourrir les enfants, ils ont un effet direct sur leur comportement et leur réussite à l’école. Des études démontrent qu’une alimentation suffisante et riche en nutriments contribue à une meilleure concentration et à de meilleures aptitudes en résolution de problèmes tout en stimulant la créativité et la performance des enfants dans leurs études. « La santé et le bien-être des enfants sont une priorité pour Loblaw. Nous sommes ravis de pouvoir apporter notre soutien et outiller les jeunes afin de maximiser leur potentiel scolaire et de les encourager à adopter de saines habitudes alimentaires grâce à notre partenariat avec Déjeuner pour apprendre », a affirmé Johanne Héroux, directrice responsable de la Fondation pour les enfants le Choix du PrésidentMD au Québec.

Catégorie : |

 

Lancement du site Web de RECYC-QUÉBEC

RECYC-QUÉBEC présentait le 18 janvier dernier la toute nouvelle mouture de son site Web. Complètement revu et transformé, le site a comme objectif d'offrir à tous les visiteurs, qu'ils soient de l'industrie ou des citoyens, une expérience optimale, en présentant un contenu à la fois riche et pertinent. Plus conviviale, la nouvelle version du site vous permet de naviguer d’une manière naturelle et instinctive. Vous serez ainsi en mesure de trouver facilement et rapidement toute l’information que vous recherchez, notamment grâce aux menus simplifiés ou au moteur de recherche performant. Grande nouveauté, le contenu est présenté par type de clientèle : citoyens, municipalités, entreprises et organismes. De cette façon, vous retrouverez à un seul et même endroit toutes les informations dont vous avez besoin. Des sections utiles ont été ajoutées : l’outil pratique « Trouvez un point de récupération pour vos matières » vous permet de trouver sur une carte interactive le point de dépôt le plus près pour chacune de vos matières, la nouvelle section « Citoyens » vous offre du contenu adapté et informatif et le centre de documentation propose maintenant une recherche améliorée.

Catégorie : |

 

Accès du porc canadien au marché indien

Le ministre de l’Agriculture, Lawrence MacAulay, et la ministre du Commerce international, Chrystia Freeland, ont annoncé, le 15 janvier dernier, que le porc et les produits du porc canadiens pourront dorénavant être exportés en Inde. L’industrie porcine du Canada estime la valeur de ce nouvel accès, obtenu par le gouvernement du Canada, à 2 millions de dollars la première année. Elle prévoit aussi une hausse de cette valeur au cours des années à venir, puisque la demande de produits à valeur ajoutée devrait augmenter. L’accès au marché de l’Inde s’inscrit dans les efforts déployés par le gouvernement pour accroître les échanges du pays sur les marchés importants et en croissance rapide. Un meilleur accès dans ce secteur créera des débouchés pour les producteurs de porc canadiens et renforcera la position du Canada comme partenaire de confiance et à long terme qui répond aux objectifs de l’Inde en matière de sécurité alimentaire.

Catégorie : |

 

Inscription en cours

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), comme dans tous les établissements d’enseignement collégial du Québec, la période des inscriptions pour la rentrée d’automne 2016 bat son plein. Les personnes qui sont engagées dans un choix de carrière ont jusqu’au 1er mars pour soumettre leur demande d’admission. Les étudiants admis pourront recevoir une formation de pointe, dynamique et axée vers les besoins de l’industrie, profiter des plus imposantes installations pratiques et technologiques en milieu scolaire au Québec et s’assurer d’un emploi stimulant à la fin de leurs études en raison d’un taux de placement qui frôle 100 %. L’ITA, campus de La Pocatière, offre cinq programmes des sept dispensés par l’Institut dont plusieurs sont offerts uniquement à l’ITA au Québec : Gestion et technologies d’entreprise agricole; Technologie des productions animale; Technologie des procédés et de la qualité des aliments; Technologie de la production horticole et de l’environnement; Techniques équines; Paysage et commercialisation en horticulture ornementale (seulement offert au campus de Saint-Hyacinthe); Technologie du génie agromécanique (seulement offert au campus de Saint-Hyacinthe). Les personnes qui souhaitent s’inscrire à l’un ou l’autre de ces programmes doivent le faire en ligne au www.sracq.qc.ca pour les programmes du campus de La Pocatière et au www.sram.qc.ca pour ceux du campus de Saint-Hyacinthe.

Catégorie : |

Les sauces Kitchen Lab : une innovation québécoise exclusive à Metro

Metro offrira trois sauces uniques fabriquées à Terrebonne spécifiquement à partir de légumes atypiques. En effet, Les Aliments Sibon ont développé, à la demande de l’équipe des achats de Metro, des sauces aux saveurs originales faites à base de légumes atypiques et de légumes de catégorie 2. « Nous avions une demande spéciale pour eux : inventer des sauces pour pâtes ou d’accompagnement qui se démarquent, et qui seraient faites à partir de légumes qui autrement auraient été laissés pour compte. Ils ont relevé le défi avec brio », a commenté Marie-Claude Bacon, directrice principale, service des affaires corporatives chez Metro. Les trois sauces végétariennes — rosée à la betterave, courge & paprika fumé et aubergine et olives — demandent plus de temps et de ressources à produire, et ce, tout au long du processus. Il faut d’abord dénicher les légumes — auprès d’agriculteurs qui ne les auraient pas cueillis, ou chez un distributeur, où ils ne réussissent pas l’étape du tri — puis les transformer : notamment dû à leur forme irrégulière, ils peuvent être plus difficiles à éplucher, par exemple. Cette entente s’inscrit dans l’esprit du programme d’achat local de Metro, dont l’un des trois principes directeurs consiste à faire de Metro le principal allié des fournisseurs innovants.

Catégorie : , |

 

Une nouvelle étude montre que les amandes contribuent à améliorer
la qualité de l’alimentation

Une nouvelle étude, publiée en décembre 2015, révèle qu’il suffit d’ajouter des amandes ou du beurre d’amandes à son régime alimentaire pour améliorer la qualité de l’alimentation des adultes et de leurs jeunes enfants. L’étude croisée contrôlée à répartition aléatoire a évalué l’effet de la consommation d’amandes et/ou de beurre d’amandes (1,5 once/jour pour les adultes et 0,5 once/jour pour les enfants) pendant trois semaines sur la qualité de l’alimentation et la composition du microbiote intestinal chez 29 parents et leurs enfants, dont l’âge moyen était de 4 ans. En consommant des amandes, les parents et les enfants ont augmenté de façon significative leur apport en vitamine E et en magnésium tout en maintenant le même apport calorique. Même si les enfants n’ont consommé que le tiers de la quantité d’amandes consommée par les adultes, les effets sur leur microbiote étaient plus importants, ce qui indiquerait que l’ajout d’amandes pourrait être un moyen efficace de favoriser la prolifération de bactéries intestinales bénéfiques particulières.

Catégorie : |

 

La relation des Québécois avec l’emballage

Dans le cadre de la publication de l’édition 2015 du Baromètre de la consommation responsable au Québec, Éco Entreprises Québec dévoilait en novembre dernier les résultats d’un sondage réalisé avec l’Observatoire de la consommation responsable visant à mieux comprendre les mythes et réalités qui affectent la relation des Québécois avec l’emballage dans les secteurs de l’alimentation et des produits ménagers. Devant des produits emballés, 53,3 % des Québécois sont en mesure de bien distinguer les produits suremballés de ceux dont l’emballage est nécessaire. Par exemple : la pellicule plastique entourant les concombres anglais est utile puisqu’elle permet de prolonger leur fraîcheur jusqu’à 14 jours, limitant ainsi le gaspillage alimentaire. Mais quels sont les mythes les plus tenaces? Premier mythe : tout emballage secondaire est superflu. Pour 68,3 % des consommateurs, un emballage secondaire est automatiquement synonyme de suremballage. Or, ce n’est pas le cas puisqu’il permet, dans plusieurs cas, de regrouper les produits pour la vente en lot. Pensons par exemple aux sacs de lait ou encore à la pellicule plastique permettant de vendre les boîtes de papiers-mouchoirs en paquets de six ou de huit. Ces deux emballages secondaires occupent des fonctions de protection et de regroupement pour faciliter la manipulation contrairement à l’emballage superflu qui ne sert bien souvent qu’à des fins de marketing. Second mythe : pour les produits nettoyants, les critères écologiques sont peu importants. Dans le domaine des produits ménagers, le prix et la performance du produit sont les critères les plus importants pour les consommateurs québécois. Mais l’absence de phosphate ou d’ingrédients nocifs pour l’environnement et la santé humaine occupent une plus grande importance que la marque du produit et son apparence. Toute option permettant de limiter le gaspillage du produit est également saluée, qu’il s’agisse de mécanismes de dosage, de bouchons gradués ou de la vente du détergent sous forme de capsules.

Catégorie : |

 

Mise en place d’un projet-pilote novateur de recyclage du polystyrène dans les supermarchés IGA

Alors que le recyclage du polystyrène et la gestion des matières résiduelles sont de véritables enjeux pour toute l’industrie de l’alimentation au détail, Sobeys Québec annonçait en décembre dernier la mise en place d'un projet pilote de recyclage du polystyrène dans une quinzaine de supermarchés IGA. Afin de mener à bien ce projet, la bannière peut compter sur le soutien de plusieurs familles de marchands de la Rive-Nord, des volontaires qui s’engagent dans le développement durable depuis de nombreuses années. L’entreprise est la première du secteur alimentaire à faire appel à la technologie novatrice de Polystyvert, une PME québécoise. Sa technique consiste à dissoudre le matériau dans de l’huile essentielle, avant de séparer les deux matières grâce à un procédé novateur d’où en ressortent de petits granules de polystyrène prêts à être réutilisés. « Nous avons à cœur d’encourager les entreprises québécoises et nous sommes heureux de faire partie de la solution et de contribuer à des projets novateurs, a souligné Daniel Côté, vice-président à la distribution et à la logistique chez Sobeys Québec. Ce procédé permet de récupérer le polystyrène jusqu’à 90 fois sans en altérer la qualité : du jamais vu. Si notre projet-pilote s’avère durable, nous espérons pouvoir détourner des tonnes de polystyrène des sites d’enfouissement. »

Catégorie : |

Le tournoi des sportifs de l’alimentation sera de retour

Le tournoi de hockey des sportifs de l'alimentation sera de retour du 14 au 16 avril 2016 pour une 24e édition au Complexe de Terrebonne. Encore cette année, c’est dans un esprit de convivialité et dans le but d'approfondir les relations professionnelles entre fournisseurs et détaillants que les organisateurs invitent les membres de l'industrie à venir en grand nombre profiter de cette tradition hivernale. Vous pouvez également vous joindre aux joueurs en adhérant au groupe créé sur le réseau social LinkedIn, en cliquant ici. On reconnaît sur la photo l'équipe gagnante de 2015.

Catégorie : |

 

Distinction pour le nouvel ouvrage de François Chartier

L'ouvrage L'Essentiel de Chartier — L'ABC des harmonies aromatiques à table et en cuisine, publié aux Éditions La Presse, a été choisi, en décembre dernier, comme « Meilleur livre de Cuisine catégorie Innovation » au Canada, aux Gourmand World Cookbook Awards 2015 Paris, une compétition internationale qui récompense les meilleurs livres culinaires. Ce livre sera maintenant en lice lors de la grande finale mondiale qui récompensera un gagnant pour chacune des catégories, choisi parmi les 209 pays participants, dont la catégorie du Meilleur Livre de Cuisine au Monde — Innovation. François Chartier a d'ailleurs déjà remporté cette distinction en 2010 avec son livre Papilles et Molécules, qui a récemment été propulsé également au titre de « Best of the Best », soit l'un des meilleurs livres de cuisine au monde des 20 dernières années. La cérémonie aura lieu en mai prochain à Yantai, en Chine.

Catégorie : |

 

La première exposition itinérante pour sensibiliser la population aux bienfaits des légumineuses

Afin de souligner l'année internationale des légumineuses, la 19e édition de l'Expo Manger Santé et Vivre Vert, en collaboration avec le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada ainsi que Pulse Canada, accueillera la première exposition itinérante unique en son genre pour sensibiliser la population aux bienfaits des légumineuses, des plantes dont les fruits sont contenus dans des gousses et qui regroupe les trois catégories suivantes : fèves et haricots secs, lentilles et pois secs. Plus de 30 000 visiteurs au total auront accès à cette exposition bilingue qui rejoint totalement la mission de l’Expo 2016 qui aura lieu du 11 au 13 mars 2016 au Palais des congrès de Montréal ainsi que les 19 et 20 mars 2016 au Centre des congrès de Québec. L’Expo célèbrera pleinement cette thématique au moyen de tables éducatives, de documentation et d’inspirantes démonstrations culinaires. À ces activités s’ajouteront des dégustations gourmandes telles que des pois chiches rôtis à l'érable, du pain à la farine de pois, des purées créatives de légumineuses, etc.

Catégorie : |

 

Consolidation chez Délimax-Montpak International

Chef de file de son industrie et plus important transformateur de veau et agneau en Amérique du Nord, Délimax-Montpak International annonçait le 3 décembre dernier, la conclusion d’une entente qui entraînera la consolidation de la propriété de l’entreprise. L'entreprise a aussi annoncé l’accélération de son programme d’investissement en bien-être animal. Depuis les cinq dernières années, c’est plus de 25 millions de dollars qui ont été investis dans un système de logements en groupe. Ces investissements se poursuivront afin d’assurer la mise en marché de produits respectant les normes de sécurité alimentaire les plus rigoureuses et les meilleures pratiques en matière de bien-être animal. Fondée il y a plus de 50 ans par la famille Buksbaum, Montpak a conclu il y a dix ans une entente de partenariat avec la famille Fontaine pour former Montpak International, permettant ainsi à l’entreprise de développer encore davantage ses activités intégrées de transformation de veau et d’agneau. Pour sa part, Délimax, également propriété de la famille Fontaine, poursuivra le développement de ses activités de production de veau et agneau, conformément aux normes les plus élevées en matière de bien-être animal. La nouvelle entente officialise l’achat de la participation de la famille Buksbaum dans Montpak International par la famille Fontaine. Ces derniers deviennent ainsi les actionnaires uniques de l’entreprise. Cette consolidation d’activités sera le tremplin de la croissance durable des prochaines années.

Catégorie : |

 

Dépanneur du Coin met les microbrasseries québécoises à l’honneur

L’enseigne Dépanneur du Coin, souvent affiliée à des stations-service Ultramar, annonçait récemment qu'elle allait désormais distribuer une vaste gamme de bières de microbrasseries québécoises à l'échelle du Québec. « Les Québécois sont friands de nouveautés et de produits locaux, explique Sophie Provencher, directrice principale Marketing et Commercialisation de CST Canada, responsable des stratégies pour Dépanneur du Coin et Ultramar. Les amateurs auront dorénavant un accès facile à une quinzaine de brasseurs, sélectionnés en collaboration avec Philippe Wouters, éditeur de Bières et Plaisirs, et ce, juste à temps pour la période des fêtes. » Le projet Microbrasseurs du Coin procurera un choix emballant de bières artisanales en provenance des quatre coins du Québec, et ce, dans les magasins Dépanneur du Coin offrant l'espace requis pour accueillir ces nouveaux produits. Les bières de Brasseurs du Temps de l’Outaouais, de la Microbrasserie Farnham Ale & Lager de la Montérégie, de la Microbrasserie Charlevoix de Baie-Saint-Paul, d'Archibald microbrasserie de Québec et Le Pit Caribou de la Gaspésie seront notamment à l'honneur. Les consommateurs auront même la chance de créer leur propre sélection de quatre bières locales, à emporter dans un emballage Découvertes à l’effigie des Microbrasseurs du Coin proposé à prix avantageux. Il sera possible d'acheter 4 bouteilles de 500 ml au coût promotionnel de 18,99 $ ou 4 cannettes de 473 ml au coût de 9,99 $.

Catégorie : |

 

Classes de maître à l’ITHQ

Le Centre d’expertise de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) annonçait le 3 décembre dernier la création des Classes de maître, un nouveau programme de formation de calibre supérieur qui s’adresse aux professionnels avertis de l’industrie. Présenté en collaboration avec l’Association des restaurateurs du Québec, ce programme de perfectionnement vise le transfert des connaissances et du savoir-faire des spécialistes à travers l’enseignement de l’excellence. Ces courts ateliers, portant notamment sur les plus récentes tendances en gestion, seront offerts dès février 2016, et s’ajouteront à l’offre de formation continue de l’ITHQ, la plus importante école de gestion au Canada spécialisée en tourisme, en hôtellerie, en restauration et en sommellerie. Les séminaires proposés dans le cadre des Classes de maître cibleront, entre autres, les gestionnaires d’entreprises de services, de restauration, d’hôtellerie et du tourisme, ainsi que les artisans de la gastronomie. Pour l’occasion, l’ITHQ recevra des conférenciers de renom tels que Bruno Goussault, ingénieur et apôtre de la cuisson sous-vide, Lou Carbone, pionnier de la gestion expérientielle et président fondateur d’Experience Engineering, et en tandem, Christiane Germain, coprésidente du Groupe Germain Hospitalité, et Daniel Gauthier, président du conseil d’administration et président du comité exécutif et de développement stratégique du Massif de Charlevoix.

Catégorie : |

 

Une pléiade de prix d’excellence pour Nutrifrance

L'entreprise Nutrifrance a récemment eu le bonheur d'être lauréate dans deux catégories dans le cadre du Prix Innovation en alimentation 2015 du Conseil de la transformation alimentaire du Québec. Les barres nutritives OMAX, les toutes premières barres de boulangerie fraîche cuites au four au Canada, ont tout d'abord remporté les honneurs dans la catégorie « Collations ». Il s'agit ici de la deuxième distinction pour ces produits novateurs puisque ces barres ont gagné le SIAL Innovation dans le cadre du SIAL Canada ayant eu lieu à Toronto en avril dernier. Nutrifrance a aussi reçu le prix « Technologie et Productivité » du CTAQ, car elle a su dépasser les limites des technologies d'emballage existantes dans le domaine de la boulangerie grâce à son adaptation d'une technologie européenne utilisée dans le secteur de la charcuterie. Pour couronner le tout, Chantal Vaillancourt, présidente de l'entreprise, a reçu le Prix Héritage au dernier Gala de l'industrie des services alimentaires du Québec.

Catégorie : |

 

La nouvelle gamme de saucisses européennes au poulet Dalisa lauréate d’un prix Innovation en alimentation

Fernand Pascoal, président de Multi-portions inc., soulignait récemment que la nouvelle gamme de saucisses européennes au poulet de marque Dalisa a remporté les grands honneurs de la catégorie « Produits de viandes et volailles » dans le cadre du Prix innovation en alimentation 2015 du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ). « Bien qu’il existe plusieurs saucisses au poulet sur le marché, les trois nouvelles saveurs de saucisses européennes Dalisa sont les toutes premières saucisses fraîches commercialisées à grande échelle. Toutes les autres sont soit fumées ou précuites », mentionnait d'ailleurs le président de l'entreprise.

Catégorie : |

Le nouveau Debeur est lancé!

La 31e édition du Guide Debeur, lancée à la fin du mois de novembre dernier, propose aux gourmands une liste de 451 restaurants du Québec sélectionnés par des journalistes spécialisés et 452 boutiques gourmandes, un guide d'achat intitulé Le Petit Debeur qui répertorie 209 vins, cidres et spiritueux (dont 100 à moins de 20 $) ainsi qu'une section « Tourisme et gastronomie ». Nouveauté cette année : le guide est maintenant vendu 19,95 $ plutôt que 25,95 $. De plus, il est aussi disponible en version numérique sur le site amazon.ca.

Catégorie : |

Eric R. La Flèche nommé PDG de l’année

Le journal Les Affaires récompensait, le 2 décembre dernier, trois personnalités d'affaires s'étant démarquées en 2015 par leur engagement social ou l'excellence de leur direction d'entreprise. Le jury composé de neuf personnes et présidé par Jean-Paul Gagné, éditeur émérite du journal, a ainsi remis le prestigieux prix de PDG de l'année, grande entreprise, à Eric R. La Flèche, président et chef de la direction de Metro. Cette distinction met en relief la vision innovante du dirigeant et ses réalisations entrepreneuriales qui ont propulsé l'entreprise à un autre niveau, malgré la concurrence intense que se livrent tous les joueurs de l'industrie au Québec.

Catégorie : |

Oliméga lauréate d’un prix innovation en alimentation

Oliméga, une entreprise de Saint-Édouard, a remporté les honneurs en lors du gala de l’Événement Marketing organisé par le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ). L'entreprise a reçu le prix Produits de longue conservation pour son huile de caméline Et Voilà! dans la catégorie produits nouveaux ou améliorés. Cette huile est le résultat des efforts concertés d’une famille déjà bien connue dans le milieu agricole québécois, maintenant passionnée par la mise en valeur de la caméline. Convaincue des bienfaits de la caméline pour la santé, notamment pour le coeur et le cerveau, la famille Durivage-Van Winden œuvre ainsi depuis 2007 à la recherche et au développement de l’huile de caméline. L’huile de caméline Et Voilà! a été lancé en 2015. Elle possède l’un des plus hauts points de fumée sur le marché et une durée de conservation de 24 mois. Son goût rappelle à la fois celui de la noisette et du sésame. On aperçoit, sur la photo, en avant-plan : Raymond Durivage, Ferme Edpa, pionnier de la production de la caméline au Québec; Chantal Van Winden, directrice générale Oliméga; Mina Farrinaci, BDO, membre du jury; Sandra Bourdages, vice-présidente communications Oliméga; en arrière-plan : Marc-Antoine Cloutier, avocat; Simon Durivage Guertin, agriculteur; Guillaume Cloutier, agriculteur; et Stéphane Van Winden, producteur maraîcher.

Catégorie : |

Le Groupe Morneau acquiert Les entreposages frigorifiques Total

André Morneau, président et directeur général du Groupe Morneau, et David Morneau, directeur du développement de Morneau Eskimo, officialisaient le 8 décembre dernier l’acquisition de Les Entreposages frigorifiques Total. L’entente conclue avec Patrick Filice, ancien propriétaire de cette entreprise de services d’entreposage réfrigéré, permet maintenant au Groupe Morneau, d’ajouter ce type de services à son vaste champ de compétences. Le montant de la transaction n’a toutefois pas été divulgué. On reconnaît, sur la photo, Donald Venskus, Linda Filice, André et David Morneau, Pasquale Manno et Patrick Filice.

Catégorie : |

 

SIAL Canada de retour à Montréal en 2016

SIAL Canada (le Salon international de l’alimentation en Amérique du Nord) sera de retour à Montréal du 13 au 15 avril 2016 pour une 13e édition qui promet plusieurs nouveautés. L’édition 2015, qui s’est déroulée au Direct Energy Centre de Toronto en avril dernier, a connu un succès retentissant, affichant un record d’exposants et une croissance de plus de 5 % du nombre de visiteurs professionnels. En effet, près de 14 000 visiteurs provenant de toutes les provinces du Canada et de 60 pays se sont pressés dans les allées de l’édition 2015. De retour à Montréal, SIAL Canada se positionne comme le seul salon au Canada à s'être adapté à l’évolution des tendances auprès des consommateurs. Avec plus de 850 exposants attendus et prêts à rencontrer 15 000 visiteurs professionnels, il s’agit assurément du rendez-vous incontournable de toute l’industrie de détail, de la restauration et de la transformation alimentaire. Mentionnons que les États-Unis seront le pays à l’honneur en 2016. Étant le premier fournisseur et client du Canada et grâce à des échanges agroalimentaires de plus de 45 trillions de dollars annuellement, les États-Unis demeurent un partenaire majeur pour le Canada. Mettre les États-Unis à l’honneur avec le soutien de l’USDA à travers leur programme Taste US, c’est aussi ouvrir l’accès au marché nord-américain à l’ensemble des acteurs de l’industrie, notamment aux exposants locaux et internationaux. Enfin, à la suite du succès du Programme d’acheteurs américains à Toronto et pour la première fois à Montréal, SIAL Canada 2016 offrira aux acheteurs et importateurs américains une plateforme unique de rencontres et une expérience privilégiée grâce à ce nouveau programme organisé dans le cadre du salon, en partenariat avec AFI et NGA, deux associations majeures d’importateurs et de détaillants américains.

Catégorie : |

Un don de Metro qui arrive à point

C'était la frénésie au centre de distribution de Moisson Québec lors de l'arrivée des 48 palettes équivalant à plus de 23 400 kilos de denrées non périssables. Cet arrivage offert par Metro est arrivé à point puisque les réserves de l'organisme s'épuisent rapidement. On aperçoit, sur la photo, Guy Turcotte, directeur des opérations chez Metro, Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec, et Réjean Faucher, camionneur chez Metro.

Catégorie : |

 

Les lauréats des Prix innovation en alimentation 2015 dévoilés

Le dévoilement des lauréats des Prix innovation en alimentation 2015 s’est déroulé le 25 novembre dernier lors du diner gala de L’Événement Marketing organisé par le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ). Le concours Prix innovation en alimentation reconnaît les efforts d’entreprises qui ont su, au cours de la dernière année, développer ou lancer un projet innovant répondant à différents critères. Le Grand lauréat du Prix innovation en alimentation 2015 est Plein jus pour sa gamme de jus de légumes. Voici la liste de tous les gagnants :

Catégorie Technologie et Productivité
Nutrifrance ltée pour son projet d’optimisation de la vitesse de mise en chaudière.

Catégorie Produits nouveaux ou améliorés
– Alcools et boissons alcooliques : Domaine Pinnacle inc. pour sa vodka Quartz.
– Collations : Nutrifrance ltée pour ses barres Omax cuites au four.
– Jus et boissons : Pleins Jus pour sa gamme de jus de légumes.
– Mets préparés : Meilleures Marques pour ses bouchées de poutine St-Hubert.
– Produits de longue conservation : Oliméga pour son huile de caméline Et voilà!
– Produits de poissons et fruits de mer : Fumoir Grizzly inc. pour sa boîte à tartare aux deux saumons.
– Produits de viandes et volailles : Multi-portions inc. pour sa gamme de saucisses européennes au poulet.
– Produits laitiers et substituts, produits à base de soya : Laiterie Chalifoux pour Riviera Petit Pot, une gamme de produits laitiers, inspirée de la gastronomie française.

Catégorie : |

Potager Mont-Rouge récipiendaire du prix Le Moisson d’or 2015

Le prix Le Moisson d’or 2015, remis par l’Association des producteurs maraîchers du Québec, a été décerné à Potager Mont-Rouge lors du banquet annuel de clôture de la saison le 20 novembre dernier. Ce prix, remis annuellement par l’APMQ, s’adresse uniquement à une personne ou à une entreprise productrice membre de l’APMQ qui s’est distinguée par son implication dans le milieu horticole et qui a contribué à l’épanouissement du secteur. Potager Mont-Rouge est une entreprise familiale très engagée. Robert Beauregard et Marielle Farley ont repris la ferme en 1987 et préparent maintenant la relève avec une quatrième génération : Marjolaine et Philippe, et leurs frères Maxime et Laurent. La ferme opère toute l’année. Durant l’été, elle est présente dans plusieurs points de vente et Marchés publics à Montréal et sur la Rive-Sud. Potager Mont-Rouge totalise plus de 500 acres où l’on cultive une centaine de variétés de fruits et légumes, dont plus de 70 variétés de tomates. Pour faire face à l’évolution constante des produits horticoles, l’entreprise a développé, entre autres, la courge d’hiver Beau-Far. Elle fournit ses courges aux magasins Loblaws depuis plus de vingt ans, en plus de commercialiser celles-ci aux grossistes et aux exportateurs. On aperçoit, sur la photo, Marjolaine et Maxime Beauregard, Marielle Farley, Robert Beauregard, Sylvain Terrault, président de l’APMQ, Philippe et Laurent Beauregard ainsi que Chantal Desjardins (conjointe de Sylvain Terrault).

Catégorie : |

 

Entente entre le CTAQ et la FBO

Food and Beverage Ontario (FBO) et le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) ont signé, le 26 novembre dernier, une entente qui vise à renforcer, tant à l'échelle nationale que provinciale, la représentation des transformateurs des aliments et des boissons et à rehausser l'image de l'industrie canadienne de la transformation alimentaire. Les entreprises œuvrant en Ontario et au Québec génèrent des ventes de plus de soixante milliards de dollars et représentent 66 % de la production canadienne. L'entente entre la FBO et le CTAQ permettra d'établir des alliances stratégiques et collaboratives auprès d'intervenants en vue d'appuyer la position concurrentielle de l'industrie de la transformation des aliments et des boissons; de rehausser l'image de l'industrie de la transformation des aliments et des boissons auprès des instances gouvernementales, des intervenants de l'industrie et des Canadiens; de trouver et de travailler avec des partenaires à l'élaboration de programmes qui encouragent l'innovation industrielle, la productivité et la compétitivité; d'établir, en collaboration avec les gouvernements, des objectifs d'emplois et de revenus spécifiques pour l'industrie.

Catégorie : |

Végétaliens, ne vous privez pas de dessert!

Voici 50 desserts végétaliens conçus par Véronique St-Pierre qui feront le bonheur de tous. Dans Les pâtisseries de Rose Madeleine publié aux Éditions de l'Homme, la pâtissière de formation s’est inspirée de la pâtisserie classique pour oser les Moelleux aux pois chiches, au chocolat et au café, les carrés aux poires et aux pistaches, les tartes et les brownies, à réaliser grâce à des recettes véganes parfaitement équilibrées. En complément, une mine d’information sur les ingrédients et des astuces pour les remplacer avec art et équilibre.

Catégorie : |

Avez-vous le vin snob?

C’est avec humour que Jacques Ohron nous guide à travers une expérience réelle, celle d’apprécier le vin à juste titre, mais dont certaines réalités peuvent s’avérer intimidantes lorsque le snobisme domine. Le maître sommelier démythifie, dans son ouvrage Le vin snob publié récemment aux Éditions de l'Homme, tour à tour les approches biologique et naturelle, les vins chouchous, la spéculation, l’obsession du millésime, les gadgets… Voilà une invitation au plaisir partagé en toute convivialité et en toute simplicité.

Catégorie : |

 

51 % des Québécois trouvent dur de mieux manger

Le programme Melior dévoilait le 19 novembre dernier les résultats de son quatrième Indicateur annuel sur les habitudes alimentaires des Québécois. Bonne nouvelle : les Québécois aspirent plus que jamais à mieux s’alimenter et agissent en ce sens, à la maison comme à l’épicerie et au restaurant. Seulement 10 % des répondants disent mal s’alimenter, alors que pas moins de 90 % de la population affirme bien manger. Et au niveau de la fréquence, ils le font de façon plus assidue : 17 % le font toujours, 70 % souvent. Et il semblerait que ce soit plus facile à faire qu’en 2014 : 49 % des Québécois considèrent qu’il est de plus en plus facile d’améliorer ses habitudes alimentaires, contrairement à 43 % en 2014. Également, pour la première fois cette année, dans le cadre du sondage, une expérience de magasinage en épicerie a été simulée afin de déterminer l’importance qu’accordent les Québécois aux attributs d’un produit, dans ce cas-ci un pain, et de mesurer l’importance relative de chacun de ces facteurs sur les choix des consommateurs. L’équipe de CROP a conclu que les Québécois sont prêts à payer presque 0,50 $ de plus pour un produit « fait de grains entiers » que pour celui qui contient l’allégation « goût amélioré ». En effet, devant un étalage, une fois sur deux le consommateur va choisir un pain fait de grains entiers à 3,98 $ versus un pain au goût amélioré à 3,50 $. Le prix compterait pour 51 % de la décision d’achat. Ce n’est pas tout : les répondants au sondage ont confirmé qu’à prix égal, pas moins de 76 % d’entre eux achèteraient une nouvelle marque de pain au même prix que leur marque régulière, mais qui aurait une meilleure valeur nutritive.

Catégorie : |

Au gré des champs

C’est une merveilleuse histoire de famille, d’agriculture et de patrimoine qui est racontée par les Marie-Pier et Virginie, filles de Suzanne Dufresne et Daniel Gosselin. La première partie du livre est nourrie du quotidien des fermiers, des fromagers et des belles Suisses brunes qui offrent une matière première de qualité. Les valeurs et les convictions sont inspirantes. Les fromages biologiques exceptionnels ont inspiré des chefs professionnels qui nous proposent de belles découvertes. Cet ouvrage est publié chez les éditions du passage.

Catégorie : |

Dans la cuisine d’Helena

La culture et les traditions du Portugal ont inspiré la chef du Portus Calle et du Helena, Helena Loureiro, pour nous présenter des plats invitants, tels la Bouillabaisse de calmars, la morue charbonnière ou le gravlax de morue noire. Dans La cuisine d’Helena publié aux Éditions de l'Homme, elle met en lumière les ingrédients des soupes et des salades et nous permet de rêver du Dôme de meringue et de mousse au chocolat ou des Tartelettes portugaises à l’érable pour dessert.

Catégorie : |

Metro lance son programme de mise en valeur des produits régionaux dans ses magasins de la Montérégie

Metro annonçait, le 18 novembre dernier, que quelque 62 nouveaux produits d’épicerie de 13 entreprises agroalimentaires de la Montérégie ont fait leur entrée dans 48 magasins Metro et Super C de la région. Le programme d’achat local de Metro vise à offrir le plus de produits régionaux possible sur les tablettes des magasins de son réseau et à augmenter leur visibilité, afin de répondre à la demande des clients. Cette initiative vise aussi à accompagner les fournisseurs dans leurs efforts de commercialisation auprès de la population québécoise au sein d’une grande chaîne. La collaboration de l’Expansion PME, organisme porteur de la campagne La Montérégie, le Garde-Manger du Québec, aura permis d’organiser une tournée régionale au cours de laquelle l’équipe des achats a rencontré les fournisseurs intéressés et en mesure de vendre leurs produits chez Metro, afin de discuter de leurs produits, de leur étiquetage, leur prix, leur marchandisage, etc. La démarche aura permis de découvrir plusieurs producteurs de la région et de les accompagner dans leurs efforts menant à l’arrivée de leurs produits sur les tablettes du réseau de Metro. On aperçoit sur la photo, dans l’ordre habituel, Luc Tardif, directeur des opérations, Metro; Pascale Beauregard, conseillère en développement du bioalimentaire, Expansion PME; Lisa Lemay, conseillère principale, responsabilité d'entreprise de Metro; Mathieu Riendeau du Groupe Riendeau.

Catégorie : |

 

Un bilan positif pour la vente de fruits et légumes drôles chez IGA

Pour répondre à la demande des consommateurs, les marchands IGA ont offert de drôles de fruits et légumes du Québec (concombres, carottes, tomates, betteraves, poivrons et pommes) dans plus de 280 magasins pendant la saison des récoltes. Avec une hausse moyenne de 24 % des ventes pour ces six variétés, comparativement à une année sans cette offre, l’entreprise dresse un bilan positif de l’expérience. Quelques chiffres intéressants? L’opération a permis de vendre 3,6 tonnes de drôles de fruits et légumes en six 
semaines. Les betteraves, généralement mal aimées, ont fait fureur! Il s’en est vendu 91 % 
de plus cette année. Les carottes ont connu une augmentation de près du tiers (31 %). Leur format 
de 15 livres, idéal pour cuisiner en grande quantité, a joué en leur faveur. Des hausses respectives de 29 % pour les pommes, 20 % pour les tomates, 14 % pour les poivrons et 7 % pour les concombres ont été constatées, 
démontrant également une certaine popularité. Les drôles de fruits et légumes se sont vendus en moyenne 30 % moins cher, 
une vraie aubaine pour ceux qui ont su détecter leur beauté intérieure. Les experts IGA ont partagé une recette par semaine mettant en vedette l’un des six drôles de fruits et légumes sur le Web, sur les médias sociaux et en circulaire 
pour inspirer les Québécois à les cuisiner, en version classique ou exotique. L’expérience a été tellement concluante qu’IGA a même annoncé le 17 novembre dernier que les drôles de fruits et légumes reviendront l’an prochain.

Catégorie : |

 

Hausse de près de 100 000 demandes d’aide alimentaire d’urgence

Les demandes d’aide alimentaire d’urgence au Québec sont à la hausse encore une fois cette année et les banques alimentaires manquent de ressources pour y répondre. En effet, selon les résultats de l’enquête Bilan-Faim 2015 réalisée pour les Banques alimentaires du Québec, ce sont plus de 1,7 million de demandes qui sont faites par mois dans la province : une hausse de près de 100 000 demandes au total par rapport à l’an dernier. Parmi ces demandes, plus du tiers sont pour des enfants. Le bilan de cette année révèle que dans un mois typique, les organismes desservis par les Moisson (banques alimentaires régionales) du réseau des Banques alimentaires du Québec répondent à 1 700 821 demandes. Parmi ces demandes, 342 987 paniers de provisions ont été donnés pour des familles de 1 à 6 personnes en situation de pauvreté au Québec, 501 890 collations et 855 944 repas ont également été servis (incluant cuisines collectives et popotes roulantes).

Catégorie : |

 

Un monde de saveur livré directement à la maison

La jeune entreprise Food Trip To a choisi de faire découvrir le monde en lançant ses boites mensuelles sur la thématique d’une destination surprise riche en découvertes culinaires et culturelles, pour le plus grand plaisir des explorateurs fins gourmets. Imaginée en 2014 d’une envie de faire voyager et de partager tant sur le plan gustatif qu’humain, Food Trip To est l’initiative de deux passionnés d’aventure à la recherche des meilleures destinations à explorer dans le confort de son foyer, que ce soit pour les soirées entre amis, en famille ou en tête-à-tête. Chaque mois, Food Trip To fait découvrir à ses abonnés une destination surprise à travers une boite expérientielle clé en main incluant : quatre fiches recettes pour un repas gourmand, du cocktail au dessert; six produits importés et typiques du pays, soigneusement sélectionnés par son équipe; deux fiches culturelles sur le pays avec de l’information, anecdotes, jeux, recommandations de films, et plus encore; une vidéo exclusive pour vous faire découvrir le pays façon Food Trip To; une playlist musicale pour faire voyager vos oreilles; une surprise ramenée des périples de l’équipe; et peut-être un voyage pour deux personnes (pour chaque destination, une paire de billets d’avion est glissée dans l’une des boites envoyées). Tous les détails au www.foodtripto.com.

Catégorie : , |

 

Fromagerie Bel choisit TP1 comme agence numérique nationale

À la suite d’un processus de sélection, Fromagerie Bel Canada a retenu l'agence TP1 pour les communications numériques nationales de ses marques Boursin, Babybel et La Vache qui rit. « TP1 a démontré une excellente compréhension des différentes facettes de la cible et du positionnement de Boursin, a déclaré Marie-Ève Robert, chef de marque sénior de Fromagerie Bel. Cela a permis à l’agence de se démarquer en proposant des solutions créatives et un écosystème numérique adaptés à la marque. Nous sommes très heureux d’entamer cette nouvelle et fructueuse collaboration avec de tels spécialistes.» Son mandat sera de définir et d’exécuter la stratégie numérique des trois marques phares de Fromagerie Bel. Les premières initiatives seront dévoilées dès les prochaines semaines, puis durant toute l’année 2016. TP1 travaillera avec les agences Saint-Jacques Vallée Y&R, aux communications et à la création publicitaire, et OMD, pour le volet médias.


Catégorie : |

 

Programme Croque Santé 2015-2016 de Metro

Pour la quatrième édition de son Programme Croque Santé, Metro annonce qu’elle mise désormais plus particulièrement sur la prévention de l’obésité chez les jeunes Québécois. Cet axe d’intervention est notamment renforcé grâce à une entente de collaboration entre Metro et les chercheurs du Centre McGill pour la Convergence de la santé et de l'économie (MCCHE). Ayant pour but de favoriser les saines habitudes alimentaires auprès des jeunes, le Programme Croque Santé remettra à nouveau cette année 1 000 bourses de 1 000 $ aux écoles primaires et secondaires des quatre coins du Québec. C’est donc un million de dollars qui permettra la réalisation de projets qui viseront l’augmentation de la consommation de fruits et légumes des élèves. En effet, les fruits et légumes sont reconnus pour être à la base d’une alimentation saine, et encourager leur consommation sans modération contribue à réduire le risque de maladies et d’obésité. Pour assurer une pérennité des nouvelles habitudes ou découvertes alimentaires que les projets Croque Santé initient à l’école, ceux-ci doivent notamment pouvoir se vivre à la maison. Ainsi, Metro a développé en collaboration avec le MCCHE des critères d’admission plus précis et rigoureux, dont une composante de rétroaction parents-école. Les responsables de projets doivent également s’assurer d’inclure plusieurs activités différentes tout au long de la durée de leur projet, de même que de mesurer la consommation de fruits et légumes avant et après le projet. Depuis le lancement du programme, c’est 3 millions $ que Metro et ses marchands Metro et Super C ont attribués aux écoles primaires et secondaires du Québec, permettant ainsi la création de centaines de potagers et de livres de recettes santé, l’organisation de milliers d’ateliers de cuisine et de découvertes culinaires, et bien sûr, des milliers d’heures de plaisir et d’apprentissage.

Catégorie : |

 

Inauguration d’OptiNutriBrain

L’Université Laval, l’Université de Bordeaux et l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) de France annonçaient le 12 novembre dernier la création du Laboratoire international associé OptiNutriBrain. Ce nouveau réseau international de recherche aura pour mission d’étudier les effets de la nutrition sur la santé du cerveau. OptiNutriBrain sera codirigé par Frédéric Calon, professeur à la Faculté de pharmacie et chercheur à l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) de l’Université Laval, et Sophie Layé, neurobiologiste, directrice de recherche à l’INRA et directrice de l’unité de recherche NutriNeuro à Bordeaux. Les chercheurs s’intéresseront entre autres à la façon dont une alimentation déficiente durant l’enfance affecte la santé cérébrale à long terme et à la réversibilité de ces effets par le biais d’une approche nutritionnelle adaptée. Ils chercheront également à évaluer les conséquences d’une nutrition déséquilibrée sur le développement de différentes maladies psychiatriques et neurodégénératives, et tenteront de développer des stratégies nutritionnelles personnalisées afin de les prévenir.

Catégorie : |

 

60 % des fruits et légumes périmés récupérés
dans 32 magasins Provigo et Maxi

Loblaw annonçait le 9 novembre dernier que, grâce à sa collaboration avec AZN2, une entreprise spécialisée en revalorisation des matières organiques, 32 de ses magasins des bannières ProvigoMD et MaxiMD ont pu récupérer en 2014 plus de 60 % des fruits et légumes périmés en les acheminant à des fermes locales partenaires afin d’en faire du compost. Le projet propose une alternative écologique au traitement qui était initialement réservé aux matières compostables, soit l’incinération, l’enfouissement et le compostage industriel à faible valorisation. Par cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de son plan global de responsabilité sociale, Loblaw a contribué à transformer plus de 550 tonnes métriques de matière résiduelles en compost en seulement un an, ce qui représente 477 tonnes équivalentes de CO2, soit l’équivalent du poids de 78 éléphants de matières résiduelles récupérées en un an seulement pour enrichir les sols québécois. Alors que le Gouvernement du Québec prévoit l’application d’une loi afin de bannir l’enfouissement des matières organiques en 2020, l’équipe de Loblaw a choisi d’agir en amont. D’ailleurs, c’est le magasin Provigo Le Marché de Vaudreuil-Dorion qui a participé au premier projet pilote de compostage développé par Loblaw en partenariat avec AZN2 il y a déjà sept ans.

Catégorie : |

 

FAC accorde un million de dollars pour
74 projets communautaires canadiens

Financement agricole Canada (FAC) annonçait le 9 novembre dernier qu'elle avait accordé cette année près d’un million de dollars au titre du fonds AgriEsprit de FAC à 74 groupes communautaires partout au Canada afin d’appuyer la réalisation de projets d'immobilisations en milieu rural. « Le fonds AgriEsprit de FAC a pour objectif de mettre en valeur les communautés rurales à l'échelle du pays ainsi que de redonner aux collectivités où nos clients et nos employés vivent et travaillent, a déclaré Sophie Perreault, vice-présidente exécutive et chef de l’exploitation à FAC. Notre société est fière de collaborer avec des organismes remarquables qui travaillent à créer un changement positif. » Par l'entremise du fonds AgriEsprit, FAC attribue entre 5 000 $ et 25 000 $ à des projets communautaires visant l’amélioration d’hôpitaux et de centres médicaux, de garderies, d’équipement d'incendie et de sauvetage, de terrains de jeux, de banques alimentaires, de bibliothèques, de centres récréatifs et de jardins communautaires. Tous les projets financés sont réalisés dans des collectivités qui comptent moins de 150 000 habitants.

Catégorie : |

 

Novembre est le mois de sensibilisation à l’ostéoporose

Saviez-vous que l'ostéoporose est une maladie pédiatrique aux conséquences gériatriques? « Puisque le pic de masse osseuse est atteint à un jeune âge, soit 16-20 ans chez les jeunes filles et 20-25 ans chez les jeunes hommes, il est essentiel de tout mettre en œuvre pour optimiser son pic de masse osseuse afin de compenser la perte osseuse qui surviendra plus tard », indique la Dre Famida Jiwa, présidente-directrice générale d'Ostéoporose Canada. Il est important de réduire le risque d'ostéoporose tant chez les hommes que chez les femmes, et ce, peu importe l'âge. Les fractures dues à l'ostéoporose sont plus courantes que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et le cancer du sein combinés. L'ostéoporose ne fait pas partie du processus normal de vieillissement et les facteurs de risque peuvent être réduits. À cet égard, les gens qui optimisent leur pic de masse osseuse pendant leur jeunesse en étant actifs physiquement et en consommant assez d'éléments nutritifs favorisant la santé des os sont avantagés en vieillissant.

Catégorie : |

 

Nutrinor acquiert 42 % des actions de la Fromagerie Perron

Nutrinor coopérative annonce aujourd’hui qu’elle acquiert une participation dans la Fromagerie Perron à hauteur de 42 % des actions. L’entreprise située à Saint-Prime au Lac-Saint-Jean est maintenant propriété de Nutrinor, Capital régional et coopératif Desjardins ainsi que de Marc Landry, ces derniers étant déjà actionnaires depuis quelques années. Selon Jean-Marc Perron, qui était actionnaire et à l'emploi de la Fromagerie Perron depuis 42 ans et qui prendre une retraite bien méritée, il est rassurant que Nutrinor achète des actions de la fromagerie. « Mon père serait fier de savoir que les emplois seront maintenus dans la région grâce à l'intervention de la coopérative régionale », disait-il lors de l'annonce.

Catégorie : |

 

La vodka Quartz remporte l’or au Global Vodka Masters 2015

La vodka canadienne haut de gamme Quartz a obtenu la médaille d’or du Global Vodka Masters 2015 de Londres, en Angleterre. Les vodkas en lice étaient jugées dans le cadre d'une dégustation anonyme par un jury d'experts en spiritueux de renommée internationale. La catégorie des produits, leur conception et leur contenant ont également été pris en considération. « Nous sommes incroyablement fiers de remporter cet honneur du Global Vodka Masters 2015, affirme Charles Crawford, président du Domaine Pinnacle et producteur de la vodka Quartz. Nous nous efforçons de produire la vodka la plus pure qui soit. Et si Quartz est considérée comme l'une des meilleures vodkas au monde, nous croyons que c'est grâce à notre processus exclusif de production en petits lots. » La vodka Quartz est élaborée à partir d’une eau de source reconnue parmi les plus pures au monde, l’eau ESKA, la seule eau provenant exclusivement d’un esker, une source souterraine créée par la retraite d’un glacier du Nord québécois il y a plus de 8 000 ans. Les petits lots produits de manière artisanale sont distillés cinq fois, cryotraités puis microfiltrés. Il en résulte une vodka reconnue pour sa finesse inégalable et sa douceur exceptionnellement veloutée.

Catégorie : |

 

La Face Cachée de la Pomme lance un gin de neige

La réputée cidrerie La Face Cachée de la Pomme présente GIN de NEIGE, un spiritueux décliné de la célèbre gamme de cidre de glace NEIGE qui fait la fierté des Québécois depuis déjà 20 ans. Particularité remarquable du GIN de NEIGE, il est réalisé avec de l’eau de pomme qui provient de la confection du cidre de glace NEIGE. Issu de l’hiver, GIN de NEIGE est élaboré à partir de grains 100 % canadiens. Les herbes sauvages et aromates utilisés dans le procédé d’infusion — baies de genièvre, épinette blanche, lichen et mélilot — proviennent tous du Grand Nord québécois. Avec l’ajout d’un soupçon du cidre de glace NEIGE Première dans chaque bouteille, ce gin aromatisé n’a pas d’équivalent.

Catégorie : |

 

La marque Kellogg’s Special K invite les femmes
à prendre une résolution saine

Presque toutes les femmes au Canada doutent d’elles-mêmes chaque jour. Et lorsque le moment de prendre des résolutions pour le Nouvel An approche, cette impitoyable voix intérieure hausse souvent le ton. Selon le sondage sur l’image corporelle #SOISenFIERE de Special K mené récemment, les Canadiennes jugent négativement surtout le milieu de leur corps : plus de 75 % d’entre elles admettent s’inquiéter de l’apparence de leur ventre, de leurs hanches ou de leurs fesses. Près de 50 % des femmes sont insatisfaites de leurs traits, alors que 25 % d’entre elles n’aiment pas leurs bras ou leurs jambes. Enfin, près d’une femme sur dix se trouve trop grande ou trop petite. Le sondage révèle également que ces doutes ont une incidence qui s’étend bien au-delà de ce que les femmes perçoivent dans le miroir; douter de soi empêche en fait les Canadiennes de donner leur meilleur d’elles-mêmes au travail comme dans leur vie personnelle. Pour les Fêtes, Kellogg’s Special K propose aux femmes de ne prendre qu’une seule résolution : « Plus d’action. Moins de doute. » Pour entamer la conversation et pour encourager les femmes à mettre fin au doute, l'entreprise invite toutes les femmes à partager l’infographie « Plus d’action. Moins de doute. » trouvée sur le site Web de Special K. Les consommatrices peuvent aussi se joindre à la conversation à l’aide du mot-clic #SOISenFIERE, et s’abonner au fil @SpecialK_Ca sur Twitter et sur Instagram.

Catégorie : |

Isabelle Huot, récipiendaire du prix Nouvelle entrepreneure

En créant Kilo Solution, Isabelle Huot souhaitait mettre à profit son expérience et son expertise en accueillant, avec ses cinq cliniques au Québec, celles et ceux qui souhaitent perdre du poids et améliorer leurs habitudes alimentaires. Le 4 novembre dernier, ses efforts, sa détermination, son leadership et son engagement à une saine alimentation pour la population ont été récompensés. C’est au cours du prestigieux Gala annuel de remise de prix du Réseau des femmes d’affaires du Québec tenu au Palais des congrès de Montréal qu’Isabelle a remporté le prix « Nouvelle entrepreneure » de l’année parmi les 27 finalistes à la 15e édition de ce concours.  

Catégorie : |

 

Un marché public en ligne

Une toute nouvelle communauté de marchands réunissant des artisans, des producteurs et des transformateurs de produits gourmands québécois vient de voir le jour sur le Web. Grâce à ProvinceGourmande.com, les consommateurs pourront maintenant transiger directement avec eux sans intermédiaire. En effet, chaque produit acheté sur le site sera expédié par le marchand lui-même. Une initiative innovante afin d’encourager les consommateurs et les marchands à opter pour le commerce en ligne, une solution encore sous-utilisée au Québec, tout particulièrement en agroalimentaire, et offrant un grand potentiel de développement. « Le concept s’inspire de celui des marchés publics. En effet, en seulement quelques clics, les gourmands, gourmets et foodies pourront faire une virée gourmande aux quatre coins de la province et acheter des produits directement de leurs producteurs préférés. Ils pourront également découvrir toute la richesse du savoir-faire des artisans puisque l’offre ne sera pas limitée à quelques produits vedettes. La variété sera au rendez-vous », expliquait Annie Trudel, instigatrice du projet et consultante en communication marketing alimentaire.

Catégorie : , |

 

Caty Bérubé : gagnante du prestigieux concours
Prix Femmes d’affaires du Québec!

Le 4 novembre dernier, lors du dévoilement des lauréates de chacune des catégories de la 15e édition du prestigieux concours Prix Femmes d’affaires du Québec, Caty Bérubé, présidente des Éditions Pratico-pratiques, a été reconnue grande gagnante de la catégorie Entrepreneure, grande entreprise. Ce concours vise à honorer des femmes d’affaires qui se distinguent, influencent et rassemblent au cours de leur carrière remplie de réalisations significatives, de créativité communicative, de leadership, de détermination et d’engagements généreux. Rappelons qu'Éditions Pratico-pratiques est une maison d’édition québécoise indépendante produisant six magazines (Je cuisine, Je décore, 5 ingrédients – 15 minutes, Gabrielle, Idées déco et Déco Réno $) ainsi que deux collections de livres de cuisine (Les plaisirs gourmands de Caty et les livres 5 ingrédients – 15 minutes).

Catégorie : |

 

Les efforts des Produits Kruger en matière
de développement durable reconnus

Les lauréats du Prix Clean50 2016 ont été annoncés récemment. Steven Sage, vice-président développement durable et innovation des Produits Kruger, a été récompensé pour ses efforts dans la catégorie Fabrication & Transport. Le prix reconnaît 50 individus, 15 projets et 10 leaders émergents qui ont eu un impact important en matière de capitalisme propre et de développement durable au cours de ces deux dernières années à travers le Canada. Le Prix Clean50 du Canada est annoncé tous les ans par le groupe Delta Management et l’organisation Clean50. « Sous la direction de Steven, Kruger a fait de formidables progrès ces cinq dernières années. Sélectionné parmi 550 autres candidats méritants, Steven Sage a été choisi après un processus rigoureux de sélection et de recherche », a déclaré Gavin Pitchford, chef de la gestion des talents, Delta Management Group. Sous la conduite de Steven Sage, l'entreprise est devenue le premier fabricant de produits de papier et d’essuie-tout à être certifié FSC. Elle offre d'ailleurs l’une des plus larges gammes en Amérique du Nord de produits de papier et d’essuie-tout certifiés environnementaux par des organismes indépendants. Depuis 2009, Kruger a réduit de 8,3 % la consommation d’énergie des usines canadiennes, les émissions de gaz à effet de serre ont été réduites de 22,2 %, la consommation d’eau de 11,4 % et l’utilisation d’emballages de 12,1 %. Une performance à souligner!

Catégorie : |

 

Confitures et marinades Raymond : une exposition à visiter

Confitures de fraises ou de framboises, olives farcies, cornichons, catsup, mayonnaise et légumes marinés sucrés ou sûrs… Les produits Raymond ont fait le bonheur de nombreuses familles québécoises pendant près de sept décennies. L’exposition Confitures et marinades Raymond : faites pour plaire! fait revivre ces produits qui ont marqué les mémoires de plusieurs générations. Photographies, publicités, objets, témoignages et reconstitutions numériques mettent en valeur cette grande entreprise montréalaise qui a dominé son secteur d’activité pendant une bonne partie du 20e siècle. L’exposition raconte aussi l’histoire des hommes et des femmes qui ont contribué à son essor. Cette exposition est présentée du 29 octobre 2015 au 14 février 2016, à l’Écomusée du fier monde à Montréal.

Catégorie : |

 

Qu’est-ce que t’as mangé pour devenir une vedette?

Les Éditions Pratico-pratiques lançaient le 25 septembre dernier un nouveau livre intitulé Qu’est-ce que t’as mangé pour devenir une vedette? 80 chanteurs, comédiens, chefs, sportifs et humoristes ont accepté d'y partager généreusement leur recette secrète ayant contribué d’une façon ou d’une autre à leur succès et, surtout, de raconter en quoi ces recettes leur sont si chères. Réalisé au profit de la Fondation Bon départ de Canadian Tire du Québec à l’occasion de ses 25 ans, l'ouvrage propose de cuisiner les recettes de vos vedettes favorites et d’ainsi aider 46 000 enfants à pratiquer leur sport préféré, plus de 630 jeunes en situation de vulnérabilité à vivre un séjour en camp de vacances et plus d’une centaine d’organismes à veiller au bien-être des enfants et des familles dans le besoin.

Catégorie : |

Un autre prix pour François Chartier

À la veille de lancer L’essentiel de Chartier, le livre Papilles et Molécules vient de remporter les grands honneurs à Frankfort au Gourmand Awards Best of the Best 20 Years. S’étant mérité en 2009 le prestigieux prix du Meilleur Livre de cuisine au monde, catégorie Innovation, il a été sélectionné cette fois-ci parmi les trois meilleurs au monde des Meilleurs livres des 20 dernières années (Best of The Best), catégorie Chefs & Cuisine Innovative. La suite de Papilles et Molécules, L'essentiel de Chartier – L'ABC des harmonies aromatiques à table et en cuisine, paraîtra au Québec le 9 novembre prochain. Photo : Daniel Robillard

Catégorie : |

Le Marché Richelieu Saint-Fabien,
un magasin complètement réaménagé

Le 8 octobre dernier, Nicole Jean, propriétaire du Marché Richelieu Saint-Fabien, soulignait la fin des travaux qui ont été exécutés dans son magasin. Un investissement de 650 000 $ aura permis le réaménagement complet du magasin, permettant à celui-ci d’offrir plus de mille nouveaux produits à sa clientèle. Une attention particulière a été portée aux produits frais. On retrouve maintenant au Marché Richelieu Saint-Fabien une plus grande variété de fruits et légumes frais, dont des fruits et légumes coupés, une trentaine de nouveaux mets cuisinés, une belle variété de pains de Boulangerie Première Moisson, et bien plus encore. Depuis 66 ans, ce « Magasin Coop » est présent dans le paysage de Saint-Fabien, au centre du village et près de tous les services. D’une coopérative constituée le 10 mai 1947 avec 10 membres, elle en compte plus de 1 600 aujourd'hui. On aperçoit, sur la photo : Marnie Perreault, mairesse de Saint-Fabien; Jean-François Melançon, curé de la Paroisse; Ginette Richard, vice-présidente, bannières de proximité, Metro; Guylaine Jean, présidente du conseil d'administration de la coopérative; et Stéphanie Gagné, animatrice de la soirée.

Catégorie : |

 

La mariculture québécoise en plein essor

Savez-vous qu'une dizaine d’entreprises québécoises produisent des huîtres, des moules ou des pétoncles, autant de produits fins qui font le bonheur des restaurateurs et des gastronomes. La mariculture québécoise se pratique depuis plus de 40 ans, mais elle prend un nouveau tournant, forte des volontés politiques d’en faire une industrie importante au Québec. « Nous sommes présentement en plein développement, souligne Sophie Fortier, directrice du Regroupement des mariculteurs du Québec (RMQ). Tant par une solide R&D, du financement plus adéquat et des producteurs aguerris, nous espérons avoir, à court terme, une quantité de produits qui pourra desservir l’ensemble des Québécois. » Pour le moment, les huîtres et les moules québécoises sont les produits les plus consommés par les Québécois, mais les pétoncles sont aussi disponibles pour répondre à une demande grandissante. Les produits de la mariculture québécoise se distinguent tous par une qualité exceptionnelle. « Souvent produits en haute mer, en eau pure et salée, nos huîtres, moules et pétoncles ont beaucoup de chair et ils ont un goût raffiné qui se prête bien à des recettes simples ou élaborées, souligne la directrice du RMQ. Ils ont une valeur nutritive très élevée et sont généralement offerts frais dans les supermarchés et poissonneries. » Certains produits sont également proposés en version transformée, comme des moules en eau de mer, en pot, qui peuvent facilement être ajoutées à des salades, pizzas ou sur un lit de pâtes fraîches.

Catégorie : |

 

FAC en campagne contre la faim

Financement agricole Canada (FAC) et ses partenaires de partout au pays collaborent pour fournir trois millions de repas aux banques alimentaires canadiennes dans le cadre de la 12e édition du programme « FAC en campagne contre la faim ». Cette semaine, les tournées en tracteurs de FAC en campagne contre la faim ont eu lieu en Alberta, en Nouvelle-Écosse, en Ontario, au Québec et en Saskatchewan. FAC accepte également les dons en nourriture et en espèces dans tous ses bureaux du pays jusqu'à aujourd'hui, le 23 octobre 2015. « FAC en campagne contre la faim témoigne de notre engagement envers l’industrie et rassemble la communauté agricole afin de partager les aliments qu’elle produit avec ceux qui en ont le plus besoin, déclarait Michael Hoffort, président-directeur général de FAC. Avec l’aide de nos partenaires, nous avons fourni à ce jour plus de 22 millions de repas aux banques alimentaires canadiennes depuis le lancement de notre programme en 2004. »

Catégorie : |

 

Un nouvel outil pour que tous mangent à leur faim

Afin de donner à manger rapidement aux gens dans le besoin, les Banques alimentaires du Québec ont lancé, le 16 octobre dernier, un tout nouveau site Web, à l'adresse www.banquesalimentaires.org, permettant de géolocaliser rapidement les 19 Moisson et plus de 1 064 organismes d’aide alimentaire du réseau québécois. Il est aussi possible sur ce nouveau site web de préciser les besoins spécifiques et de voir la gamme de services offerts par les Moisson et organismes affiliés au réseau. L’organisme s’assure ainsi d’offrir une aide adaptée aux besoins de la clientèle.

Catégorie : |

 

Le magasin Maxi Préfontaine ouvre ses portes à Montréal

Depuis plus de 30 ans, les magasins des bannières Maxi et Maxi & Cie sont reconnus comme étant la destination de choix des consommateurs qui sont à la recherche de produits à prix compétitifs, mais aussi de fraîcheur et de variété. C’est en étant à l’écoute des consommateurs que la bannière Maxi a entrepris d’ouvrir sur la rue Sherbrooke Est à Montréal un tout nouveau magasin, qui compte près de 50 employés. Ce magasin de plus de 28 000 pieds carrés offre un vaste assortiment de produits frais, tout en maintenant sa promesse d’offrir des prix imbattables.

Catégorie : |

 

La Société des casinos du Québec sélectionne Café Napoléon à titre de fournisseur exclusif jusqu’en 2020

Café Napoléon accélère la commercialisation de ses cafés gourmets au Québec en 2015 grâce à cette étape importante de son plan de croissance. Solidement présente au détail, au bureau et dans de nombreux restaurants, cafés et institutions depuis 1983, l’entreprise a été sélectionnée par la Société des casinos du Québec à la suite d’un appel d’offres public rigoureux et complet. Les dirigeants de cette PME québécoise florissante ont eu l’occasion de mettre en avant leur savoir-faire en micro-torréfaction et leur offre complète de cafés gourmets. « Avec cette entente exclusive de cinq ans, tous les clients des quatre casinos du Québec pourront déguster notre savoir-faire unique en cafés gourmets à chaque visite », ajoute le tout nouveau directeur des ventes de l’entreprise, Jean-François Campeau.

Catégorie : |

 

Des centaines de vins d’importation privée sur une seule plateforme

La seule en son genre au Québec, la plateforme Vinprive.ca permet aux passionnés du vin d’avoir un accès facile et sans tracas aux vins et spiritueux d’importation privée disponibles au Québec. Cette plateforme a pour objectif premier d’informer sur l’accessibilité de ceux-ci et de faciliter le processus de commande au grand public. Vinprivé.ca assure le lien entre les importateurs de vin et le consommateur. Pour bénéficier des services de Vinprive.ca, il suffit de devenir membre gratuitement sur le site Internet. Comment ça fonctionne? Chaque mois, Vinprivé.ca propose une variété de vins de grande qualité disponibles à la caisse ainsi que des produits et vins du terroir québécois. Le consommateur qui est intéressé par un produit en importation privée peut visiter le site pour vérifier s’il est disponible et passer sa commande directement en ligne. S’il n’est pas disponible en ligne, il est aussi possible de le précommander pour connaître son prix et sa disponibilité. Vinprivé s’occupe alors de faire les recherches nécessaires et contactera directement le consommateur avec les détails. Lors de la commande, le client sélectionne la SAQ de son choix. Les caisses seront livrées directement à cette succursale et c’est à cet endroit qu’il pourra procéder au paiement.

Catégorie : |

 

Une nouvelle image pour la marque SIAL

Au lendemain de son cinquantième anniversaire, la marque SIAL révélait le 15 octobre dernier sa nouvelle campagne de communication mondiale. Pour porter haut et fort les fondements de sa stratégie globale, le réseau international lançait alors sa nouvelle signature et sa nouvelle charte graphique devant plus de 85 ambassades partenaires de la marque. Présent dans 7 pays, dont le Canada (à Montréal ou Toronto), SIAL a choisi une identité graphique inattendue, preuve de la force de son ancrage mondial et affirmation d’une volonté d’adapter local tout en pensant global. Les visuels des éditions SIAL 2016 se déclinent en autant de fruits locaux symboliques, photographiés en gros plan et accompagnés d’une promesse internationale commune « Voir plus loin » qui concentre la marque au plus près des grands enjeux de l'univers agroalimentaire. La promesse « Voir plus loin » laisse déceler les opportunités de développement au-delà de ses propres frontières et met en perspective la diversité des secteurs présents sur les salons du réseau. Ainsi, tous portent l’ambitieuse stratégie de développement international adoptée par la marque SIAL, source d’inspiration à la fois mondiale et locale. C’est la pomme qui été choisie pour le salon du Canada. Ce fruit, dont la production se fait majoritairement au Canada, est un emblème du pays. Fortement consommé, notamment à l’automne, la pomme est très populaire chez les Canadiens et c’est pourquoi SIAL a choisi de l’inclure dans l’image de marque de SIAL Canada. Le salon d’Abu Dhabi est quant à lui représenté par l’orange, Jakarta par le mangoustan, Manille par le pomelo, Paris par le citron et Shanghai par la pêche.

Catégorie : , |

 

Claude Lambert reçoit le Prix Donat-Roy

Lors du congrès annuel du Conseil des industriels laitiers du Québec (CILQ), tenu en octobre au Manoir des Sables d’Orford, le Prix Donat-Roy a été remis à Claude Lambert, ancien PDG du CILQ, en poste de 1981 à 2002. Remise pour la septième fois, cette distinction vise à souligner le travail d’un individu qui a contribué à l’essor de l’industrie laitière québécoise. Dès son arrivée en fonction au CILQ, Claude Lambert a dû faire face à un dossier important : la négociation de la première Convention de mise en marché du lait. La mise en place d’un système centralisé de mise en commun du lait et d’une Convention qui en dicte les règles est un défi de taille qui occupe ses premières années au CILQ. Fervent promoteur de la recherche et des technologies, Claude Lambert s’implique tout d’abord pour le centre STELA de l’Université Laval, en collaborant activement à sa mise sur pied. Convaincu que la recherche est bénéfique à tous les maillons de l’industrie laitière, tant en matière de production que de transformation, il est, par la suite, un des fondateurs de Novalait, une corporation privée détenue à parts égales par les transformateurs et les producteurs et qui vise à générer des investissements en recherche. Chaque fois qu’il en a la chance, il se fait en ardent promoteur des technologies et de la recherche comme outils de développement du secteur.

Catégorie : |

 

Une boutique de noix dans un Provigo Le Marché

Le magasin Provigo Le Marché de Kirkland accueillait récemment la toute première boutique de noix de qualité supérieure Alrifai, une marque qui connaît un succès fulgurant au Moyen-Orient, en Europe et en Amérique latine. Les résidents de la grande région de Montréal, amateurs de noix, fins palais, foodies et curieux, peuvent désormais profiter d’un vaste assortiment de 150 variétés de noix, de fruits secs et de confiseries. Combinant la tradition libanaise et les valeurs familiales au concept chaleureux des magasins Provigo Le Marché, ce partenariat s’inscrit dans la volonté de nourrir la joie de vivre des Québécois. « La mission de Provigo est d’aider les Québécois à profiter pleinement de la vie. En offrant une variété des meilleurs produits provenant des quatre coins du monde, cette boutique incite notre clientèle québécoise à la découverte et rappelle à la grande communauté libanaise des saveurs uniques », a affirmé Sylvain Jodoin, directeur de groupe pour Provigo Le Marché et Loblaws au Québec. « Provigo rejoint non seulement les standards de qualité, mais également les valeurs et fondations d’Alrifai, telles que le service, la qualité et la variété. Nous sommes ravis d’entamer cette belle collaboration avec Provigo Le Marché et de nous joindre à ce concept de supermarchés modernes à l’ambiance chaleureuse », a mentionné Jean Nader, directeur commercial du groupe Alrifai.

Catégorie : |

5 nouveaux saucissons artisanaux des
Charcutiers Pork Shop offerts en exclusivité chez IGA

Les saucissons secs artisanaux de la jeune entreprise montréalaise Les Charcutiers Pork Shop sont maintenant offerts dans tous les magasins IGA et IGA extra. Entrepreneurs passionnés de bouffe et charcutiers autodidactes, Tommy Gosselin et Frédéric Daoust ont signé une entente exclusive avec le détaillant en alimentation et font ainsi leur entrée officielle en épicerie partout au Québec. Une percée importante pour les deux acolytes et un plaisir gustatif garanti pour tous les épicuriens. « Leurs produits nous ont carrément séduits, mentionne Yvan Ouellet, vice-président, achats et mise en marché, produits frais chez Sobeys Québec. Les gars de Pork Shop proposent des saucissons délicieux, faits de porc du Québec et d’autres ingrédients de première qualité, le tout créé de façon artisanale. On est fier de faire découvrir à nos clients des charcuteries de cette qualité et d’aider deux jeunes talentueux à faire leur entrée dans le marché du détail. » Cinq saveurs vedettes aux prénoms évocateurs seront offertes, soit Saverio : vin rouge et secrets du jardinier italien; Jack : champignons des bois et cinq poivres qui bûchent; Leeroy : whisky et sauce BBQ du Hickman County; Pepe : piments et autres piquants du fin fond du Mexique; et Lawrence : épices à steak de Montréal, dans un cadre non orthodoxe.

Catégorie : |

 

Le Programme de récupération en supermarchés
de Moisson Montréal affiche un bilan étincelant

Moisson Montréal annonçait le 8 octobre dernier qu’elle a récupéré près de 855 tonnes de nourriture depuis le début du Programme de récupération en supermarchés (PRS) en octobre 2013, dont 370 tonnes de viande, ce qui représente une économie de près de 8 millions de dollars pour les organismes accrédités. Grâce à des résultats étincelants aux deux premiers trimestres de 2015, la banque alimentaire pourra maintenir le cap vers mars 2016, date à laquelle elle prévoit avoir récupéré 1 200 tonnes de nourriture dans les supermarchés du Grand-Montréal et aider un nombre croissant d’organismes qui autrement n’auraient pas les moyens de nourrir leurs clientèles. « Notre réseau de supermarchés partenaires s’élargit : plus de 90 supermarchés de l’île de Montréal et de la Rive-Sud donnent leurs invendus à notre organisme au lieu de les envoyer dans le conteneur pour être détruits ou compostés. Moisson Montréal est donc en mesure de distribuer cette nourriture saine à plus de 70 organismes communautaires qui viennent en aide à près de 34 500 personnes par mois », indiquait Julie Bourbonnière, directrice des communications, du marketing et du financement chez Moisson Montréal. En partenariat avec les supermarchés Loblaws, Provigo, Maxi, Super C et Metro, Moisson Montréal suit son plan de déploiement et intégrera quatre autres membres Moisson au Programme de récupération en supermarchés d’ici Noël. Comptant déjà quatre régions participantes au PRS (Moisson Montréal, Moisson Rive-Sud, Moisson Québec et le Comptoir alimentaire de Sept-Îles), un projet pilote sera mis en place dans quatre Moisson supplémentaires, soit Moisson Sud-Ouest, Moisson Mauricie, Moisson Outaouais et Moisson Beauce. Le programme de formation des employés sera facilité par une plate-forme de formation virtuelle produite par Panache Studios.

Catégorie : |

 

Nutrinor : 100 % lait canadien

Suite à la conclusion de l’entente de principe survenue dans le cadre des négociations du Partenariat transpacifique, Nutrinor coopérative tenait récemment à renouveler son engagement à s'approvisionner à 100 % de lait canadien. « En tant que coopérative appartenant à des producteurs locaux, il serait illogique de faire autrement! Nous avons toujours soutenu le maintien intégral de la gestion de l'offre et entendons continuer de démontrer qu’elle demeure un modèle efficace, et ce malgré la brèche qui vient de se produire », affirmait son président, Jean Lavoie, le 7 octobre dernier. D’ailleurs, précisons que la politique de développement durable de Nutrinor est très claire sur le sujet : l'approvisionnement des ingrédients contenus dans leurs produits doit se faire en fonction de critères de proximité.

Catégorie : |

 

FRAICHEURQUEBEC.COM : encore plus de saveurs locales dans
les menus des hôtels, restaurants et institutions

L’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes (AQDFL) et Équiterre annonçaient le 7 octobre dernier leur partenariat afin de promouvoir l’utilisation du site fraicheurquebec.com, dont l’objectif consiste à encourager et faciliter l’approvisionnement en fruits et légumes du Québec auprès du secteur des hôtels, restaurants et institutions (HRI). Initialement mis en ligne à l’été 2013, ce site présente désormais une toute nouvelle mouture. Avec une navigation grandement améliorée, le site permet à ses utilisateurs de trouver facilement les fruits et légumes disponibles à tout moment de l’année chez chacun des producteurs. L’utilisateur peut identifier le producteur le plus près de chez lui grâce à un système de géolocalisation ou par des recherches croisées par région (producteurs et produits) ou encore par saison. L’offre de produits est également bonifiée par l’addition de fruits et légumes surgelés, séchés et/ou déshydratés. Actuellement, plus de 600 produits sont offerts sur le site et plus de 300 chefs sont abonnés à l’infolettre.

Catégorie : |

 

Ultramar et Mitsou en rose pour la cause

Qu’ont en commun Mitsou et Ultramar? Depuis dix ans, ils se dévouent tous les deux pour la cause en appuyant la Fondation du cancer du sein du Québec. Le 8 octobre dernier, ils soulignaient d'ailleurs la longévité de cette collaboration. « La cause du cancer du sein jouit d’un grand rayonnement depuis dix ans, grâce entre autres à l’implication de Mitsou comme porte-parole bénévole ainsi qu’à des partenaires de choix comme Ultramar. Chaque jour, nous constatons l’impact que nous avons dans la vie des femmes, grâce à leur générosité. Vous nous permettez de nous rapprocher d'un avenir sans cancer du sein », soulignait Nathalie Tremblay, présidente-directrice générale de la Fondation du cancer du sein du Québec.

Catégorie : |

 

Les magasins Provigo, Maxi et Loblaws s’engagent
à miser d’abord sur le porc du Québec

Les Compagnies Loblaw limitée ont reformulé récemment leur engagement à miser d’abord sur le porc du Québec. En concluant un partenariat avec les Éleveurs de porcs du Québec et leur marque, Le porc du Québec, les chaînes d’alimentation Provigo, Maxi et Loblaws s’engagent à s’approvisionner en priorité de porc élevé et transformé au Québec, afin de favoriser les produits d’ici, et de promouvoir la profession d’éleveurs de porc par une campagne de promotion partout dans la province. L’engagement des Compagnies Loblaw limitée s’exprime par la mise en priorité du Porc du Québec dans la mesure où la salubrité, la qualité, la disponibilité et le rapport qualité-prix satisfont aux exigences des consommateurs. « L’achat de produits locaux revêt une importance primordiale et ce partenariat nous permet de réitérer notre engagement auprès de nos clients de Provigo et de Loblaws d’acheter d’abord des produits d’ici », a déclaré Charles Valois, vice-président, Promotion, Provigo et Loblaws du Québec. « Nous sommes fiers de cette initiative qui illustre notre engagement à accroitre la vaste sélection d'aliments du Québec dans nos magasins Maxi, partout en province », a ajouté Glenn Acton, vice-président, Promotion, Maxi.

Catégorie : |

 

IGA lance le Défi + 1

À vos couteaux et fourchettes! Dans le cadre du Défi + 1, IGA met les Québécois au défi de préparer un repas de plus par semaine. Les ambassadeurs IGA, Josée di Stasio, Christian Bégin et Stefano Faita, ainsi que toute la #BrigadeIGA offriront aux Québécois des astuces et des recettes faciles pour les aider à concocter plus de repas savoureux, économiques et rapides. Parce que le plaisir de mieux manger, c’est aussi de cuisiner, IGA accompagnera avec des outils en magasin, en circulaire et en ligne, les consommateurs prêts à relever le défi. IGA et ses marchands espèrent que cette initiative contribuera à un changement durable en motivant les Québécois grâce à des objectifs réalisables et surtout, en les équipant pour qu’ils les atteignent. Le Défi +1 s’inscrit dans le mouvement du Plaisir de mieux manger de Sobeys. L’objectif du mouvement est d’aider les Québécois à manger plus sainement, cuisiner ensemble, découvrir de nouvelles saveurs et faire des choix responsables.

Catégorie : |

Les citrouilles du jeune entrepreneur Émile Gariépy
en vente chez Metro

Metro offre désormais à ses clients, dans quatre magasins Metro Plus de Lanaudière, les citrouilles d’Émile, ce jeune entrepreneur de 12 ans de St-Roch-de-l’Achigan qui a retenu l'attention des téléspectateurs lors de son passage à l'émission Les dragons le printemps dernier. Les citrouilles d’Émile, facilement identifiables grâce à un autocollant, sont en vente au coût de 3,50 $ l’unité, tant qu'il y en aura. « Nous sommes fiers d’encourager la relève agricole de demain », a déclaré Bernadette Hamel, vice-présidente, centrale nationale des achats – fruits et légumes de Metro. « L’histoire d’Émile nous a beaucoup touchés. Ce garçon a la fibre entrepreneuriale et nous sommes heureux de l’appuyer dans son rêve de devenir un jour agriculteur », a-t-elle ajouté. Le rêve d’Émile est de devenir agriculteur et de détenir son propre champ pour y cultiver ses citrouilles. Charmée par la détermination du jeune homme lors de la diffusion de l’émission, Metro a communiqué avec la famille. C’est ainsi qu’ont débuté les démarches menant à une entente de distribution et de mise en valeur des produits dans quatre supermarchés Metro de Lanaudière, région natale d’Émile (Lachenaie, L’Épiphanie, Mascouche et Terrebonne). On aperçoit, sur la photo, Jacques Leclerc, propriétaire franchisé, Metro Plus Terrebonne; Émile Gariépy, agriculteur et entrepreneur; Bernadette Hamel, vice-présidente, centrale nationale d’achats – fruits et légumes, Metro.

Catégorie : , |

 

Malnutrition des patients en milieu hospitalier

Une étude nationale du Groupe de travail canadien sur la malnutrition (GTCM) a révélé que, de façon surprenante,
45 % des patients admis aux services de médecine et de chirurgie des hôpitaux du Canada souffrent de malnutrition. L’étude a aussi démontré que les patients sont confrontés à des situations qui pourraient être évitées et qui aggravent le problème de la malnutrition durant leur hospitalisation. Ces résultats alarmants ont été annoncés dans le cadre de l’inauguration de la Semaine canadienne de sensibilisation à la malnutrition, qui se déroulait du 28 septembre au 2 octobre. Cette étude historique, la plus complète qui soit dédiée à cette problématique spécifique, est une première au Canada. Les chercheurs du GTCM qui l’ont réalisée ont recueilli des données auprès de plus de 1000 patients dans 18 hôpitaux universitaires et communautaires de huit provinces. Ils ont évalué l’état nutritionnel et la pratique des soins nutritionnels, identifié les façons d’améliorer la situation, et mis en relief les impacts de la malnutrition et des soins nutritionnels insuffisants sur les soins de santé. Parmi les résultats significatifs, cette étude révèle qu’un tiers des patients hospitalisés mangent moins de la moitié des aliments qui leur sont offerts, ce qui retarde leur rétablissement et prolonge leur séjour à l’hôpital. Parmi ses recommandations, le GTCM propose notamment de mettre en place un dépistage nutritionnel systématique auprès de tous les patients dès leur admission à l'hôpital afin d’identifier ceux qui présentent un risque et de fournir des soins nutritionnels complets en temps opportun.

Catégorie : |

Voyou et Émulsion fusionnent

Voyou – Performance créative a récemment procédé à la fusion-acquisition d’Émulsion Stratégie Marketing, agence spécialisée notamment dans le branding, le design et les tendances en alimentation. C’est donc à titre d’associée, vice-présidente, service-conseil qu’Élise Brissette entre en fonction au sein de l’agence. « Nos clients ont maintes fois manifesté le besoin d’obtenir des services intégrés auprès d’un seul et même partenaire, qu’il s’agisse de projets web, de stratégie numérique ou encore de marketing expérientiel, explique Élise Brissette. Une association avec Voyou tombait sous le sens et nous permettra de proposer à nos clients une approche 360, leur assurant ainsi d’importants gains en efficacité. » Le président de Voyou, Stéphane Bastien, ajoute : « L’expertise de l’équipe d’Émulsion et de sa présidente Élise Brissette nous permet d’ajouter des ressources de pointe à notre offre de service s’adressant au secteur agroalimentaire. Sa vaste expérience nous permet de couvrir entièrement les exigences du marché de l’alimentation, des distributeurs et détaillants ainsi que leurs besoins en termes de ventes et de retour sur investissement. »

Catégorie : |

 

Autocueillette de la canneberge

Alors que les feuilles des arbres peinent à changer de couleur, les journées chaudes des dernières semaines ont fait également ralentir le processus de coloration de nos canneberges. « Les producteurs ont très hâte de récolter. Habituellement à cette même période de l'année nous sommes en pleine activité. Les dernières nuits de gel donneront le coup d'envoi de la récolte 2015 », a mentionné la directrice générale de l'Association des producteurs de canneberges du Québec (APCQ), Monique Thomas. L’autocueillette de la canneberge présente une expérience peu commune et accorde l’opportunité aux visiteurs de mieux connaître ce fruit riche en antioxydant. Trois producteurs ouvrent leur porte pour y récolter les petites baies rouges : Les Jardins VMO, situés au 2400, chemin Hemming à Drummondville, Canneberges Dion, situés au 110, Rang 9 à Sainte-Séraphine et Canneberges Austin, 211, Rang 4 à Val-Alain. Pour connaître les heures d’ouverture et les coordonnées complètes, veuillez consulter www.notrecanneberge.com.

Catégorie : |

92 000 $ récoltés pour le golf-vélo de Moisson Rive-Sud

Le 19 août dernier s’est déroulé le 19e tournoi de golf et la 2e édition du vélo de route de Moisson Rive-Sud où près de 92 000 $ ont été amassés. Sous la présidence d’honneur de Louis Dubé, ce sont près de 200 golfeurs et quelques cyclistes qui ont adopté la cause de la plus importante banque alimentaire de la Montérégie en participant à cette principale activité de financement. On reconnaît, sur la photo, Nola LeBlanc, directrice générale, Martin Lévesque, administrateur, Marco Cournoyer, président et Louis Dubé, président d’honneur de l'événement.

Catégorie : |

Le Casino de Montréal fait un don de 25 000 $ à Moisson Montréal

L’édition 2015 de la journée annuelle « Par pur plaisir... de donner! », l’activité de bénévolat annuelle des employés la Société des casinos du Québec (SCQ), a eu lieu le 23 septembre dernier avec des activités de collecte et de tri de denrées chez Moisson Montréal. Organisée dans le cadre du partenariat « 4 casinos, 4 Moisson », la journée permet aux employés des quatre casinos de la province et du siège social de la SCQ de participer, en dehors des heures de travail, à une vaste opération de bénévolat au profit des quatre Moisson participantes. C’est vers 10 h, chez Moisson Montréal, en présence de 40 employés du Casino de Montréal, que le président des opérations de la SCQ, Claude Poisson, et Gregory Charles, le porte-parole des Casinos du Québec, ont démarré la tournée d’encouragement et de mobilisation des employés. Le duo s'est ensuite dirigé vers une des épiceries de la région où les employés du Casino du Lac-Leamy réalisent des collectes de denrées pour Moisson Outaouais. La tournée s'est poursuivie dans une épicerie de Saint-Jovite, pour rejoindre les employés du Casino du Mont-Tremblant associé à Moisson Laurentides. Enfin, des bénévoles du Casino du Charlevoix étaient également au boulot pour le Service alimentaire et d’aide budgétaire de Charlevoix-Est (SAAB), affilié à Moisson Saguenay. Ces activités de bénévolat se sont conclues avec la remise à Moisson Montréal d'un don de 25 000 $ de la part du Casino de Montréal. Cette somme d’argent provenait, entre autres, du cumul d’une multitude de tickets de machines à sous de faible valeur (0,05 $, 0,10 $ ou 0,25 $) abandonnés par les clients du Casino de Montréal.

Catégorie : |

 

DuBreton s’engage à élever 300 000 cochons sans cage de plus
d’ici 2018

Le plus important producteur de porc biologique et Certified Humane Raised and Handled® au Canada et en Amérique du Nord, duBreton®, annonçait le 24 septembre dernier qu'il s'engageait à élever 300 000 cochons sans cage de plus d’ici 2018. Cette décision sans précédent représente un investissement de plus de 30 millions de dollars qui permettra de concrétiser la vision de duBreton®, soit d'être le chef de file mondial de la production de porc biologique et Certified Humane Raised and Handled® ainsi qu’un modèle à suivre à l’échelle internationale en matière de pratiques exemplaires fondées sur le bien-être des animaux et l’élevage biologique sans OGM. La demande de porc biologique et Certified Humane Raised and Handled® est supérieure à l’offre mondiale, et le marché nord-américain connaît une croissance beaucoup plus rapide que prévu. DuBreton® est déjà un fournisseur de porc sans antibiotiques et sans OGM auprès de nombreux chefs de file reconnus sur le marché des aliments naturels et biologiques, notamment Whole Foods, Sobeys, Longo’s et Chipotle Mexican Grill. En ajoutant 300 000 porcs sans cage à sa production au cours des trois prochaines années, duBreton® mise le tout pour le tout sur la hausse continue de la demande des consommateurs, qui exigent des normes supérieures de traitement éthique des animaux destinés à la consommation.

Catégorie : , |

 

F. Ménard fait l’acquisition de l’usine de surtransformation ultramoderne de Viandes Paquette

Fier leader dans la production porcine et dans sa volonté d’innover pour la qualité, F. Ménard est aujourd’hui propriétaire du bâtiment situé à Henryville et d’une superficie de 77 000 pi2. Avec un début de production prévu en début 2016, cette acquisition permettra l’embauche d’environ 60 nouveaux travailleurs d’ici les trois prochaines années. L'usine de transformation abrite aussi des espaces équipés des plus récentes technologies pour la création de nouveaux produits inspirés de la viande porcine. « Les installations nous permettront d'offrir une expérience gastronomique distincte à nos clients, notre visée est de faire de cette usine un véritable institut culinaire du porc », déclarait Luc Ménard, directeur général F. Ménard lors de l'annonce.

Catégorie : |

 

Gras saturés : attention aux aliments transformés

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC a publié le 24 septembre dernier une déclaration sur les gras saturés qui adopte une approche fondée sur l’alimentation dans son ensemble. La déclaration, qui recommande à la population de mettre l’accent sur une saine alimentation à base d’aliments naturels et entiers et d’éviter ceux hautement transformés, ne prévoit pas de seuil ou de limite de consommation quotidienne de gras saturés. L’apport en gras saturés augmente le taux de cholestérol LDL dans le sang, un facteur de risque de maladie du cœur et d’AVC. De nouvelles données portant sur l’apport en gras saturés et ses effets sur la santé cardiovasculaire continuent à émerger. Mais les experts s’entendent pour dire que les gens devraient prêter une attention particulière aux types d’aliments qu’ils mangent et à leur alimentation globale plutôt que de se concentrer sur un seul nutriment en particulier. « Notre message à la population sur la façon dont nous devrions aborder les gras saturés est un début, car il ne parle pas directement des gras saturés, mais adopte plutôt une approche fondée sur l’alimentation dans son ensemble, expliquait Francine Forget Marin, directrice, Affaires santé et recherche, à la Fondation. Nous encourageons fortement les personnes à revenir à l’essentiel en préparant leurs repas à la maison aussi souvent que possible en utilisant des ingrédients frais et des aliments entiers, en prêtant une attention à la taille des portions, et en évitant les aliments hautement transformés. Les gras saturés ne devraient pas être un problème si ces conseils sont suivis. »

Catégorie : |

Aliments Breton Canada devient Breton Tradition 1944

Après plus de 70 années investies dans l’industrie agroalimentaire, l’entreprise familiale Aliments Breton Canada, dont le siège social est toujours à Saint-Bernard, a adopté une nouvelle identité corporative le 10 septembre dernier, soit Breton Tradition 1944. « La réorganisation de la structure de notre entreprise était une excellente occasion de repenser l’appellation de l’entreprise.  Les gens confondaient Aliments Breton, notre réseau de meuneries et de fermes, avec le siège social Aliments Breton Canada. La nouvelle signature règlera cette situation en plus de mieux refléter l’histoire et l’esprit des bâtisseurs, mes parents, Napoléon et Adrienne, qui seraient sûrement très fiers de la belle grande entreprise qu’est devenu leur magasin général de 1944! », expliquait Lucien Breton, président de l’entreprise. Au fil des acquisitions, des innovations et des restructurations, et dans un contexte où les marchés vivent des changements en profondeur, l’entreprise nourrit  une vision claire et des valeurs partagées à travers ses divisions, tant dans le secteur agricole qu’alimentaire. « Nous étions rendus à une étape où il fallait unifier nos efforts en tant que groupe et confirmer notre volonté de réinventer l'agriculture tout en respectant l'héritage agricole que nous ont légué nos prédécesseurs. L'excellence, l'innovation, la tradition sont des valeurs qui ont fait partie et qui sont encore très présentes au sein de l'entreprise qu'a fondé mon grand-père », mentionnait Vincent Breton, président de Les Viandes du Breton. On aperçoit, sur la photo, Lucien Breton, père, accompagné de Line, Serge et Vincent Breton, les trois enfants qui sont partenaires de l'entreprise familiale.

Catégorie : |

 

Les meilleurs fromages du Québec sont maintenant connus

Au terme d’un rigoureux processus d’évaluation, un jury de 23 experts a décerné au Ménestrel, de la fromagerie Les Fromagiers de la Table Ronde (Laurentides), le prestigieux Caseus Or, symbole d’excellence en matière fromagère au Québec. Le Caseus Argent a été remis à la Fromagerie Bergeron (Chaudière-Appalaches) pour son Louis Cyr, le Caseus Bronze à la fromagerie Nouvelle France (Estrie) pour son Zacharie Cloutier – 12 mois et le Caseus Longævi à la Fromagerie La Station (Estrie) pour son Alfred Le Fermier – 18 mois. Les lauréats du 17e concours Sélection Caseus ont été couronnés le 15 septembre dernier, au Musée national des beaux-arts du Québec, en présence de nombreux partenaires du secteur et de Germain Chevarie, adjoint parlementaire du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Il a d’ailleurs profité de l’occasion pour souligner le dynamisme et la créativité de l’industrie fromagère québécoise. Au total, sur 197 mises en candidature, 23 fromages se sont illustrés parmi les 58 finalistes qui avaient été dévoilés en mai dernier. Sélection Caseus ne saurait connaître un plein succès sans l’engagement de trois partenaires majeurs, notamment les grandes chaînes d’alimentation Metro et Provigo qui uniront leurs efforts pour faire connaître aux consommateurs les finalistes et les lauréats du concours.

Catégorie : |

 

Les meilleures perspectives d’emploi sont
dans le commerce de gros et de détail

Les employeurs canadiens révèlent un climat d'embauche sobre pour les personnes en recherche d'emploi au quatrième trimestre 2015, les meilleures perspectives du prochain trimestre étant transmises dans le secteur du commerce de gros et de détail, et ce, d'après les derniers résultats de l’enquête de Manpower sur les perspectives d'emploi, la plus vaste enquête prospective au monde en matière d’emploi. Une fois les données corrigées des variations saisonnières, la prévision nette d'emploi s’établit à 6 %, ce qui représente un recul de trois points de pourcentage, à la fois par rapport au taux du trimestre précédent et d'une année sur l'autre. L’enquête menée auprès de plus de 1900 employeurs partout au pays révèle que 11 % des employeurs canadiens comptent accroître leurs effectifs au cours du quatrième trimestre 2015, alors que 9 % s’attendent à les réduire. Enfin, parmi les employeurs interrogés, 77 % n’envisagent aucun changement et 3 % n’ont toujours pas fixé leurs intentions en matière de dotation pour le trimestre à venir. Ayant transmis une prévision nette d'emploi de 13 %, les employeurs œuvrant dans le secteur du commerce de gros et de détail contemplent un rythme d’embauche relativement sûr. Ce résultat représente une légère baisse de trois pour cent par rapport au trimestre précédent. Il s’agit toutefois également d’une hausse de sept points de pourcentage par rapport à l’an dernier et du taux le plus favorable de l'ensemble des secteurs.

Catégorie : |

 

Le Dispensaire diététique de Montréal reçoit la visite de la ministre
de la Famille, Francine Charbonneau

Le Dispensaire diététique de Montréal a reçu le 4 septembre dernier la visite de la ministre de la Famille, Francine Charbonneau. À l'occasion de cette visite, la ministre s'est entretenue avec des intervenantes qui, chaque jour, soutiennent des femmes enceintes en situation de pauvreté, les outillent et les aident à mieux se nourrir afin que plus de bébés naissent de poids santé. « Le Dispensaire offre un accompagnement personnalisé, une réceptivité à la culture familiale et un lieu où la mère et son conjoint peuvent accéder à des ressources, acquérir de nouvelles connaissances et compétences alimentaires et parentales, le tout dans un esprit de communauté, expliquait la présidente du conseil d’administration, Marie-Christine Lemerise. Nous sommes heureux d’avoir eu l’occasion de présenter les dossiers prioritaires sur lesquels nous travaillons depuis plusieurs années et de faire connaître les enjeux auxquels notre organisme est confronté dans la réalisation de sa mission. »

Catégorie : |

Metro lance son programme de mise en valeur des produits régionaux dans les Laurentides

Metro annonçait, le 3 septembre dernier, que quelque 80 nouveaux produits d’épicerie de 11 producteurs des Laurentides ont fait leur entrée dans 24 magasins Metro et Super C de la région. Le programme d’achat local de Metro vise à offrir le plus de produits régionaux possible sur les tablettes des magasins de son réseau et à augmenter leur visibilité, afin de répondre à la demande des clients, de plus en plus à la recherche de produits du Québec et de leur région. Cette initiative vise aussi à accompagner les fournisseurs dans leurs efforts de commercialisation auprès de la population québécoise au sein d’une grande chaîne. La collaboration de la Table agroalimentaire des Laurentides aura permis d’organiser une tournée régionale au cours de laquelle l’équipe des achats a rencontré les fournisseurs intéressés et en mesure de vendre leurs produits chez Metro, afin de discuter de leurs produits, de leur étiquetage, leur prix, leur marchandisage, etc. La démarche aura permis de découvrir plusieurs producteurs de la région et de les accompagner dans leurs efforts menant à l’arrivée de leurs produits sur les tablettes du réseau de Metro. Sur la photo, on aperçoit Patrick Lemay, propriétaire franchisé du Metro Plus Ste-Marthe-sur-le-Lac; Lisa Lemay, conseillère principale, responsabilité d’entreprise de Metro; Aline Mondou, coordonnatrice de la Table de concertation agroalimentaire des Laurentides; et Guy Leclerc, directeur des opérations de Metro.

Catégorie : |

 

688 840 $ en subventions 
pour
la transformation alimentaire au Québec

Réunis dans le cadre de l’assemblée générale annuelle du 2 septembre dernier, les administrateurs du Fonds de développement de la transformation alimentaire (FDTA) ont tracé le bilan des neuf premiers mois du programme FDTA 2014-2016. Depuis son lancement en juillet 2014, quarante-quatre demandes d’aide financière ont été reçues. Au total, le FDTA a accordé 688 840 $ en subventions pour la réalisation de quarante projets de 18 entreprises représentant un montant total de 1 928 685 $. Le délai moyen de traitement de ces demandes était de 28 jours civils pour les demandes acceptées et de 27 jours civils pour les demandes refusées. Plus de la moitié de ces projets portaient sur les technologies de l’information permettant d’améliorer le processus de gestion des entreprises.

Catégorie : |

182 400 $ au profit de Moisson Québec

Le 31 août dernier, 336 joueurs ont pris le départ sur les deux parcours du club de golf Royal Québec pour amasser des fonds pour Moisson Québec. L’activité, sous la présidence d'honneur de René Proulx, président-directeur général d’Exceldor, a généré un bénéfice de 182 400 $, un nouveau record! Les nombreux commanditaires et donateurs ainsi que la participation des golfeurs, sans oublier la présence de nos bénévoles sur les différents parcours ont contribué au succès du tournoi. On reconnaît, sur la photo, le président d'honneur accompagné d'Élaine Côté, directrice générale de Moisson Québec, et Alain Gagnon, président du conseil d’administration de Moisson Québec.

Catégorie : |

 

La Banque Laurentienne a conclu un partenariat avec
la Banque de développement du Canada

La Banque Laurentienne du Canada annonçait le 10 septembre dernier un partenariat avec la Banque de développement du Canada qui facilitera l'acquisition d'équipement pour les entreprises du secteur manufacturier du pays grâce à une offre de financement plus souple. Depuis près de deux ans, la nouvelle équipe de Financement d'équipement de la Banque Laurentienne offre une variété de produits de financement et de crédit-bail aux entreprises qui souhaitent acquérir des équipements. Selon Statistique Canada, un manufacturier sur quatre affirme que l'obtention de financement est essentielle à la croissance de son entreprise. Constamment à la recherche de manières d'innover, d'ajouter de la valeur à ses services et de toujours mieux servir ses clients, la Banque Laurentienne a donc créé un partenariat avec la BDC pour élaborer un programme unique qui offre encore plus de flexibilité pour les entreprises, avec le financement des coûts de mise en œuvre, des moratoires de capital et une période d'amortissement allongée notamment.

Catégorie : |

 

Pénélope McQuade : porte-parole du premier
Challenge Art Latte à Montréal

Les 18 et 19 septembre prochains, Pénélope McQuade animera le Challenge Art Latte Montréal 2015, présenté par Natrel et java u. Devant les champions mondiaux originaires des quatre coins de la planète, les dix meilleurs spécialistes d'art latte du Québec se donneront rendez-vous au Bar à Lait Natrel par java u afin de se livrer une chaude lutte qui déterminera lequel d'entre eux sera couronné vainqueur. Au terme de la joute, le grand gagnant remportera un voyage de perfectionnement de son art au Japon avec le barista champion mondial Hidenori Izaki ainsi que 1 000 $ en argent de poche. Pour plus d'informations, consultez le site natrel.ca/challenge.

Catégorie : |

Europea dévoile sa cave à fromages du Québec

Le restaurant Europea dévoilait le 2 septembre dernier sa toute nouvelle cave à fromages. Les clients sont désormais invités, après leur repas chaud, à se rendre dans cette cave afin de choisir parmi une sélection de près de 100 fromages ceux qu’ils désirent déguster. Les clients du midi et du soir pourront profiter de cette visite. Ils y retrouveront des fromages qu’ils connaissent et qu’ils aiment, mais également des fromages exclusifs provenant de petits producteurs artisanaux québécois. Il sera également possible d’en acheter sur place. « Avec l’ajout d’une cave à fromages, nous désirons bonifier l’expérience Europea de nos clients, tout en poursuivant notre mission d’ambassadeur des produits du Québec », a déclaré le chef propriétaire Jérôme Ferrer. Avec ce concept unique, Europea devient ainsi le seul établissement au Canada à proposer autant de choix de fromages, tout en mettant en valeur un produit du terroir dont les Québécois peuvent être fiers. Photo : Olivier Michallet

Catégorie : |

 

La journée du bacon

Le 5 septembre prochain, les Éleveurs de porcs du Québec invitent les Québécois à célébrer la journée internationale du bacon en achetant et, surtout, en cuisinant cette coupe de porc savoureuse. En cette journée spéciale, les Éleveurs de porcs du Québec souhaitent aussi inciter les gourmands d’ici à ne pas attendre la période des Fêtes pour cuisiner ce produit exquis. En effet, les ventes de bacon atteignent leur apogée durant cette période avec des ventes de plus de 700 000 kilos. Les mois d’octobre et de février suivent de près. Pourtant, avec son goût savoureux et sa texture croustillante, c’est un produit polyvalent qui peut rehausser n’importe quels plats, desserts ou même cocktails, peu importe le moment de l’année. Du bacon de dos, communément appelé bacon canadien, au bacon traditionnel, qui provient du flanc du porc, les possibilités sont infinies. Les Québécois peuvent se rendre au leporcduquebec.com/fr/recettes/bacon pour s’inspirer.

Catégorie : |

Biston Pizza Québec recueille 12 000 $

Pour clôturer le mois de célébrations autour de son dixième anniversaire au Québec, Boston Pizza Québec a tenu le 2 septembre dernier un tournoi de golf sur les verts du Club Les Quatre Domaines à Mirabel. En présence de Jim Treliving, président et fondateur de Boston Pizza, des franchisés et de partenaires d'affaires, le tournoi a permis de récolter 12 000 $ pour la Fondation Boston Pizza Futurs Espoirs. On reconnaît, de gauche à droite, Alan Howie, vice-président exécutif des opérations et du développement, Steve Silverstone, vice-président exécutif du marketing, Louis Morissette, porte-parole de la marque au Québec, Daniel Harvey, vice-président régional Québec, Jim Treliving, président et fondateur, et Cheryl Treliving, directrice générale de la Fondation Boston Pizza.

Catégorie : |

Les producteurs d’oeufs du Québec remettent 61 250 $
à la Fondation OLO

Le 26 août dernier, les producteurs d’œufs du Québec ont remis une somme de 61 250 $ à la Fondation OLO. La 14e édition de l'événement s’est tenue au Club de golf d’Acton Vale en présence de plus de 260 participants. Grâce à cette contribution annuelle versée depuis 2002, la Fédération des producteurs d’œufs du Québec (FPOQ) a franchi le cap des 550 000 $ remis à la Fondation OLO. Cette somme permet de fournir annuellement plus de 100 000 coupons donnant droit à une douzaine d’œufs à des familles vulnérables. Les producteurs d’œufs croient plus que jamais en la mission de cet organisme : contribuer à la santé des bébés à naître en offrant quotidiennement un œuf, un litre de lait, un verre de jus d’orange en plus d’un supplément de vitamines et minéraux aux femmes enceintes économiquement et socialement défavorisées. On aperçoit sur la photo : Yvon Lambert, ancien joueur des Canadiens de Montréal, Élise Boyer, directrice générale de la Fondation OLO, Paulin Bouchard, président de la FPOQ, et Nicolas Picard, directeur du marketing de la FPOQ.

Catégorie : |

 

L’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes
célèbre une industrie en santé

C’est sous le thème « Une industrie en santé, une responsabilité partagée » que s’est déroulé le 68e congrès de l’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes (AQDFL), du 20 au 22 août dernier, au Fairmont Le Château Frontenac, situé dans la ville de Québec. Accueillis chaleureusement par le président du conseil d’administration de l’AQDFL 2014-2015, Sammy Cacciatore (Sun Grape Marketing) et sa conjointe Maria Gammiero, ainsi que par le président du congrès, Patrice Alain (Metro) et sa conjointe Manon Côté, les participants ont eu droit à un congrès unique et enrichissant. Les congressistes ont eu la chance d’assister à la conférence de Jacques Nantel, directeur du service de l’enseignement du marketing et directeur des programmes à HEC Montréal. Spécialiste renommé en marketing, il a dévoilé toutes les nouvelles tendances en matière de commerce électronique, en analysant également le comportement des consommateurs. Par la suite, Sonia Lupien a présenté sa conférence « Le stress au travail » qui a permis aux auditeurs de découvrir ce qu’est le stress, de comprendre leurs réactions et réponses face à celui-ci. Dre Lupien a également donné des outils concrets et pratiques qui permettent de contrôler la réponse face au stress. Puis, à l’occasion du brunch de l’industrie, la nutritionniste-conseil et porte-parole de la campagne «J’aime 5 à 10 portions par jour» depuis ses débuts, Julie DesGroseilliers a dévoilé les retombées de la campagne, ainsi que les noms des participants et gagnants de la 10e édition du Concours J’aime. Finalement, c’est avec beaucoup d’humour que le Sénégalais d’origine Boucar Diouf a abordé la rencontre des cultures à travers la nourriture dans sa conférence « La migration des fruits et légumes ».

Catégorie : |

Metro et Pierre Luc Arseneault inaugurent le tout nouveau
Metro Plus de Rimouski

Un supermarché complètement réinventé : c’est ce dont les clients du Metro Plus Rimouski peuvent maintenant profiter! En effet, le supermarché de la 2e rue Ouest à Rimouski peut se vanter d’être le premier du Bas-Saint-Laurent à offrir autant de produits et services, à la fine pointe des tendances alimentaires et où tout a été pensé pour enrichir l’expérience de magasinage. Après 7 mois de travaux et un investissement de près de 7 millions de dollars, le magasin de Pierre Luc Arseneault, propriétaire franchisé, a été revu de A à Z. La reconfiguration complète aura également permis de repositionner plusieurs départements et de bonifier l’offre de produits, notamment en ajoutant plus de 1000 nouveautés. De plus, une vingtaine de nouveaux emplois ont pu être créés, en plus de consolider les quelque 120 postes existants, afin d’accompagner et de conseiller les clients. On reconnaît, sur la photo, Denis Brisebois, vice-président opérations de détail, est du Québec, Metro inc.; Philippe Bélanger, directeur des opérations, Metro; Pierre Luc Arseneault, propriétaire franchisé, Metro Plus Rimouski; Charles Lafortune, animateur de la soirée; et Guy Turcotte, directeur des opérations, Metro. Photo : Roland Thériault

Catégorie : |

 

Sobeys Québec offre désormais de la viande « Certified Humane »

Depuis le 27 août 2015, Sobeys Québec offre à sa clientèle aux quatre coins de la province de la viande portant la certification Certified Humanemd (certifiée bien-être animal) sous sa marque Compliments Simple Naturellement. Elle devient ainsi le premier distributeur à proposer ce type de produits sous la marque maison. Cette initiative résulte de l’un des engagements pris par Sobeys Québec en mai 2014 lors de la création de son mouvement d’entreprise, Le plaisir de mieux manger. Les marchands des différentes bannières de Sobeys Québec, soit IGA, Les Marchés Tradition, Marché Bonichoix et Rachelle-Béry, ont toujours eu à coeur la valorisation des produits locaux. Ainsi, c’est avec joie que l’entreprise a développé cette première offre de produits ayant reçu la certification Certified Humanemd avec quatre coupes de volaille provenant uniquement du Québec : poitrines de poulet, pilons de poulet, hauts de cuisse de poulet, poulet en crapaudine. Chaque produit est emballé sous vide permettant ainsi des records de conservation, entre 28 et 35 jours en fonction des coupes. Ils seront offerts peu à peu sur les tablettes de la majorité des marchands des différentes bannières.

Catégorie : |

À vos frigos : fini le gaspillage alimentaire

Selon un sondage réalisé par Cube Recherche pour IGA et le Jour de la Terre Québec dans le cadre des ateliers À vos frigos, 81 % des Québécois considèrent important de réduire le gaspillage alimentaire. De plus, 55 % pensent que c’est le deuxième geste le plus essentiel à poser pour l’environnement. La centaine d’ateliers, propulsés par le Fonds Éco IGA, visent d’ailleurs à aider le consommateur à mieux gérer son frigo et cesser de jeter de l’argent aux poubelles, littéralement! Ce sont donc des chefs de la Tablée des Chefs et des experts en gaspillage alimentaire qui se rendront dans 96 cuisines d’IGA ou d’organismes communautaires à travers le Québec pour offrir des ateliers aux citoyens. L’objectif est simple: apprendre à ne plus gaspiller. Il est dès maintenant possible de s’inscrire pour assister à un atelier À vos frigos d’une durée de 90 minutes en remplissant le formulaire en ligne au jourdelaterre.org/avosfrigos. Le nombre de places étant limité, un tirage au sort déterminera les participants. Le site Web met aussi à la disposition de la communauté une page entièrement dédiée à des trucs et des astuces pour éviter le gaspillage alimentaire. Des capsules vidéo seront également diffusées, abordant différentes thématiques pour mieux outiller le consommateur. Bref, une banque d’informations complète et variée pour quiconque souhaite apprendre à ne plus gaspiller. On aperçoit sur la photo, de gauche à droite, Bobby Grégoire, chef à La Tablée des Chefs; Éric Ménard, expert en gaspillage alimentaire pour le Fonds Éco IGA; Jean-François Archambault, directeur général et fondateur de La Tablée des Chefs; Stefano Faita, porte-parole des ateliers À vos frigos; Marie-Noëlle Cano, directrice, communications et développement durable chez Sobeys Québec; Pierre Lussier, directeur du Jour de la Terre Québec; Édith Ouellet, experte en gaspillage alimentaire pour le Fonds Éco IGA. Photo : Jérôme Guibord

Catégorie : |

La nouvelle « Bible » de François Chartier!

Six ans après la parution du best-seller mondial Papilles et Molécules (Meilleur livre de cuisine au monde 2010 catégorie innovation), François Chartier présente L'essentiel de Chartier – L'ABC des harmonies aromatiques en cuisine et à table, véritable suite de ses recherches exhaustives en « harmonies et sommellerie aromatiques ». L’ouvrage se veut une ultime « bible » de 400 pages, dépouillée de toute la partie scientifique, pour ainsi rendre accessible à tous les harmonies aromatiques. Publié aux Éditions La Presse, le livre sera disponible en librairie dès le 5 novembre 2015. Le Créateur d’harmonies y passe au peigne fin plus de 300 aliments, vins, cocktails et autres boissons allant de l’abricot au zinfandel!

Catégorie : |

 

Stratégie et positionnement avec quatre grands
de la distribution alimentaire

Le CTAQ propose aux professionnels de l'industrie alimentaire un rendez-vous d'affaires le 17 septembre prochain. Autour du thème « Comment adapter votre approche et vos produits pour accroître votre espace tablette », cet événement rassemblera quatre grands dirigeants de la distribution alimentaire : John Mackey, co-fondateur et co-président de Whole Foods Market, Marc Poulin, président et chef de la direction d'Empire Company Limited, Éric La Flèche, président et chef de la direction de Metro, Richard Dufresne, vice-président exécutif et chef de direction financière de George Weston Limitée et Compagnies Loblaw Limitée. Tous les détails au www.conseiltaq.com.

Catégorie : |