Metro remet 25 000 $ à la Fondation du cancer du sein

Le Gala des chefs Metro, incontournable soirée gastronomique et philanthropique, permet chaque année depuis maintenant 11 ans d’amasser des dizaines de milliers de dollars, qui sont remis à différents organismes québécois. L’édition 2010 du Gala des chefs, qui avait lieu le 6 novembre dernier, a permis d’amasser 90 000 $, dont 25 000 $ ont été remis à la Fondation du cancer du sein du Québec. Marie-Claude Bacon, directrice des affaires corporatives de Metro, apparaît sur la photo, en compagnie de Suzanne LeBreux, directrice générale de la Fondation du cancer du sein du Québec.

Catégorie : |

 

Investissements majeurs dans plusieurs Maxi & Cie

Le magasin Maxi & Cie, situé au 4325, rue Jean-Talon Est à Montréal, soulignait le mois dernier la fin d’importants travaux de rénovation qui lui ont permis de se refaire une beauté, de mettre à jour la décoration et l’affichage afin de s’adapter au concept de la bannière. Ces travaux, qui ont entraîné un investissement de près de 1,4 million de dollars de la part du groupe Loblaw, ont été réalisés avec l’objectif de toujours mieux répondre aux attentes des consommateurs. De plus, cet investissement a permis à 14 nouveaux employés de se joindre aux 167 personnes qui sont déjà au service du Maxi & Cie Jean-Talon. Le magasin Maxi & Cie, situé au 3025, Portland à Sherbrooke, a lui aussi subi dernièrement une cure de rajeunissement. Le groupe Loblaw a d'ailleurs investi pas moins de 1,3 million de dollars dans cette rénovation. Pour compléter le tableau, le Maxi & Cie, situé au 2090, boulevard des Laurentides à Vimont, a bénéficié du même traitement, grâce à un investissement de 1,3 million de dollars de la part du groupe Loblaw.

Catégorie : |

 

L’empreinte carbone de la production porcine québécoise sous la moyenne mondiale!

Conscients des préoccupations des consommateurs à l'égard des enjeux de la production porcine et des gaz à effet de serre (GES), les producteurs de porcs d'ici ont pris l'initiative d'évaluer leur empreinte carbone. Les résultats d'une étude menée par OCO Technologies ont permis de constater que cette empreinte se situe sous la moyenne mondiale. Ainsi, l'empreinte carbone de la production porcine québécoise est de 4,16 kg de CO2 par kg de carcasse de porc. L'utilisation de l'analyse du cycle de vie (ACV) permet de quantifier toutes les sources d'émissions de GES de la production porcine au Québec et ainsi d'estimer son empreinte carbone. En effet, la production des céréales requises pour la moulée, la fabrication de la moulée, la gestion des fumiers, les opérations à la ferme, le transport et l'abattage ont été considérés dans cette étude.

Catégorie : |

 

Frais transactionnels : une percée majeure pour les détaillants

Le 15 décembre dernier, la Coalition québécoise contre la hausse des frais de cartes de crédit et de débit applaudissait la décision du Bureau de la concurrence du Canada de déposer une demande au Tribunal de la concurrence visant à faire abolir les règles contraignantes et anticoncurrentielles que les grands réseaux de cartes de crédit imposent aux commerçants utilisant leurs systèmes. « Il s’agit là d’une percée majeure qui vient mettre en évidence le bien-fondé des préoccupations que notre Coalition exprime depuis déjà deux ans », expliquait Gaston Lafleur, président du Conseil québécois du commerce de détail. Par cette décision, le Bureau de la concurrence reconnaît les demandes légitimes des commerçants au plan de la tarification abusive et des pratiques commerciales douteuses des grands réseaux de cartes de crédit. En effet, il reconnaît que les règles actuelles de ces réseaux limitent la concurrence et provoquent une hausse des coûts pour les détaillants qui acceptent ce mode de paiement. Ces règles empêchent les commerçants de refuser certaines cartes d’un réseau qu’ils desservent ou de facturer le coût d’utilisation des cartes dont la tarification peut parfois atteindre 4,5 % par transaction, notamment pour les cartes « premiums » et de récompenses dont les taux sont particulièrement salés pour les commerçants. Conséquence : ces tarifs abusifs sont refilés à l’ensemble de la clientèle, incluant ceux qui règlent avec de l’argent comptant et par carte de débit, deux méthodes de paiement beaucoup moins coûteuses. Un dossier qui risque d'être encore chaud en 2011…

Catégorie : |

 

Le Centre d’expertise fromagère du Québec est officiellement lancé

Le Centre d’expertise fromagère du Québec est devenu une réalité avec l’assemblée de fondation tenue le 7 décembre dernier, à l’hôtel Universel — Best western de Drummondville. Christian Vinet de la Fromagerie de l’Île-aux-Grues en est le président et Suzanne Dufresne de la Fromagerie Au gré des champs, la vice-présidente. Les principaux mandats du Centre d’expertise fromagère du Québec sont de développer, de coordonner et d’offrir des services-conseils et outils adaptés au secteur fromager, en collaboration avec les instances gouvernementales, universitaires et autres organismes, tout en supportant l'entreprise fromagère artisanale sur les différentes problématiques rencontrées. Dominique Fortin, sous-ministre associée de Transformation Alimentaire Québec, annonçait d’ailleurs, en septembre dernier, que le MAPAQ prenait à sa charge le salaire du directeur expert et l’hébergement du Centre, et débloquait une enveloppe budgétaire de 300 000 $ sur deux ans afin d’appuyer les services offerts par le Centre.

Catégorie : |

 

Un panier d’épicerie de 300 000 $!

Metro remettait, tout juste avant les Fêtes, un panier d'épicerie d'une valeur de 300 000 $ à l'organisme Moisson Montréal. Le distributeur a donc fait don de produits de base, tels que du sucre, de la farine, des légumineuses, des pâtes et des couches pour bébé. Se sont ajoutées à cette liste, de nombreuses denrées périssables comme des fruits et légumes, des dindes et des tourtières, de même que d’autres aliments surgelés. « Depuis maintenant dix ans, Metro et ses employés participent activement à la préparation des paniers de Noël pour Moisson Montréal. Cette année encore, nous avons travaillé en étroite collaboration avec cet organisme pour nous aider dans la sélection des produits », soulignait Marie-Claude Bacon, directrice des Affaires corporatives chez Metro.

Catégorie : |

 

Louise Bourassa devient la marchande propriétaire franchisée du Provigo Lavaltrie

Après avoir travaillé dans le secteur de l'alimentation pendant plus de 35 ans, Louise Bourassa devient maintenant la marchande propriétaire franchisée du Provigo de Lavaltrie. Son équipe et elle sont emballées à l'idée de relever ce défi et de travailler ensemble pour renforcer le rôle qu'occupe le magasin situé au 250, rue St-Antoine, au sein de la communauté de Lavaltrie tout en continuant à offrir aux clients un service hors pair, des produits novateurs et des articles frais de qualité. Passionnée par le secteur de l'alimentation, Louise Bourassa se démarque par son dynamisme et sa persévérance. Elle a occupé différents postes de responsabilité, dont celui de directrice de magasin, puis a grimpé les échelons pour devenir la marchande propriétaire franchisée du magasin Provigo de Lavaltrie.

Catégorie : |

Six marchands Metro se distinguent!

Lors du gala Excellence des marchands Metro qui s’est tenu à l'automne dernier, six marchands parmi les 224 de la chaîne ont obtenu la prestigieuse distinction du « Marchand de l’année » 2009-2010. Pendant plus de six mois, tous les magasins ont été évalués selon des critères spécifiques tels que l’excellence du service à la clientèle, la mise en valeur des produits, l’exécution en magasin et l’agencement optimal. « Le concours Excellence veut célébrer l’esprit d'entreprise, le leadership, l’implication communautaire, de même que l’expertise et le professionnalisme des marchands et de leurs employés, au service de leurs clients. Nous reconnaissons aujourd’hui ceux qui se sont démarqués au cours de l’année et nous les remercions de toujours se dépasser pour mieux faire », indiquait Christian Bourbonnière, vice-président principal, Division Québec, Metro inc. Sur la photo, de gauche à droite, on reconnaît : première rangée, Georges Nadeau, propriétaire du Metro Ofrigidaire du Lac-Etchemin; Carl Tremblay, propriétaire du Metro Alimentation Carl Tremblay de Drummondville; Bernard Desrosiers, propriétaire du Supermarché Mascouche; Christian Bourbonnière, vice-président principal, division du Québec, Metro; Marie Gignac, propriétaire du Metro Plus de Ste-Foy; François Germain, propriétaire du Metro Alimentation François Germain de Montréal; Jacques Dufresne, propriétaire du Metro Val David; rangée arrière, Marc Giroux, vice-président marketing, Metro;  Denis Brisebois, vice-président, opérations de détail; Michel Coulombe, vice-président, opérations franchisés.

Catégorie : |

 

Les aliments High Liner valorisent les pêches durables

Les aliments High Liner inc., l’un des plus importants transformateurs et commerçants nord-américains de produits de la mer surgelés, annonçaient en novembre dernier que l’entreprise s’était engagée à s’approvisionner en produits de la mer exclusivement auprès de sources de produits de la pêche et d’aquaculture certifiées durables ou responsables d’ici la fin de 2013. Dans la foulée de cet engagement, Les aliments High Liner exigeront désormais que les produits de la mer pêchés à l’état sauvage ou d’aquaculture proviennent d’entreprises de pêche et d’aquaculture certifiées durables par le Marine Stewardship Council (MSC), par le programme des meilleures pratiques d’aquaculture de la Global Aquaculture Alliance (GAA) et par l’Aquaculture Stewardship Council (ASC), respectivement, ou alors elle exigera de ses fournisseurs non certifiés qu’ils soient résolument engagés sur la voie du développement durable, preuve d’améliorations mesurables à l’appui. L'entreprise Les aliments High Liner collaborera avec l’ONG dont elle est partenaire, le Sustainable Fisheries Partnership, pour atteindre ces objectifs.

Catégorie : |

Le marché d’alimentation Marcanio rouvre ses portes

Après sept mois de fermeture et la totale reconstruction du magasin, le tout nouveau Metro Marcanio, de la rue Bélanger à Montréal, a rouvert ses portes en novembre dernier. Grâce à un investissement de 12 millions de dollars, le supermarché refait à neuf de 17 000 pieds carrés emploiera 130 personnes, soit 30 de plus qu’avant sa reconstruction. « Les goûts et besoins en matière d’alimentation des Québécois sont de plus en plus spécifiques : il faut s’ajuster à la demande. Nos clients pourront trouver chez nous encore plus de produits qu’ils recherchent, frais, de grande qualité et à bon prix », a commenté la famille Marcanio, propriétaire de ce magasin qui a pignon sur rue depuis 1991. Sur la photo, on aperçoit, de gauche à droite, Bruno Marcanio, Italia Marcanio, Sam Marcanio, Tino Marcanio, Michel Coulombe, vice-président des opérations, bannière Metro, et Frank Marcanio.

Catégorie : |

 

Savoura, toujours plus verte!

L’entreprise québécoise Savoura a été validée pour l’obtention de crédits carbone selon les normes du Volontary Carbon Standard (VCS) pour sa serre de St-Étienne-des-Grès chauffée aux biogaz. Savoura est la première entreprise au Québec et la deuxième au Canada à recevoir cette prestigieuse validation. Le VCS est l'un des rares standards reconnus à l’échelle internationale pouvant être utilisés pour fixer les réductions d’émissions de GES réalisées au Canada. L’entreprise pourra cumuler les crédits carbone pour la vente ou les conserver en cas de besoins futurs.

Catégorie : |

Mark Tobenstein honoré

Lors du Sommet des décideurs de l'Association nationale des distributeurs aux petites surfaces alimentaires (NACDA) tenu en septembre dernier, le président de Distribution Régitan, Mark Tobenstein, recevait un prix fort convoité, soit celui qui souligne l'implication exceptionnelle d'un professionnel de l'industrie alimentaire. Le prix Robert Beaudry soulignait ainsi le succès et les efforts de cet homme qui a su présider avec brio l'entreprise Distribution Régitan.


Dubé Loiselle dévoile sa nouvelle signature

Dubé Loiselle dévoilait à l'automne dernier sa nouvelle signature d'entreprise. Son design met en lumière une évolution majeure de l'entreprise et une transition articulée au niveau stratégique. Dubé Loiselle, qui a commencé ses activités en 1948, est un distributeur alimentaire offrant une gamme variée de produits frais, secs, surgelés et d'emballage. La nouvelle signature distincte et moderne symbolise le positionnement de l'entreprise envers son dynamisme, sa créativité et son sens de l'innovation.

Catégorie : |

Un garde-manger savoureux!

Chuck Hughes, vedette montante du petit écran, ouvre les portes de son garde-manger en publiant aux Éditions La Presse son tout premier livre de recettes. L'ouvrage Garde Manger, intitulé en l'honneur de son resto du Vieux-Montréal  qui porte le même nom, saura plaire aux foodies de ce monde! Des recettes originales, appétissantes et éclectiques à souhait. Les photos sont tout simplement magnifiques et décadentes. Un must!

Catégorie : |

Quartiers gourmands

La sixième édition du guide des commerces de spécialité Quartiers gourmands vient tout juste de paraître. On y couvre désormais toutes les régions du Québec, de l'Abitibi jusqu'à la Gaspésie. Au total, 469 bonnes adresses — boulangeries et pâtisseries artisanales, chocolateries, fromageries, épiceries fines — y figurent. Du nouveau cette année : on pourra consulter une partie importante du livre sur le site Internet www.quartiersgourmands.com.

Catégorie : |

Le Loblaws LaSalle souligne la fin d’importants travaux

Le magasin Loblaws, situé au 6767, boulevard Newman, souligne la fin d’importants travaux de rénovation qui lui ont permis de se refaire une beauté, de mettre à jour la décoration afin de s’adapter au concept de la bannière et d’améliorer son offre dans plusieurs sections du magasin. Ces travaux, qui ont entraîné un investissement de près de 4 millions $ de la part de Provigo, membre du groupe Loblaw, ont été réalisés avec l’objectif de toujours mieux répondre aux attentes des consommateurs. De plus, cet investissement a permis à 8 nouveaux employés de se joindre aux 148 personnes qui sont déjà au service du Loblaws LaSalle. Sur la photo, de gauche à droite : Richard Pruneau, vice-président opération, Loblaws, Provigo, Marchés de ville, Marché du Québec; Vincenzo Cesari, conseiller d’arrondissement, Arrondissement de LaSalle; Carlos Botelho, directeur du Loblaws LaSalle; Suzanne Ranger, représentante du bureau de Lise Zarac, députée de LaSalle-Émard; et Carl Lalonde, directeur de district, Loblaws et Provigo.

Catégorie : |

Le Super C de Beauport… le meilleur!

Parmi les 74 magasins de la chaîne Super, C, c’est la succursale que dirige Denis Côté, à Beauport, qui peut maintenant se vanter d’être un super magasin. Dans le cadre du concours « Super C’est le meilleur magasin », celui de Beauport a été félicité en décembre dernier pour son excellence en matière de satisfaction à la clientèle, de bien-être au travail et de ventes. Seulement six magasins par année reçoivent cette distinction. On aperçoit toute l'équipe du Super C de Beauport sur la photo. Devant, au centre, on reconnaît Denis Côté (portant la tuque), directeur du magasin, Rodrigue Rousseau, directeur des opérations et Jean-Guy Tremblay, vice-président des opérations.

Catégorie : |

Kilo Cardio 2

Après des ventes record de plus de 150 000 exemplaires, le trio gagnant de Kilo Cardio 1 s'associait de nouveau pour la publication de Kilo Cardio 2. Isabelle Huot, Josée Lavigueur et Guy Bourgeois unissaient donc leurs efforts pour rejoindre une fois de plus les personnes qui désirent s'alimenter sainement et se remettre en forme. Pour perdre du poids, 150 nouvelles recettes qui ne mettent aucunement le goût de côté. Une méthode rafraîchissante et positive!

Catégorie : |

 

Tout le monde à table

Après avoir parcouru plus de 5 000 kilomètres en deux mois, soit l’équivalent d’un vol Montréal-Paris, la caravane Tout le Monde à Table s’arrête à Montréal pour couronner la première partie de sa tournée pan-québécoise. Tout le monde à table invite les jeunes familles à s’exprimer sur leurs comportements alimentaires et les défis rencontrés lors de la planification, de la préparation et du partage des repas. Les gens qui n’ont pu s’exprimer lors de la tournée et qui désirent le faire n’ont qu’à visiter le site Internet www.toutlemondeatable.org pour émettre leur opinion.

Catégorie : |

Les Québécois se mettent au vert!

Avec un indice de 64,0 sur un maximum de 100, le Baromètre de la consommation responsable, première étude sur l’état des lieux de la consommation responsable au Québec, révèle que les Québécois obtiennent la note de passage. Les faits saillants de cette analyse menée par l’Observatoire de la Consommation Responsable© de l’Université de Sherbrooke et présentée par Protégez-Vous sont diffusés depuis décembre dernier sur www.protegez-vous.ca/barometre. Peu d’études ont été réalisées sur la consommation responsable et il est difficile d’en évaluer l’ampleur tant les chiffres se contredisent. En affichant un indice global de 64,0, le Baromètre de la consommation responsable vient donc démontrer que cette tendance touche maintenant une majorité d’individus et n’est plus l’affaire d’une minorité avant-gardiste. De surcroît, plus de 35,4 % des Québécois peuvent être qualifiés « d’adeptes » de la consommation responsable, avec un indice de consommation responsable de 81,3. L’étude fait aussi ressortir le fait que ce sont les femmes et les citoyens âgés de 50 à 59 ans qui sont les plus « responsables ». Le Baromètre 2010 démontre que les Québécois se mettent au vert aussi bien dans leurs comportements de recyclage que dans leurs comportements de consommation en favorisant l’achat de produits et de services bons pour l’environnement. L’environnement passe même devant les critères sociaux dans les achats responsables.

Catégorie : |

Vin et porto

Les Éditions Pratico-Pratiques lançaient en décembre dernier une toute nouvelle collection de livres de recettes, Les plaisirs gourmands de Caty. L'éditrice Caty Bérubé y dévoile ses recettes coups de coeur, sous différentes thématiques. L'ouvrage Vin et porto rassemble donc 100 recettes qui mettent les doux liquides en valeur : soupes, entrées, plats mijotés, viandes, poissons et dessers y tiennent la vedette. En prime, des conseils pour bien cuisiner avec le vin viennent compléter l'ouvrage. Une collection à suivre!

Catégorie : |

Le centième Metro Plus ouvre ses portes!

Après six mois de travaux, le Metro de St-Émile, le 100e Metro à se doter de la signature distinctive PLUS, présentait à la population, en novembre dernier, son nouvel établissement. Grâce à un investissement de près de 7 millions de dollars, les clients feront dorénavant leur épicerie dans un supermarché de 32 000 pieds carrés, situé au 1200 rue de la Faune à Saint-Émile. En plus de combler la clientèle, la construction du nouveau magasin aura permis la création de près de 30 emplois supplémentaires. « Nos clients ont des besoins de plus en plus spécifiques en alimentation. La superficie supplémentaire nous permet entre autres d’offrir plusieurs nouveaux produits que nos clients apprécieront », déclarait Michel Drouin, directeur de l’établissement, lors de l'inauguration. On reconnaît, sur la photo, de gauche à droite : Gérard Deltell, député de Chauveau, Steeve Verret, président de l’arrondissement de la Haute-Saint-Charles, René St-Amant, curé de la paroisse, Michel Drouin, directeur du magasin, Gilles Rivard, propriétaire de la bâtisse, Jean Quenneville, vice-président des opérations — franchisés chez Metro et Michel Coulombe, vice-président des opérations de la bannière Metro au Québec.

Catégorie : |

Liliane Colpron dans le Dictionnaire universel du pain

Liliane Colpron, présidente et cofondatrice de la bannière Première Moisson, est la seule personnalité québécoise et canadienne retenue par les Éditions Robert Laffont pour figurer dans son Dictionnaire universel du pain paru en octobre dernier en France. Cet imposant ouvrage de 1300 pages, dirigé par Jean-Philippe De Tonnac, est maintenant disponible dans les librairies québécoises et raconte l’épopée du pain sous la plume de plusieurs exégètes, universitaires et théologiens. Une section de l’ouvrage présente également les personnalités les plus emblématiques de cette histoire, d’hier à aujourd’hui, dans laquelle on retrouve justement l’article consacré à Liliane Colpron.

Catégorie : |

 

Un premier marché du terroir virtuel

Un Petit goût du Québec lançait officiellement en novembre dernier son site Internet, petitgoutduquebec.com, un marché virtuel collectif où l'on retrouve les spécialités d'ici, offertes à la vente directement par le producteur. Un Petit goût du Québec, une nouvelle entreprise dont la mission est de rapprocher les petits producteurs et transformateurs agroalimentaires de leurs consommateurs, invite donc les acteurs du domaine agroalimentaire québécois à créer, à l'intérieur du site, leur propre boutique de vente en ligne. Il s'agit donc d'une occasion pour les producteurs et transformateurs de créer facilement et à coût très bas une boutique de vente en ligne sophistiquée et performante, tout en bénéficiant de l'affluence et de la visibilité que seul un réseau de marchands peut offrir!

Catégorie : |

Un nouveau Super C ouvre ses portes à Kirkland

Super C annonçait, le 18 novembre dernier, l’ouverture du 73e magasin de la chaîne, situé au 3700, boulevard St-Charles à Kirkland, dans les locaux anciennement occupés par Metro. D’une superficie totale de plus de 29 000 pieds carrés, la réalisation de cet important projet a été rendue possible grâce à un investissement de près de 3 millions de dollars. Environ 80 personnes seront à l’emploi de ce marché à escomptes. Ce nouveau Super C propose des milliers de produits d’épicerie différents, dont plusieurs sous les marques maison Selection et Irresistibles. Au Super C de Kirkland, les consommateurs auront accès entre autres à un comptoir de viandes de qualité, préparées par des bouchers sur place, à un comptoir libre-service de fruits de mer et à une section boulangerie, où le pain sera cuit sur place tous les jours. On a profité des rénovations pour doter le nouveau Super C d’un contrôle centralisé de l’éclairage, ainsi que de nouveaux récupérateurs de chaleur, alimentés à partir du système de réfrigération, pour le chauffage de l’air du magasin. Sur la photo, on aperçoit, de gauche à droite, Touria Mzilli, gérante de services, Jean-Guy Tremblay, vice-président des opérations de Super C, Sophie Garand, directrice du magasin, Jean Raymond, adjoint spécial du député Bernard Patry, Alba Nudo, cadre en formation, service, et Éric Côté, directeur des opérations.

Catégorie : |